La Maison des Mages – Adrien Tomas

la maison des magesRésumé : Tiul est le plus mauvais étudiant de La Maison des mages, plus intéressé par les filles des tavernes que par l’art qui permet à ses confrères de manipuler les forces de ce monde.
Anthalus est un mercenaire de bas étage qui vit au jour le jour entre tueries et trahisons.
Qiruë, craintive et chétive, est la dernière représentante du peuple moribond et décadent des Elfes, méprisée et haïe par ses supérieurs.
Alishr est un jeune écuyer malingre qui rêve de devenir paladin, malgré les brimades et l’ostracisme dont il est la victime.
Ce ne sont pas des héros, et il est probable qu’ils ne le deviennent jamais.
Pourtant, alors que la mystérieuse Maison des mages, qui apporte aide et éducation aux populations, tisse son réseau tentaculaire au cœur des Six Royaumes, le destin du monde va heurter le leur de plein fouet et les jeter face à des forces magiques aussi anciennes que l’univers.
C’est avec et contre elles qu’ils devront écrire la légende des siècles à venir.

Edition : Mnémos

 

Mon Avis : J’avais passé un bon moment de lecture avec le premier roman de l’auteur qui, certes ne révolutionnait pas vraiment le genre avec une bataille entre deux camps, mais offrait une histoire vraiment intéressante et captivante avec quelques bonnes idées (Ma chronique ici). J’avais donc hâte de voir ce que pouvait proposer ce second roman dans le même univers. Je me suis donc rapidement laissé tenter; faisant entrer ce roman dans ma PAL lors des dernières Imaginales. À noter que je trouve la couverture, illustrée par Alain Brion, toujours aussi réussie. Ce roman se situe bien dans l’univers du Sixième Royaume, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir lu le premier tome pour lire ce roman, mais vous allez obligatoirement vous spoiler La Geste du Sixième Royaume en lisant La Maison des Mages ce que je trouve serait dommage.

Il faut noter que ce roman a perdu environ 200 pages environ par rapport au précédent ce qui se ressent efficacement, il parait ainsi plus vif, plus nerveux et aussi un peu plus maîtrisé évitant ainsi certaines longueurs qui parfois se faisait ressentir dans le précédent. L’auteur décide de tout changer dans son intrique, car en faisant avancer son univers de 300 ans il décide clairement d’abandonner la prophétie de lutte entre deux camps avec des élus et de se lancer ainsi plus dans une lutte de pouvoir vraiment captivante, sans temps morts et qui ne va ni manquer de surprises ni de trahisons tout en conservant ce côté épique. Une histoire qui nous emporte finalement assez facilement à travers rebondissements, et retournements de situations vraiment surprenants. On a du mal à lâcher le livre tant on a envie de savoir quel genre de conclusion va nous proposer l’auteur. La narration suit plusieurs personnages, comme le premier tome, ce qui ajoute un côté incisif à la lecture.

Malgré le fait que ce roman soit plus condensé, l’auteur ne laisse pas de côté son univers qui se révèle toujours aussi foisonnant et passionnant à découvrir. Il a réussi à parfaitement faire évoluer son monde, à le faire changer après trois siècles. Mon seul léger regret est peut-être d’avoir gardé quasiment les mêmes frontières et les mêmes noms de pays ce que j’ai du mal à imaginer dans un monde après 300 ans de changement, mais là je chipote. En 300 ans énormément de choses ont évoluées que ce soit aussi bien du point de vue de la technologie, des religions ou encore de la magie, l’auteur possède une imagination toujours aussi intéressante et prolifique, mais cette fois elle se révèle ciblée pour servir clairement l’histoire. On retrouve aussi avec plaisir les différentes races, les différentes philosophies que l’auteur développait déjà dans le tome précédent et aussi cette lutte entre la nature et le progrès qui se révèle toujours intéressante.

L’auteur a clairement réussi à gommer une partie des défauts que j’avais relevés dans le premier tome, nous offrant une histoire efficace, à un rythme soutenu, sans temps morts et qui se révèle complexe. Mais quelques points m’ont pourtant dérangés, l’auteur parle de certains aspects sans vraiment les développer, on se sent ainsi un peu frustré, aussi, certains retournements de situations paraissent un peu trop abracadabrants, mais rien de bien gênant. Par contre, concernant la conclusion j’ai été un peu frustré, en effet l’auteur cherche justement à nous expliquer que la bataille entre le père et le progrès c’est dépassé, qu’il faut se tourner vers l’avenir, je trouve donc dommage de finir dans une sorte de bataille rangée entre deux camps, certes différents, dont les alliances en surprendront plus d’un, mais j’ai trouvé cela un peu classique avec même son petit happy end.

Concernant les personnages l’auteur, comme je l’ai déjà dit, garde le même système de narration que le tome précédent, ce qui offre un rythme soutenu tout en nous offrant plusieurs personnages denses, complexes et qui vont se révéler profondément humains, même si j’ai toujours du mal à comprendre l’utilité de chapitre unique sur un personnage, ce qui n’apporte pas grand-chose à mon avis. J’ai eu un peu peur au début, car l’auteur donnait un peu l’impression d’avoir du mal à quitter ces anciens personnages, les nouveaux possédants quelques ressemblances, mais très vite ils m’ont plus que convaincu, me rendant compte que l’auteur nous offrait de nouveaux personnages uniques, captivants et passionnants. Il est aussi vraiment plaisant de retrouver des anciens personnages qui viennent apporter une pierre de plus à l’édifice de l’univers que développe l’auteur et apporte aussi son lot de surprise et une certaine nostalgie. Des personnages qui sont loin d’être bon ou mauvais, avec leurs propres envies, besoins et sentiments qui vont clairement influencer leurs choix.

La plume de l’auteur est toujours aussi captivante, soigné et intéressante, nous plongeant avec encore plus de facilité dans ce nouveau roman et, malgré toujours quelques petits aspect qui m’ont gêné ici ou là, m’a fait passer un très bon moment avec ce livre et j’espère bien que l’auteur nous replongera à nouveau dans son univers avec de nouvelles histoires. En tout cas l’auteur confirme tout le bien que je pensais de lui lors de ma lecture de son premier roman avec cette histoire.

En Résumé : J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman qui nous offre une histoire plus nerveuse, mieux maîtrisée que le premier tome. L’intrigue se révèle vraiment complexe et captivante, sans temps morts malgré quelques aspects qui manquent d’explications et une conclusion que j’ai trouvée frustrante, car tombant un peu dans le classique avec aussi son petit happy end. L’univers se révèle toujours aussi foisonnante et dense, mais surtout se révèle dans ce tome plus ciblé et sert clairement l’évolution du récit. Les personnages sont toujours aussi travaillés, attachants et captivants même si je n’accroche pas trop au chapitre unique sur un personnage, surtout quand ça n’apporte pas grand-chose. La plume de l’auteur est toujours aussi passionnante et entrainante et nous plonge facilement dans cette histoire. Au final un nouveau roman dans l’univers du Sixième Royaume que j’ai trouvé plus nerveux, efficace et mieux maîtrisé malgré encore quelques petites erreurs mais qu’on oublie vite devant l’efficacité du récit.

 

Ma Note : 8/10

Autres avis : karline05, …

Précédent

Le Sidh Tome 1, Âmes de Verre – Anthelme Hauchecorne

Suivant

Servir Froid – Joe Abercrombie

  1. Miam ! miam ! voilà qui donne bien envie de placer ce titre sur le haut de ma PAL !

    • BlackWolf

      J’espère en tout cas qu’il te plaira tout autant qu’à moi.
      Merci de ton petit mot 🙂

  2. je cherchais un avis sur cette série pour faire un cadeau, je suis convaincue, merci! 😉

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :