Il Etait une Fois en France Tome 1, L’Empire de Monsieur Joseph – Nury & Vallée

il-etait-une-fois-en-france-1Résumé : Il Etait Une Fois en France conte l’histoire de Joseph Joanovici, juif roumain devenu l’homme le plus riche de France pendant l’occupation. Ferrailleur, collabo, résistant, il fut pour certain un criminel, pour d’autres un héros. C’est le cheminement de ce personnage ambigu baptisé le Roi de Paris, par ceux qui ont croisé sa route, que relate avec justesse cette saga au thème délicat. Monsieur Joseph se confie sur son lit de mort aux côtés de Lucie Fer, celle qui fut sa plus fidèle compagne.
Intelligence avec l’ennemi, corruption de fonctionnaires, contrebande, enrichissement personnel et même meurtre seront reprochés à la Libération à celui qui possédait pendant l’occupation un appartement en plein cœur de la préfecture de police. Portant fièrement la rosette de la résistance, Joseph reçoit les plus huppés du Tout-Paris, alors que de sombres nuages annoncent la fin de son règne.

 

Edition : Glénat

 

 

Mon Avis : Cette bande dessinée me faisait de l’oeil depuis un bon moment maintenant, en effet les nombreuses critiques positives ainsi que les nombreux échos entendus sur ce cycle me donnaient vraiment envie de me lancer dans cette série. Surtout que le sujet en lui-même, traiter de la vie complexe de Joseph Joanovici, s’annonçait comme un thème assez difficile, et, selon la façon dont les auteurs allaient le traiter aurai pu être casse gueule. Vu que le cycle est maintenant complet j’ai donc décidé de me lancer enfin dans sa lecture.

On découvre donc la vie de Joseph Joanovici, personnage qui va se révéler vraiment ambigu du début à la fin, ne sachant jamais de quel côté il était se retrouvant souvent dans différents « camps ». C’est d’ailleurs là-dessus que va se reposer la BD, sur cette ambiguïté qu’on retrouve tout au long de ce premier tome, nous présentant un personnage charismatique, mais dont on a du mal à définir ses objectifs et ses attentes. Justement les auteurs ne prenant jamais parti laissent au lecteur le soin de se faire lui-même sa propre décision au fil des pages, de juger les actes de ce personnage. La narration mise en place par les auteurs repose principalement sur les flashbacks offrant une certaine dynamique entrainante et rythmée qui fait que le lecteur se laisse emporter par l’histoire, même si j’avoue parfois on a l’impression de se perdre d’un point de vue chronologique tant on change d’époque régulièrement, mais rien de bien dérangeant.

Les auteurs nous livrent donc une BD historique vraiment réussie, dense et efficace le tout se situant entre la seconde guerre mondiale et l’après guerre, une époque qui m’intéresse toujours de
découvrir. Les différentes époques rencontrés sont parfaitement représentés. Ce premier tome comporte aussi pas mal de personnages et se révèlent tous vraiment intéressants à suivre, à découvrir et tous se révèlent vraiment complexes et ambigus, car même le fameux juge qui cherche à faire tomber le héros n’est pas exempt de tous reproches. C’est justement ces personnages qui sont loin d’être tout blanc ou tout noir qui font une des grandes réussites de cette oeuvre. Chaque lecteur se fera son propre avis sur qui a raison ou qui a tort, doit-on parfois sacrifier sa vie pour une bonne cause? Une histoire sombre, violente qui rappelle un peu certains films de gangsters et où tous les personnages ne devraient pas s’en sortir indemne.

Concernant les graphismes je dois dire qu’ils se révèlent assez classiques dans leurs représentations, mais se révèlent vraiment efficace et bien maîtrisés par le dessinateur et collent parfaitement à l’histoire. Il joue énormément sur les plans rapprochés des personnages et permet ainsi de mettre en avant une description des protagonistes facilement reconnaissable avec des visages assez marqués et percutants. Les émotions sont fidèlement retranscrites et les scènes un peu plus d’action sont parfaitement maîtrisées. Au final voilà un premier tome vraiment efficace et qui donne clairement envie de lire la suite et d’en apprendre plus sur la vie de Jospeh Joanovici avant de pouvoir se faire son avis, voir le juger.

En Résumé : J’ai finalement passé un très bon moment de lecture avec cette Bande Dessinée qui donne clairement envie de lire la suite pour en apprendre plus sur ce personnage vraiment ambigu de la seconde guerre mondiale et de l’après guerre qu’est Joseph Joanovici. Les auteurs nous offrent clairement une histoire sans parti pris ou chaque lecteur devra se faire son propre avis sur l’histoire et ses personnages. Les personnages se révèlent tous complexes, denses et passionnants à découvrir, n’étant ni noir, ni blanc et ne cherchant simplement qu’à faire ce qu’il leur parait juste au fur et à mesure des pages qu’on tourne avec plaisir. Les graphismes sont certes classiques, mais maîtrisés et efficaces surtout dans la représentation des personnages. Je lirai la suite avec plaisir.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Le Dernier Apprenti Sorcier Tome 3, Murmures Souterrains – Ben Aaronovitch

Suivant

Feed Tome 2, Deadline – Mira Grant

  1. J’ai lu les deux premiers tomes il y a peu avec plaisir, j’ai bien aimé que l’histoire ne soit pas linéaire et chronologique.
    je ne savais pas que la série était finie. Bonne nouvelle.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :