Au-Delà de L’Oraison Tome 1, La Langue du Silence – Samantha Bailly

la langue du silenceRésumé : Mylianne Manérian est une jeune fille sans histoire. Alors pourquoi est-elle retrouvée morte dans une ruelle lugubre ? De l’avis général, c’est l’œuvre des clans, ces rebelles qui menacent la paix du royaume.
Les deux sœurs de la défunte, Aileen et Noony ne se satisfont pourtant pas de cette explication.
Aileen, envahie par la haine, est prête à tout pour venger sa cadette au risque de se trouver mêlée à des intrigues qui la dépassent.
Noony, quant à elle, se révolte en apprenant que leur royaume projette d’envahir Rouge-Terre, un continent voisin, quitte à faire des milliers de victimes.
Au milieu de l’indifférence générale – la mort est une généreuse source de revenu – les deux sœurs vont tenter de stopper les conflits et de révéler au grand jour les manipulations de leurs dirigeants.

Edition : Mille Saison

 

Mon Avis : J’ai entendu parler pour la première fois de ce livre aux dernières Imaginales, où il a gagné le Prix Imaginales des Lycéen 2011. Deux choses ont fait que je me suis pas laissé tenter sur le coup, la première mon sac déjà bien rempli, la seconde j’avais peur que cet histoire soit un peu trop jeunesse pour moi. Puis, lors du salon de Colmar, l’auteur est venue en dédicace pour son livre et j’ai décidé de me laisser tenter, histoire de me faire mon avis. En tout cas je trouve l’illustration de couverture, réalisée par Miya vraiment réussie.

Je dois dire que j’ai été agréablement surpris par l’histoire qui est vraiment dense, et, mêlant plusieurs intrigues qui se révèlent complexes.  De plus l’auteur nous offre une histoire vive, pleine d’action et de rebondissements qui fait qu’on ne s’ennuie jamais vraiment du début à la fin. Tout va vite, très vite, les différentes machinations sont pleine de surprises et de rebondissements, mais voilà ça va parfois trop vite ce qui fait que l’auteur, parfois, survole des passages qui auraient mérité plus d’éclaircissements comme par exemple la scène à Volplume dont la fin m’a paru trop abrupte.

De plus ce sentiment de perpétuel mouvement et avancé dans l’histoire fait que les personnages manquent parfois d’émotions, comme si toutes les souffrances leurs passaient un peu au-dessus sans véritablement les toucher. Malgré cela l’histoire reste vraiment agréable à lire et, souvent au moment où on pense enfin comprendre ce qui se trame, l’auteur nous surprend. L’histoire se révèle aussi très sombre et violente ne laissant pas les personnages exempts de souffrances ce qui m’a agréablement surpris pour un roman pour adolescent. On tourne les pages avec plaisir et envie de découvrir ce qui peut bien se tramer derrière tout ce que nous cache l’auteur.

Concernant les personnages, comme je l’ai dis, j’ai trouvé qu’ils manquaient d’émotions, comme si l’auteur préférait s’attarder sur le déroulement de son intrigue sans jamais faire souffler ces protagonistes ou, leurs laisser exprimer leurs sentiments. Ca n’empêche pas les personnages d’être bien construits et travaillés, mais voilà, le manque de sentiments fait qu’on ne s’attache pas totalement à eux. Ils servent parfaitement une histoire haletante et prenante, mais ne nous touchent pas complètement. De plus certains personnages, comme Orius ou Shala, manquent de charisme, surtout pour les positions qu’ils occupent.

Concernant l’univers mis en place par l’auteur je l’ai trouvé intéressant, solide et offre pas mal d’originalité, principalement pour tout ce qui tourne autour de la religion et les oraisons, qui m’ont vraiment passionné. La religion possède d’ailleurs une grande place dans le récit, une religion pleine de secrets et de mystères, mais vraiment intéressante. J’ai bien apprécié aussi la relation entre la Chuchoteuse et le Hurleur, deux êtres liés à la vie et à la mort mais, je sais je me répète, le manque d’émotion lui enlève un peu de son côté poignant. L’auteur nous offre une faune et une flore, mélange d’éléments connus et inventés, vraiment intéressante et pleine d’imagination. Un monde vraiment envoûtant plein de magie et de mystères qui donne envie d’être découvert plus en avant.

La plume de l’auteur se révèle être agréable, simple et nous plonge dans une histoire pleine de surprise et de rebondissements avec facilité. Alors bien sûr, certains effets paraissent un peu simple, comme la relation entre Noony et Alexian, mais rien de vraiment dérangeant surtout pour, comme je l’ai dis, un roman destiné aux adolescents. J’ai passé un moment vraiment sympathique et agréable avec ce livre, je n’ai plus qu’à me lancer rapidement dans la suite pour lever le voile sur les derniers secrets.

En Résumé : Voilà un livre qui m’a offert un moment de lecture agréable et sympathique. L’histoire se révèle vive et pleine d’action, nous offrant une intrigue dense et complexe. Dommage que le rythme soit si rapide, ce qui a pour effet que parfois les personnages manquent d’émotion ce qui, malgré qu’ils soient bien construits, fait qu’on s’attache jamais complètement à eux. L’univers mis en place par l’auteur est vraiment solide et passionnant nous offrant parfois même des originalités vraiment intéressantes. La plume de l’auteur est vraiment agréable à suivre même si parfois elle est un peu simpliste sur de légers aspects.

 

Ma Note : 7/10

Précédent

DMZ Tome 1, Sur le Terrain – Brian Wood & Riccardo Burchielli

Suivant

Basse-Fosse Tome 1, Le Baiser du Rasoir – Daniel Polansky

  1. Il est dans ma Wishlist depuis que j’ai vu qu’il avait gagné le prix. Mais il traîne sans que je m’y attarde plus que ça en librairie… j’ai peut être un peu peur de me relancer encore une fois
    dans de la fantasy qui au final se ressemble pas mal…

    Mais je finirais bien par le lire je pense.

  2. J’avais lu ce livre quasiment à sa sortie (j’avais rencontré l’auteur aux Imaginales en 2009), mais ce livre ne m’avait pas totalement charmée.
    J’avoue que maintenant je n’en ai quasiment aucun souvenir, mais je me souviens que j’avais été un chouilla déçue à la fin de ma lecture.

  3. Un diptyque que j’ai adorée, du début à la fin. Je n’ai pas ressenti un manque d’émotion comme toi, mais peut-être appréciera-tu davantage le second tome davantage travaillé.

    • Disons que je suis toujours à la recherche du second tome dans le format Mille Saisons. faut dire que ça fait n petit moment que j’ai pas regardé si il était disponible en occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :