Doctor Who, Apollo 23 – Justin Richards

apollo 23Résumé : Au moment où un astronaute en combinaison spatiale apparaît au milieu d’un centre commercial bondé, une jeune femme est retrouvée morte au bord d’un cratère, sur la face cachée de la Lune.
Le Docteur et Amy font le lien entre ces deux événements : quelque chose de terrible se trame sur notre satellite.
Mais, à la suite d’un malheureux concours de circonstances, le Docteur est bloqué sur Terre tandis qu’Amy et le Tardis sont perdus sur la Lune.
Le seul espoir du Docteur : un des plus grands secrets de l’humanité… Apollo 23.

Edition : Milady

 

Mon Avis : Grand fan de Doctor Who depuis quelques années déjà, je ne pouvais pas passer à côté de l’a sortie de livres qui se situent dans le même univers. Je remercie donc Milady de cette publication. Puis ça fait du bien de replonger dans Doctor Who en attendant les nouveaux épisodes. Alors bien sûr il y a une certaine appréhension à entamer ce genre de livre car on espère au moins y retrouver un minimum le charme de la série. En tout cas je dois dire que j’aime plutôt bien la couverture qui reprend les personnages de la série.

Alors bien sûr je ne m’attendais pas à une intrigue aussi alambiquée et soignée que les intrigues charnières de la série, je m’attendais plus à une intrigue d’un épisode One Shot de transition, et c’est effectivement ce qu’on a. Une anomalie apparait et notre Docteur arrive pour essayer de réparer tout ça. L’histoire ne manque pas de peps ni d’action, tout va vite, voir même très vite, les péripéties et les rebondissements s’enchaînent, mais voilà tout m’a paru vraiment beaucoup trop prévisible, sans surprise. Je tournais les pages en espérant un sursaut, une surprise qui n’est jamais apparu. Ça se laisse gentiment lire, mais je dois dire que je m’attendais à mieux.

Concernant les personnages je dois dire qu’on retrouve avec plaisir nos héros, que ce soit le Docteur ou Amy, mais voilà on a vraiment l’impression de les retrouver par à coup. Des fois on retrouve l’alchimie entre eux, les mimiques et expressions qui font la réussite de la série et des fois on se demande si l’auteur à vraiment déjà vu des épisodes. Par moment le Docteur manque même de sa superbe et de son intelligence. Après je reproche aussi un peu trop de répétitions, combien de fois j’ai vu Amy décrite avec sa « longue chevelure rousse » ou sa « longue chevelure flamboyante » comme si l’auteur ne savait pas la décrire autrement. A côté de ça, et c’est dommage, les personnages secondaires sont à peine esquissés, il est difficile de dire qui est grand, petit ou autre ce qui m’a un peu perturbé dans ma lecture.

On retrouve dans ce livre un univers SF proche de la série, avec pas mal de choses plaisantes comme les voyages grâce au TARDIS, une base sur la lune, des voyages en fusée de quoi offrir pas mal de dépaysement au lecteur qu’il soit fan de la série ou pas, et cela même si l’univers reste quand même simpliste. Il remplit parfaitement son rôle de décor dans cette histoire. L’atmosphère est assez fidèlement retranscrite, que ce soit dans la représentation de l’univers mais aussi certaines mimique de nos protagonistes et c’est peut-être le point le plus agréable du livre j’ai trouvé.

Concernant l’écriture je dois dire qu’elle est simple, sans fioritures mais parfois trop simpliste à mon goût ce qui donne l’impression parfois de ne pas pouvoir tout visualiser, comme si l’auteur avait fait une coupe histoire de raccourcir le récit sans la relire. Heureusement la conclusion vient un peu relever le niveau offrant une fin fun et enlevée. Par contre, je reviens sur certains aspects de la traduction surtout ce fameux « you », l’auteur a pris le parti de le traduire par « vous » plutôt que « tu » ce qui m’a grandement surpris, surtout connaissant la relation entre le Docteur et Amy. Au final je m’attendais pas obligatoirement à un excellent livre, mais j’ai quand même été un peu déçu de ce livre. Après comme tout livre de série certains sont plus ou moins bons, mais pour le moment je ne pense pas lire d’autres livres de Doctor Who. Peut être dans quelques temps.

En Résumé : Je dois dire que je sors de la lecture de ce livre avec une légère pointe de déception. Alors, bien sûr je ne m’attendais pas à un chef d’oeuvre mais voilà je trouve que nos héros sont parfois mal représentés et que le tout est porté par une plume vraiment trop simpliste par moment. L’intrigue ne manque pas de panache mais se révèle complètement sans surprises. L’univers par contre reste fidèle à la série et, je trouve, est fidèlement retranscris dans ce livre. Pour le moment je ne compte pas lire d’autres livres de la série.

 

Ma Note : 5/10

Précédent

Rappel : Le Mois de … sur Book en Stock

Suivant

Monument – Ian Graham

  1. falline

    Déjà Lelf était circonspecte, ce deuxième avis confirme mon impression : j’aime trop la série pour risquer d’être déçue par les romans; et il y a tellement d’autres choses à lire!!!!

    Merci d’avoir tester 😉

  2. Je n’ai pas du tout aimé la lecture de ce tome ci, et j’avais pensé que la raison était le fait de l’avoir lu en français, qui fait perdre tout son charme à Doctor who. Mais peut être que ce n’est
    finalement pas uniquement à cause de ça ^^

    Je retenterai avec un autre roman DW en français pour voir, mais si ce n’est pas concluant, les prochains que je lirai seront en anglais.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :