La Nuit Sans Fin – Mark Chadbourn

la-nuit-sans-fin.jpgRésumé : Londres de nos jours. Quand Jack Churchill et Ruth Gallagher sont attaqués par un géant monstrueux sous le London Bridge. ils ignorent qu’ils vont bientôt plonger dans les arcanes d’une nuit sans fin… car les dieux celtes sont de retour après un exil millénaire. bien décidés à prendre leur revanche sur le monde moderne. La dernière chance pour l’humanité réside dans quatre artefacts magiques. seuls capables de contrer les puissances ancestrales. Poursuivis par des créatures aussi sanguinaires qu’opiniâtres. Jack et Ruth sont contraints de fuir. Une quête désespérée s’engage. L’âge de raison s’est éteint. Celui du chaos ne fait que commencer.

Edition : Orbit

 

Mon Avis : A noter que ce tome est le premier tome de la trilogie de »L’âge du Chaos ». Il s’agit ici du premier roman publié par Mark Chadbourn en France. La couverture, sans être fantastique, attire l’oeil et je dois dire que le résumé du livre m’a bien plu. En effet dans notre monde complètement enfermé dans la science et les explications logiques revient la magie ainsi que le retour de certains dieux. Quoi de plus tentant alors.

On va suivre ici Jack qui, anéanti par le suicide de son ex- compagne décide d’aller se promener pour se changer les idées. Ruth, avocate, après une dispute avec son petit ami décide de sortir prendre l’air. Et c’est sous un pont que nos deux héros vont assister à un meurtre. En voulant s’interposer ils vont se rendre compte que le visage de l’assassin est si horrible qu’ils vont en avoir la nausée et perdre connaissance. A leurs réveils nos deux héros vont s’allier pour découvrir la vérité. Au fur et à mesure de l’histoire de nouveaux membres vont s’associer à eux. Le chaos revient sur terre et ils sont peut être un des derniers espoirs pour sauver l’humanité.

Le principal plaisir que j’ai eu en lisant ce livre c’est la mise en avant de mythes, légendes et des dieux celtes. Mais attention pas des êtres féeriques, adorables et sympathique; non ici il s’agit d’un peuple qui connaît sa puissance, un peuple qui n’a pas les mêmes notions que nous de bien ou de mal. On voit bien que l’auteur a effectué un travail de recherche conséquent pour mettre en avant toutes ces mythologies, et surtout tous ces lieux mystiques connus. Car oui à travers ce périple dans toute l’Angleterre on retrouve beaucoup de lieu mystique où s’accumule la magie tel que stonehenge. L’auteur s’amuse aussi à retracer toutes ces légendes et leurs histoires pour notre grand plaisir.

Les personnages sont vraiment bien travaillés, l’écriture de l’auteur les rendant parfaitement humain à travers leurs émotions et leurs sentiments ou leurs envies. On se lie facilement à eux, on
les comprend. Le style de l’auteur est simple, efficace, va droit à l’essentiel et nous crée un univers palpable et vivant sombrant peu à peu dans le chaos sous le retour de ces êtres mystiques. L’histoire a un peu de mal à démarrer, prenant peut être un peu trop son temps, mais une fois lancée on a du mal à lâcher ce livre. Les paysages sont superbement décrits qu’on s’y croirait.

La critique de l’auteur sur la science est aussi bien amenée par sa confrontation avec la magie; Sommes nous trop matérialiste? Les réponses données par l’auteur sont assez pertinentes et intéressantes.

Mais voilà malgré toutes ces qualités, plusieurs points noirs viennent légèrement gâcher notre lecture. On retrouve dans ce livre certains clichés tel que le groupe de héros à la recherche d’artefacts, des rebondissements prévisibles et certaines facilités dans le déroulement de l’intrigue.

En Résumé : La nuit sans fin est un bon roman avec une histoire rapide et énergique, des personnages bien travaillés dont on s’attache rapidement, mais qui pèche par l’accumulation de stéréotypes. Un roman tout de même sympathique à lire qui fera passer un bon moment.

 

Ma Note : 7,5/10

Précédent

La Maison qui Glissait – Jean-Pierre Andrevon

Suivant

Aux Heures Les Plus Sombres – Mark Chadbourn

  1. C’est vrai que la couverture est assez attirante, je vais peut-être me laisser tenter!

  2. Bizarrement, j’aime la couverture (normalement, je n’aime pas le vert) !
    Ah, la mythologie celtique… J’aime alors que je connais peu et je serais ravie d’en connaître plus !!
    Je me suis toujours dis qu’un jour j’irai à Stonehenge mais j’ai peur d’être déçue…
    Euh, je raconte ma vie là non ?? Oups !! Tout ça pour dire que ce livre m’intéresse ! ^^

  3. chaalati

    salut, j’ai commencée a le lire et j’aimerai savoir comment va évoluer la relation de ruth et jack ?? Je dis sa parce que je m’attache trop vite au personnage et peur d’être déçu.

    A BIENTÔT ET TRÈS BONNE CONTINUATION UN BLOG SUPER 😉

Répondre à PetiteMarie Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :