Danilov Quintet 1, Twelve – Jasper Kent

twelve.jpgRésumé : On 12th June 1812, Napoleon’s Grande Armee forded the River Niemen and crossed the Rubicon – its invasion of Russia had begun. Charged with delaying the enemy’s inexorable march on Moscow, a group of Russian officers summon the help of the oprichniki, a band of mercenaries from the outermost fringes of Christian Europe.
As rumours of a plague travelling west from the Black Sea reach the Russians, the Oprichniki – twelve in number – arrive. Preferring to work alone, and at night, they prove brutally, shockingly effective against the French. But one amongst the Russians, Captain Aleksei Ivanovich Danilov, is unnerved by the mercenaries’ ruthlessness…and as he comes to understand the true, horrific nature of these strangers, he wonders at the nightmare they’ve unleashed in their midst…

Edition : Bantam

 

Mon Avis : Pour ce livre, il faut savoir qu’il s’agit en fait, pour moi, d’une relecture. J’ai lu ce livre il y a quelques années lors de sa sortie en version française aux éditions Bragelonne sous le titre Douze et j’avais bien apprécié ma lecture, mais voilà le livre n’ayant pas obligatoirement eu la réussite escomptée la suite ne devrait pas sortir. Comme maintenant je me mets à lire en Anglais j’ai donc décidé de tenter ma chance en VO. Pour ceux qui voudraient le lire en français ne vous inquiétez pas, ce premier tome possède sa conclusion propre et il n’est pas obligatoire de lire la suite. A noter que je trouve la couverture plutôt intrigante.

La Russie est sur le point de sombrer sous l’armée Napoléonienne. Le capitaine Danilov et ses amis décident, en dernier recours, d’appeler un groupe de 12 mercenaires pour les aider à changer la donne et espérer sauver la Russie. Je dois avouer que l’histoire en elle-même reste plutôt classique et, malgré un début un peu lent à se mettre en place, arrive pourtant facilement à nous emporter. L’histoire est vraiment prenante, nerveuse, bien menée et possédant son lot de surprises, de rebondissements et de retournements de situations efficaces. Les vampires retrouvent leurs véritables rôles de machines à tuer, avides de sang, au point même que parfois je me suis demandé si l’auteur ne faisait pas une ouverture sur l’utilisation des armes. L’action ne manque pas, ainsi que les scènes plus sanglantes, qui se révèlent pleine de dynamismes et de mouvement. Au fil des pages on est de plus en plus happé dans l’histoire malgré ce début un peu mou jusqu’à une conclusion qui va se révéler vraiment surprenante et efficace et qui devrait en étonner plus d’un.

L’univers mis en place par l’auteur est vraiment intéressant et surtout rarement vu dans la fantasy, l’univers Napoléonien. Un univers sombre, guerrier qui colle parfaitement à l’histoire mise en place. On sent que l’auteur connait son histoire et arrive à l’intégrer parfaitement dans son histoire, sans plomber son intrigue par trop de détails et se servant d’aspects historiques réels pour rendre son histoire plus proche de nous et plausible. Que ce soit les campagnes, les assauts ou encore l’incendie de Russie tout se révèle documenté, soigné mais surtout prenant. Par contre, je trouve légèrement dommage que l’aspect social de la Russie soit un peu moins étoffé, principalement pour des informations concernant le servage.

L’utilisation de la narration à la première personne rend le personnage de Danilov vraiment attachant et captivant. C’est un personnage profondément humain qui réagit plus aux émotions et aux sentiments que parfois à la logique, ce qui ne l’empêche pas d’être un héros. Sa relation avec Dominikia va se révéler vraiment importante, permettant de mieux le comprendre et l’apprécier à travers ses doutes et ses illusions. Mais les personnages secondaires ne sont pas en restes, que ce soit justement Dominikiia femme forte et intéressante, Iuda personnage plein de surprises qui joue avec les personnages mais aussi le lecteur de façon surprenante ou encore ses camarades comme Maks, Vadim ou encore Dmitry se révèlent efficaces et captivants même si, le fait que la narration soit à la première personne, on est un peu frustré de  parfois ne pas en savoir plus sur eux.

La plume de l’auteur est vraiment prenante et captivante. Son talent de conteur est l’un des points importants de ce livre, son cadre développé sans excès, son développement des personnages ou encore sa façon de faire grimper la tension doucement font qu’on ne s’ennuie jamais vraiment dans ce livre. Finalement mes seuls reproches sont un début un peu lent à se mettre en place et, parfois, une idylle entre Alexei et Dominikiia qui prend un peu trop son temps et provoque quelques légères longueurs. En tout cas ce premier tome remplit efficacement son rôle de livre historique sur les vampires et me donne envie de lire la suite.

En résumé : Ce roman m’a fait passer un bon moment de lecture m’offrant une intrigue prenante et nerveuse sur les vampires, le tout dans le contexte de guerre napoléonienne efficace et parfaitement documenté sans plomber l’intrigue. Les personnages sont vraiment attachants mais surtout se révèlent vraiment humains avec leurs doutes et leurs envies. La plume de l’auteur est vraiment prenante et captivante et arrive assez facilement à nous plonger dans l’histoire. Mes seuls reproches sont un début un peu lent à se mettre en place et aussi une idylle entre Alexei et Dominkiia qui prend un peu trop son temps et provoque quelques légères longueurs. Rien de grave car je lirai le second tome avec plaisir.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Le Songe D’Adam – Sebastien Péguin

Suivant

Les Haut-Conteurs Tome 2, Roi Vampire – Olivier Peru & Patrick McSpare

  1. coucou, si tu aimes l’univers Napoléonien, je peux te conseiller de lire la série Téméraire de Naomi Novik (http://lesmotsdenanet.blogspot.fr/2012/05/temeraire-tome-7-le-tresor-des-incas-de.html)
    Bon, perso je n ‘ai pas trop accroché mais…

    Je note ce livre (en fait je le re-note, il est déjà dans ma liste prè-wish, où je mets les livres a « revoir » avant de les passer en wish.) Biz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :