Druss La Légende – David Gemmell

druss la legendeRésumé : Son nom est Druss.
Garçon violent et maladroit, il vit dans un petit village de paysans situé au pied des montagnes. Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Jusqu’au jour où des mercenaires font irruption pour tuer les hommes et capturer les femmes. Druss arrive trop tard. Le hameau est détruit, son père gît dans une mare de sang. Et Rowena, sa femme, a disparu…
S’armant de Snaga, une hache ayant appartenu à son grand-père, il part à la poursuite des ravisseurs. Rien ne devra se mettre en travers de son chemin.
Mais la route sera longue. Sa quête le mènera jusqu’au bout du monde.
Il deviendra lutteur et mercenaire, il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons.
Car il est Druss, et voici sa légende…

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Je dois dire que je trouve très intéressante cette idée de Bragelonne d’avoir republié certains de leurs livres dans des éditions à 10€. Ca m’a permis par exemple d’ajouter à ma bibliothèque des livres de David Gemmell tel que Legende (Chronique ici) ou Waylander (Chronique ). Aujourd’hui je viens de finir Druss La Légende du même auteur. Je dois dire que je trouve la couverture, illustrée par Didier Graffet, colle parfaitement à l’esprit de la saga.

Druss n’est pas encore le guerrier qu’on connait, c’est un jeune homme un peu simple, colérique et qui s’emporte pour un rien. Il est marié à Rowena et il l’aime, mais un jour un groupe de pillards va attaquer son village et lui enlever sa femme. Druss va alors entamer un voyage pour la retrouver, un voyage qui va créer la légende; sa légende. L’intrigue est classique pour un roman d’Héroïc Fantasy, la quête du héros pour retrouver son amour, mais là n’est pas la force de ce livre. Sa force vient du souffle que l’auteur arrive à insuffler dans son histoire pour arriver à porter le lecteur du début à la fin. Ce souffle qui fait qu’on ne s’ennuie pas un seul instant et qu’on se retrouve pris dans cette intrigue.

Alors bien sûr l’histoire n’est pas des plus originales et paraît tout de même linéaire, et pourtant cette histoire possède sa vie propre et se révèle finalement des plus passionnantes, bien maîtrisée et bien amenée. On se retrouve emporter par les aventures de Druss dans sa quête pour retrouver l’amour de sa vie. L’auteur mélange parfaitement les scènes épiques ainsi que les scènes chargés d’émotions, sans temps mort et je dois avouer que ça marche parfaitement bien, on tourne les pages facilement pour en apprendre plus et découvrir la conclusion. Une conclusion que j’ai vraiment trouvé intéressante et pleine de mélancolie.

Druss est, et restera ce héros charismatique et d’une force hors du commun, il se révèle finalement assez stéréotypé et pas obligatoirement des plus complexes et pourtant ça marche, on s’accroche à lui, à sa façon de penser et de voir la vie de façon simple. L’auteur tente bien d’essayer de le rendre plus torturé, surtout dans sa jeunesse, mais je dois dire que ça marche pas trop, dans toutes ces actions on voit l’être toujours bon et honnête qu’il est. Les autres personnages sont tous aussi intéressants, parfois aussi stéréotypés, mais attachants et captivants. Que ce soit Rowena la femme de Druss, forte et sentimentale ou encore Sieben le poète orgueilleux et vantard ils ont tous leurs forces et leurs faiblesses et entourent de manière parfaite Druss.

Il n’y a que peu de chose à dire sur l’univers mis en place par l’auteur et c’est un peu un léger reproche que je fais souvent lors de mes lectures d’un livre de l’auteur, rien de bien méchant, mais il parle de tellement de peuples et de pays que je trouve dommage que parfois ils ne s’attardent pas un peu dessus et développe un peu plus le tout. La magie est présente aussi dans ce tome, de façon intéressante principalement pour tout le mystère qui entoure Snaga la hache de notre héros.

La plume de l’auteur est toujours aussi efficace et captivante que ce soit dans les scènes de batailles et de combats qui se révèlent véritablement épiques et passionnantes comme dans les scènes chargés d’émotions qui ne devraient pas manquer de toucher le lecteur. Alors bien sûr l’histoire se révèle simple et sans surprise, le héros n’est pas un être torturé et complexe et parait même parfois un peu simple, et pourtant l’auteur à réussi à rendre ce texte captivant, pleine de rebondissements et de scènes épiques. J’ai d’ailleurs trouvé ce livre plus intéressant et prenant encore que Légende.

En Résumé : J’ai passé un bon moment avec livre dont l’histoire se révèle finalement simple et sans grande originalité mais dont l’auteur arrive à insuffler un souffle et un aspect épique qui fait qu’on ne s’ennuie pas du début à la fin. Druss n’est pas le héros le plus complexe qui soit mais se révèle charismatique et attachants et les personnages secondaires sont vraiment efficaces. La plume de l’auteur est simple, captivante et arrive à happer le lecteur dans son histoire. Par contre dommage que l’univers soit si peu développé.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Dôme Tome 2 – Stephen King

Suivant

Wollodrïn, Le Matin des Cendres Tome 2 – Chauvel & Lereculey

  1. Bonjour !

    Druss la légende, attend dans ma PAL depuis un bon moment et ton billet me donne envie de l’en sortir.
    En fait ce sera ma première lecture de David Gemmel que ne connais pour le moment que de nom.

    Comme toi j’apprécie ces version à 10 € de chez Bragelonne, que je trouve très belles, et qui ont l’avantage d’être édité en intégrale (je pense à Ayesha d’Ange, entre autres). Excellente
    initiative de Brage.

    Bonne journée.

  2. J’ai jamais lu de Gemmell, faudrait p’têt que je m’y mette à un moment ou à un autre …

    Tu en conseilles un en particulier pour commencer ?

  3. C’est vrai que Gemmell fait des livres simples du moins pour le cycle drenaï. J’avais bien apprécié cette lecture car j’aime beaucoup Druss même si en effet sa psychologie est simple. Par contre
    j’ai préféré Légende même si la fin de celui-ci m’avait un peu déçue !

  4. T’inquiètes, j’avais bien compris que tu ne détestais pas Légende ^^
    A la maison, il y a le premier tome du cycle de Troie que j’ai acheté à mon ami mais il est encore dans sa PAL par contre il a lu entièrement le cycle le Lion de Macédoine qu’il a vraiment adoré !

  5. Theoxanne Keevray

    Bonjour !
    De passage sur ton blog vraiment bien mené (une véritable source d’inspiration lorsqu’on est en panne de lecture !)je me permet d’ajouter un commentaire sur cet article. En tant que fan de longue
    date de D. Gemmel, je t’invite à lire d’autres de ses œuvres. Car si effectivement, dans Légende, l’univers de Gemmel reste un peu flou, il se construit au fur et à mesure des romans et devient
    particulièrement vivant !

    Bonne continuation dans tes critiques, toujours très objectives et complètes !

    Théoxanne

  6. Encore une excellent histoire de Gemmell, je ne m’en lasse pas !

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :