Fedeylins Tome 1, Les Rives du Monde – Nadia Coste

Fedeylins 1Résumé : Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d’une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d’atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l’avenir tout tracé qui l’attend.
Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n’est pas prêt à l’accepter.

Edition : Gründ

 

Mon Avis : Voilà un cycle dont j’entends parler depuis un long moment mais dont j’ai jamais eu le courage de me lancer tant les critiques, tellement positives, me paraissaient trop belles. Puis le blog de Book en Stock a proposé de gagner ce premier Tome pour Le Mois de Nadia Coste qui commence aujourd’hui et j’ai donc décidé de tenter ma chance. Je remercie donc Book en Stock et les éditions Gründ de m’avoir permis de découvrir ce livre.

Une fois plongé dans les premières pages de ce livre la première chose qui marque c’est la poésie et la magie qui se dégage de cette histoire. L’auteur a, je trouve, eue l’idée intéressante de mettre en avant le peuple du dessous tel que les crapauds et au milieu de tout ça vive les Fedeylins, des sortes de libellules humaines. L’univers présenté par l’auteur est vraiment attirant, plein de féérie et envoutant. On se laisse emporter par les descriptions de ces lieux magnifiques et même si, au final, je m’attendais à un univers plus original et plus surprenant je me suis tout de même laisser charmer.

Mais voilà un univers intéressant ne fait pas tout dans un livre, il faut une intrigue qui captive aussi le lecteur et c’est là que le bât blesse. Il n’y a pas vraiment d’intrigue. Sur les 300 premières pages on suit l’apprentissage et la découverte de la vie par notre ami Cahyl. Cahyl qui va nous faire découvrir la vie de Fedeylins en long, en large et en travers et même si, comme je l’ai dis, j’ai été charmé par l’univers, ne se voir offrir qu’une description de cet univers sur 300 pages provoque un ennui certain. Chaque chapitre donne un peu l’impression de lire un livre « Martine » : « Cahyl va à la plage », « Cahyl à un nouvel ami », « Cahyl nourrit les lombrics » etc… Il faut attendre les 100 dernières pages pour sortir de notre torpeur et les 50 dernières pour enfin un minimum se dire « Tiens Cahyl a peut être un peu plus qu’une vie Lambda ».

Concernant les personnages ils se révèlent assez sympathiques, même si selon moi certains des personnages secondaires auraient mérité plus de profondeur. Concernant Cahyl il se révèle complexe, soigné et reste pas mal attachant même si par moment on a bien envie de le secouer tant son inaction est flagrante. Je sais que l’auteur est une fan de Robin Hobb et que Fitz est aussi, parfois, plus spectateur qu’acteur de sa vie, mais pas à ce point là. Heureusement il compense cette inaction par une quête d’identité et son envie d’être comme les autres qui le rendent sympathique.

L’auteur profite d’ailleurs de ce premier tome pour nous offrir aussi pas mal d’axes de réflexions plutôt intéressantes, même si il faut bien l’avouer le tout est amené sans grande originalité. Que ce soit les questions sur la place dans la société, la religion ou encore l’acceptation des autres est intéressante, même si ça passe par une histoire classique de Cahyl différents des autres Fedeylins et solitaire va sympathiser avec un membre du clan ennemi et découvrir que la vie n’est pas toujours comme on nous le dit.

La plume de l’auteur est l’un des gros points positifs je trouve de ce premier tome, se révélant vraiment poétique, calme et entrainante de l’auteur. Elle arrive à nous faire visualiser un monde féérique mais dommage que l’histoire ne suive pas, entrainant l’ennui du lecteur avant de se réveiller tout doucement sur les 100 dernières pages. L’idée de départ est certes peu originale, mais reste assez bien mené par l’auteur sans jamais perdre le lecteur. Je ressors donc de ma lecture plutôt mitigé mais il y a dans ce livre un petit quelque chose qui fait que je lirai sûrement la suite un de ces jours, mais pas pour tout de suite.

En Résumé : J’avoue sortir de ce premier tome avec un sentiment mitigé. J’ai plus l’impression que l’auteur a voulu poser son monde et son univers sans jamais vraiment lancer son histoire. Un tome beaucoup trop introductif selon moi. Pourtant l’univers présenté se révèle vraiment magnifique, plein de magie et de féérie avec des personnages solides et attachants, le tout porté par un plume poétique et captivante. Dommage que l’histoire ait vraiment du mal à démarrer en espérant que ça s’améliore par la suite.

 

Ma Note : 6/10

Précédent

La Roue du Temps Préquelle, Nouveau Printemps – Robert Jordan

Suivant

Freedom – Jonathan Franzen

  1. C’est dommage que tu ressortes mitigé de cette lecture, mais je comprends. Tout est en douceur, tout est dans la découverte et dans l’introduction de ce monde et des personnages.

    Mais j’avais quand même beaucoup apprécié cette lecture que je trouvais toute en douceur et poésie. C’est reposant ^^

  2. Waow, tu n’y vas pas par 4 chemins… Mais si tu as lu ma chronique (car j’ai comme toi reçu ce livre), et bien, nous nous rejoignons sur certains points. Pourtant ce livre m’a fait réfléchir et
    plusieurs jours après j’en garde un bon souvenir, c’est la poésie et les beaux sentiments qui restent… Mais je ne suis pas convaincue qu’un public habitué à de la Fantasy adhére … C’est
    particulier et pas assez fantasy pour moi, je n’y trouve pas les ingrédients habituels. A bientôt sur Book en stock.

  3. C’est un livre dont j’ai souvent entendu parler sur la blogosphère. Je ne suis pas une grande amatrice de fantasy mais il y a un côté poétique dans ce livre, qui suscite mon intérêt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :