Ayesha – Ange

ayeshaRésumé : Dans les royames orientaux de Tanjor, le Peuple Turquoise est réduit en esclavage depuis des millénaires. Mais il chérit une légende qui lui donnera un jour le courage, l’étincelle qui lui manquent pour se révolter : la légende d’Ayesha, la déesse qui commandera aux étoiles et rendra la liberté à ses enfants condamnés.
Marikani, la reine déchue est pourchassée, est-elle l’incarnation d’Ayesha ?
Est-elle celle qui doit allumer le feu de la révolte et devenir le guide de milliers d’hommes, de femmeset d’enfants, jetés sur les routes en quête ‘un refuge, à travers le chaos et la guerre? Ceci est l’histoire d’une femme indomptable, de ceux qui l’ont aimée et de ceux qui l’ont trahie. C’est l’histoire d’une révolution.

Editeur : Bragelonne

 

Mon Avis : Il est a noté que ce livre est en fait un omnibus la trilogie « Les trois Lunes de Tanjor » sortis chez le même éditeur mais aussi disponible en poche aux éditions J’ai Lu. Il est a noté qu’une édition limitée au prix de 10€ de ce livre est sortie récemment chez Bragelonne.

J’ai été rapidement happé par l’histoire, en effet ça démarre fort pas de phase de développement ou de découverte des personnages on part tout de suite dans l’action. L’histoire démarre par le sauvetage de la noyade d’un galérien nommé Arekh par la reine d’Harabec Marikani et l’une de ses compagnes, Lienor. S’en suit une course poursuite pour permettre à la reine de retrouver sa patrie.

Courses poursuites et intrigues se mêlent avec une facilité déconcertante dans ce livre, on ne s’ennuie pas un instant et l’écriture, fluide, permet une immersion totale dans l’histoire. Il n’y a pas vraiment de magie, ni de monstres féeriques ou autres phénomènes dans ce livre, tout repose sur les thèmes des croyances des différents peuples existants, de l’esclavage, de la politique et aussi sur l’idylle des héros.

Les personnages ne sont ni tout blanc ni tout noir, ils sont extrêmement bien développés et ont parfois même du sang sur les mains. Les personnages qu’on pourrait croire tordus peuvent se révéler héroïques tandis que certains héros peuvent se retrouver à faire des choses contestables ce qui rend l’histoire encore plus attreyante. Les émotions des héros sont parfaitement bien retranscrite, je me sentais proches d’eux par la souffrance ou la jalousie, même certaine fois la haine ressentie.

Je trouve que Arek, par certains aspects, ressemble au héros de l’assassin royal de Robin Hobb, par ces moments de doutes et de questionnements. Ange développe parfaitement bien ses scènes, que ce soit les moments psychologiques comme les moments d’action. Que dire de la fin qui nous cloue sur place, nous laissant pantois. On aimerait qu’elle soit différente, mais non rien n’y fait, on a beau lire et relire l’auteur nous laisse ainsi.

En Résumé : Je pense que Ange avec leurs talents de conteur ont écrit une des meilleurs trilogies française de Fantasy. Un livre où on ne s’ennuie pas et qui développe des thèmes intéressant que sont la religion et l’esclavage le tout saupoudré d’intrigues politiques. A conseiller vivement.

Note : 9/10

Précédent

Mot D’Ouverture

Suivant

Cellulaire – Stephen King

  1. Je ne connais pas du tout mais tu m’as donné envie de le lire ! Alors je le note !
    Merci pour cette découverte.

  2. J’avais été très impressionnée par ce roman, que j’avais trouvé extrêmement bien construit. J’ai par contre trouvé la fin très bien, en parfaite cohérence avec l’esprit du livre 🙂

  3. J’ai lu cette trilogie quand j’étais au lycée et je me rappelle l’avoir adorée ! Tu me donnes envie de la relire mais j’ai déjà tellement d’autres livres à découvrir ^^ !

    • BlackWolf

      C’est vrai une excellent trilogie, qui plus est française, mais après c’est vrai qu’il y a tellement de livres à lire qu’il est pas toujours facile de relire certaines histoires.

  4. Cette trilogie a été une de mes premières lectures de fantasy, et j’y ai trouvé tout ce que j’aime : l’imaginaire sert un propos politique, une réflexion, et n’est pas là juste pour l’évasion. Depuis je la relis régulièrement, et elle me fait toujours autant d’effet.

    • Ce ne fut pas pour moi une de mes premières lectures Fantasy, mais je te rejoins concernant la qualité de ce cycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :