La Grande Epopée de Picsou Tome 1, La Jeunesse de Picsou Partie 1 – Don Rosa

la jeunesse de picsouRésumé : Non, Picsou n’a pas toujours été un vieux canard pingre au coffre empli de dollars… De 1877 à 1947, du manoir McPicsou aux filons d’or du Klondike, en passant par le pont d’un bateau ou par les bras de Goldie O’Gilt, Picsou a embrassé le passage du XIXe au XXe siècle en vivant des aventures dignes d’un Hemingway ou d’un Jack London !

Edition : Glénat

 

Mon Avis : Il faut bien l’avouer cette bande dessinée n’a pas terminé entre mes mains par hasard. En effet les aventures de Picsou, Donald et autres font partie des éléments qui ont bercés mon enfance et mon adolescence. Je ne compte même plus les magasines que j’ai dû acheter ou me faire offrir à l’époque. J’ai longtemps été intéressé par ce cycle sur la jeunesse de Picsou lors de sa publication, mais j’avais un peu peur d’avoir perdu la magie. Je me suis fait donc prêter ce premier tome pour me faire un avais avant de, pourquoi pas, me lancer dans ce cycle complet.

Cette première partie regroupe les douze premières histoires de Don Rosa sur la jeunesse de Picsou, celles qui vont le faire passer de petit garçon qui gagne son premier sou de lui-même au personnage pingre et milliardaire que tout le monde connait. Douze histoires vraiment passionnantes, pleines d’humour et de surprises qui vont nous montrer de façon fascinante l’évolution du héros face d’abord à la pauvreté, puis face à la richesse et la fortune. On ne s’ennuie jamais un seul instant, tournant les pages avec envie et chacune des histoires est complétée par une explication de quelques pages de l’auteur qui permet clairement de mieux appréhender l’œuvre et le personnage. Surtout il montre tout le travail de recherche. Premièrement, pour coller au plus près du travail de Carl Barks sur son personnage. Ensuite, pour tout ce qui concerne le background développé autour des différentes histoires de Picsou, que ce soit pour présenter au mieux l’époque du Far West, son voyage en Afrique du Sud ou encore l’Ecosse. Rien n’est laissé au hasard.

Chaque chapitre possède son importance et permet de dévoiler ainsi chaque phase capitale de la vie de Picsou. On se retrouve vraiment emporter par les différentes aventures qui vont survenir à notre héros, mais aussi les différentes rencontres qu’il va effectuer qu’elles soient bonnes ou mauvaise. On va ainsi retrouver des personnages habituels tel que les Rapetou, Flairsou ou encore Gripsou pour le plus grand bonheur du lecteur, mais aussi des personnages historiques comme par exemple Théodore Roosevelt. Le lecteur va aussi se retrouve emporter par les émotions de Picsou, qui va s’enfoncer de plus en plus dans la solitude et la folie de l’or au fil des chapitres. On se sent triste d’une certaine façon pour lui, jusqu’à sa rencontre avec Donald qui vient relancer la mécanique et qui permet de retrouver le Picsou qu’on connait, certes avare, mais qui a bon fond.

Je dois d’ailleurs dire que je ne me suis pas non plus lancé dans cette série par hasard, car pour moi Picsou fait partie des personnages les plus passionnants et fascinants de Barks, même devant Donald. En effet je l’ai toujours trouvé plus complexe, plus complet que les autres personnages et surtout il se révèle un peu la mémoire, représentant aussi bien le passé (justement avec cette épopée), le présent mais aussi l’avenir. Un personnage véritablement construit, avec ses défauts et ses qualités, mais qui surprend toujours. Au final ces douze chapitre proposent vraiment une histoire dense, fascinante et riche sur un personnage charismatique et passionnant.

Les dessins de Don Rasa sont vraiment réussis et surtout sont sûrement ceux, mis à part Barks, qui représentent le mieux le personnage de Picsou et ses aventures selon moi. Ils se révèlent soignés, colorés et surtout entrainants. Alors bien sûr, certains manquent parfois de détails et les premiers paraissent parfois un peu brouillon, mais franchement je chipote tant ils méritent d’être découverts. Au final on a là un magnifique tome présentant les premiers chapitre de la jeunesse de Picsou, une histoire culte qui mérite d’être découverte et le tout dans une très belle édition. Mon gros problème vient par contre des nombreuses fautes d’orthographe qui parcheminent cette édition et qui font, clairement, parfois mal aux yeux. Il faut vraiment faire attention. En tout cas je vais me lancer dans cette épopée.

En Résumé : Au démarrage de ma lecture je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’avais peur d’avoir un peu perdu de la magie de ma jeunesse qui a été bercée par les aventures de Picsou. Finalement, après avoir tourné la dernière page je suis content, j’ai passé un excellent moment avec cette première partie sur la jeunesse de Picsou qui vient nous offrir les douze premiers chapitre qui ont fait de lui une légende. Douze histoires cultes qui se révèlent vraiment riches, soignées, pleines d’humour et d’aventures et qui vont dévoiler l’évolution d’un des personnages les plus complexes à mon goût. Les dessins de Don Rosa portent à merveille ces différentes histoires, malgré parfois quelques cases un peu en dessous, mais rien de bien gênant. Mon seul regret vient des nombreuses fautes d’orthographe qui parsèment ce livre, dommage. Je lirai en tout cas la suite sans soucis.

 

Ma Note : 9,5/10

 

Autres avis : Tesrathilde, …

Précédent

Grendel – John Gardner

Suivant

Les Annales du Disque-Monde Tome 4, Mortimer – Terry Pratchett

14 Commentaires

  1. Wahouuuu 9,5/10 !!! Faudrait que je le lise celui-là 🙂

    • Après je ne vais pas le cacher, il y a aussi un petit côté affectif. Comme je le dis Picsou a vraiment bercé mon enfance et le retrouver m’a fait vraiment plaisir.

  2. Là tu chipotes vraiment parce que les fautes bon ok, mais franchement ne pas mettre 10 c’est un crime !! Criminel !! 😛

    • Empreinter au lieu de emprunter ça fait mal quand même. Puis bon la perfection n’existe pas me disais toujours un de mes profs :p

  3. Génial.

    J’ai l’impression que cette chronique a en fait été écrite pour moi car tu retranscris exactement ce que j’ai vécu, mes appréhensions actuelles et ce que je souhaite !

    Cela fait un long moment que j’ai envie de me laisser tenter par cette édition et à présent je suis décidé à me l’offrir prochainement ^^

    Merci !

  4. Un coup de coeur également chez moi, j’ai adoré pouvoir suivre Picsou d’un bloc ainsi que le processus de création de Don Rosa. Maintenant je m’interroge, il est vrai que le côté affectif joue beaucoup. Quelqu’un qui n’a pas grandi avec Picsou appréciera-t-il autant ? J’ai quelques doutes ^^

    • C’est une bonne question, difficile d’y répondre c’est vrai que Picsou ne rentre peut être plus autant dans les standards de la BD pour la jeunesse actuelle. Ce qui est bien dommage je trouve.

  5. C’est « Picsou Origins » si je comprends bien ^^

  6. j’adore les Bd de Don Rosa et surtout ceux de la jeunesse de Picsou où l’on apprend comment le canard est devenu le plus riche du monde (devant Gripsou bien sûr^^) je lui met 10/10 ! http://tresorsdisney.blogspot.com

  7. Je suis tombée dessus à la médiathèque il y a deux mois, et enfin (re)lu. 😀 J’ai moi aussi beaucoup apprécié me replonger dans toutes ces aventures à la fois comiques et tragiques ! Je vais guetter les autres tomes…

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :