La Voie des Oracles Tome 3, Aylus – Estelle Faye

la voie des oracles t3 aylusRésumé : Je ne révèlerai rien. Nah !

 

 

 

 

Edition : Scrinéo

 

Mon Avis : Il y a plusieurs mois, je me suis laissé tenté par ce cycle, conquis par les précédents écrits de l’auteur et avec l’envie de découvrir cette série typée un peu plus jeunes adultes de Fantasy, avec une pointe historique. Les deux premiers tomes m’ont clairement convaincu de la qualité de cette oeuvre, offrant une histoire maîtrisée, pleine de surprises et de rebondissements avec des personnages percutants (ma chronique du Tome 1, Tome 2). C’est donc sans surprise que, lors des dernières Imaginales, je me suis rapidement laissé tenter par ce dernier tome du cycle. A noter de nouveau une magnifique couverture, illustrée par Aurélien Police, qui dénote des tomes précédents par des couleurs plus sombres, mais il y a une raison pour cela et elle colle ainsi parfaitement au récit.

Alors je me lance dans cette chronique avec précaution. Je vais ainsi essayer de parler le moins possible de l’histoire, car tout comme vous avez dû remarquer que je n’ai pas copié le résumé de l’éditeur, je considère que parler de l’histoire dévoilerait trop l’intrigue et surtout les surprises que propose l’auteur. Surtout que le cliffangher du tome précédent offrait tellement de possibilités qu’il serait dommage que vous perdiez un peu du côté découverte, saisissant et étonnant de ce que propose ce troisième tome. Car oui, l’auteur m’a surpris, prenant à contre-pied les attentes que j’imaginais, quittant ainsi l’aspect fantasy historique pour y ajouter des éléments complètement différents qui m’ont ainsi rapidement captivé et offre ainsi quelque-chose de totalement différend. Je m’attendais aussi à un troisième tome plus nerveux dès la première page, sauf que voilà même si l’ensemble reste intense, le début part sur un tempo lent, histoire de bien poser les nombreux bouleversements, et qui va monter doucement en pression au fil des pages.

Ce démarrage à contre-courant aurait pu se révéler déroutant, mais finalement a très réussi rapidement à me happer. Les aventures de nos héros vont se révéler pleines de surprises, de dangers et vont les amener vers des voies nouvelles qu’ils n’avaient jamais exploités auparavant. La couche légèrement « SF » (à prendre avec des pincettes, ça reste un roman de Fantasy, mais pour éviter de nouveau de trop en dire je tergiverse) se révèle clairement fascinante, offrant ainsi une nouvelle vision de l’intrigue et des évènements, rebattant ainsi les cartes et changeant totalement les perspectives. On tourne ainsi les pages avec grand plaisir et envie d’en apprendre plus sur comment l’auteur va dénouer tout cela jusqu’à cette conclusion intense et surprenante. Alors ne fuyez pas, ce troisième tome ne déconstruit pas les précédents, il s’imbrique ainsi parfaitement dans la trilogie, prenant appui sur les deux premiers tomes pour continuer à construire un puzzle complexe et réussi.

L’univers développé tout au long du cycle se révèle toujours aussi intéressant, continuant à gagner en profondeur et en intérêt dans ce troisième tome. L’auteur  intègre ainsi encore de nouvelles mythologies dans son monde, qu’elles soient germaniques, celtes, romaines ou autres, tout en arrivant à rendre l’ensemble cohérent, soigné, passionnant et sans lourdeur ou longueur. Elle continue aussi à nous faire voyager le long de son récit, allant ainsi de Carthage à Rome, de la France à Brittania et d’autre lieux encore. Elle va nous faire découvrir du pays et des façons de vivre complètement différentes. Alors je regrette un peu que parfois certains aspects soient à peine effleurés, mais dans l’ensemble on est dépaysé par les nombreux lieux visités. Surtout que l’auteur arrive à les rendre palpable par des descriptions vivantes et efficaces. Les divinités qui prenaient de l’ampleur dans les tomes précédents, vont ici avoir une grande importance dans les jeux de pouvoir et les intrigues qui se déroulent ; toujours en guerre contre cette nouvelle religion qui les fait disparaître peu à peu. Au final un univers riche et dense, qui m’a rapidement captivé et donné envie d’en apprendre plus. De plus les réflexions soulevés se révèlent intéressantes et permet au lecteur de se poser quelques questions pertinentes.

Les personnages sont toujours aussi intéressants à suivre et à découvrir. Les modifications apportées par le cliffangher du tome précédent et les conséquences qu’il a eu leur offre aussi de nouvelles perspectives et permet de les considérer différemment. La notion de bon ou mauvais devient ainsi encore plus flou devant les choix et l’évolution de chacun devant les évènements. Surtout, ce qu’offre ce troisième tome, c’est véritablement un aspect émotif plus marquant, plus fort et légèrement plus poignant. En effet plus on avance au fil des pages, plus on sent les personnages à fleur de peau, humains, face à leurs envies et les contraintes de ce monde qui les oblige parfois à réagir de façon inattendus. C’est la grande force, je trouve de ce troisième tome, le fait que j’ai été accroché par ces héros attachants. Autre point intéressant les évolutions de chacun, de se rendre compte comment chacun fait face à ces nombreux changements, avec en point pivot cette Oracle Brulée qui se révèle  finalement le personnage le plus complexe et  intéressant du récit, devant faire face à des choix qui vont la transformer, la bouleverser. Je regretterai peut-être juste le fait que certains personnages un peu secondaires auraient mérité d’être plus développés, mais bon rien de bien bloquant.

Alors après, j’avoue certains points m’ont tout de même légèrement dérangés. Il s’agit d’un cycle pour jeunes adultes et adolescents, ce qui fait qu’il doit trouver un juste milieu entre la densité de l’oeuvre qui est construite et l’accessibilité du contexte et du récit à un public plus large, ce qui fait que j’ai trouvé certains passages ou certaines constructions légèrement simplistes. Certaines facilités se font aussi ressentir au niveau de quelques transitions. Alors après rien de non plus gênant tant la qualité est au rendez-vous et ce sont plus des réflexions qui viennent de mon côté lecteur de Fantasy très dense. La plume de l’auteur s’avère toujours aussi fluide, entraînante et soignée, nous plongeant assez facilement dans son histoire. Au final un troisième tome de très bonne facture qui vient clôturer de façon surprenante et efficace ce cycle.

En Résumé : J’ai de nouveau passé un très bon moment de lecture avec le troisième et dernier tome de cette série qui nous propose une intrigue complètement différente. Je ne dévoilerai rien pour ne pas spoiler, mais l’histoire m’a surpris, rebattant les cartes misent en place dans les deux premiers tomes tout en s’imbriquant parfaitement dans la série. Un troisième tome qui m’a rapidement happé et qui offre de nombreuses surprises et de nombreux rebondissements. L’univers continue à se densifier au fil des pages, que ce soit dans les mythologies présentées, comme dans son aspect voyage qui nous fait découvrir, avec plaisir, de nombreux lieux. Les dieux deviennent une pièce important du récit. Je regretterai peut-être que certains aspects ne soient pas plus développés. Les personnages, suite aux modifications apporté par les conséquences du cliffangher du tome précédent, se révèlent franchement intéressant à suivre et permet de les voir différemment. Ils se révèlent aussi plus touchant. Je regretterai par contre que certains personnages secondaires manquent un peu de profondeur, que certains aspects soient un peu simplistes et quelques légères facilités, mais franchement rien de dérangeant tant ce troisième tome conclut parfaitement et avec réussite ce cycle je trouve. La plume de l’auteur s’avère toujours aussi fluide, entraînante et soignée et je lirai sans soucis d’autres de ses écrits.

 

Ma Note : 8/10

 

Autres avis :

Précédent

Le Premier – Nadia Coste

Suivant

Mes achats du mois de Mai 2016 et des Imaginales !

  1. Héhé, l’exercice de la chronique n’est pas évident avec ce tome-ci 😉 J’ai aimé cette redistribution des cartes qui amène vraiment un regard nouveau sur l’histoire. Je comprends tout à fait ce que tu soulèves en tant que lecteur de Fantasy très dense : c’est vrai qu’ils se sortent parfois de manière un peu trop faciles de certaines difficultés.

    • Yep et c’est un peu dommage de les voir s’en sortir si rapidement et facilement parfois tant il y avait le potentiel pour développer plus. Bon après je chipote un peu.

  2. Quelle rapidité de lecture ! J’approuve ce que tu dis dans ton article !

  3. mon préféré de la saga 🙂

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :