La Trilogie de L’Héritage Tome 3, Le Royaume des Dieux – N.K. Jemisin

le royaume des dieuxRésumé : Pendant deux mille ans la puissante famille Arameri a régné sur le monde en réduisant en esclavage les dieux qui avaient créé les hommes. Aujourd’hui les dieux sont libres et le temps des Arameri est compté.
La jeune Shahar Arameri a juré de faire confiance à Sieh, le dieu imprévisible dont elle est amoureuse. Pourtant son devoir en tant qu’héritière est de protéger les intérêts de sa famille y compris si cela signifie manipuler et détruire ceux qui lui sont chers.
Une mortelle et un dieu, amoureux et ennemis. Shahar et Sieh pourront-ils s’unir contre le chaos qui menace le royaume des dieux ?

Edition : Orbit

 

Mon Avis : Voilà le troisième et dernier tome de la Trilogie de l’Hériatge de NK Jemisin. Je dois dire que les deux premiers tomes m’ont offerts un excellent moment de lecture, offrant une intrigue soignée et complexe, mais surtout le tout est porté par une plume soignée et pleine de mystères et des personnages efficaces (chronique du Tome 1 ici, du Tome 2 ). J’avais donc hâte de voir ce que nous réservait l’auteur pour ce troisième et dernier tome. En tout cas la couverture, illustrée par Cliff Nielsen, est toujours aussi superbe.

Plusieurs dizaines d’années sont passées depuis l’histoire de Yeine, la situation dans le royaume est tendue, les Arameris, sans la puissance des dieux, sont de plus en plus critiqués et au milieu de tout ça Sieh, le dieu enfant, va se lier à deux enfants Arameri, ses pires ennemis. De grands changements vont découler de cette rencontre. Comme à son habitude l’auteur ne laisse pas de côté l’intrigue, nous offrant une histoire efficace et prenante entre complots humains et complots divins, on peut dire que la situation offre pas mal de rebondissements. Rien ne laisse présager du chemin qu’emprunte l’auteur qui se révèle parfois plein de surprises.

L’intrigue ne manque pas de complots, de trahisons et de retournements de situations que ce soit, comme je l’ai dis, aussi bien au niveau des hommes qu’au niveau des dieux. La recherche de pouvoir et d’indépendance fait qu’une guerre est proche. Comme les tomes précédents malgré la présence d’un conflit, pas de guerres ou de grandes batailles, même si ce tome possède quelques
combats épiques, mais plus un développement intimiste rempli d’intrigues et de surprises. Mais voilà malgré l’intensité de l’intrigue et sa densité j’ai trouvé que parfois l’auteur traite un peu vite du sujet, rien de bien dérangeant mais certains aspects politiques manquent un petit peu de profondeurs et on aurait aimé un peu plus de développement.

Au milieu de toutes ces tensions et trahisons on suit le parcours de Sieh et de sa relation avec un frère et une soeur Arameri; Shahar et Dekarta. Une relation, comme à l’habitude de l’auteur, qui se révèle pleine de sentiments et d’émotions qui font que le lecteur ne reste pas indifférent à ces personnages et s’attache facilement à eux tant elle  arrive à leur donner consistance et profondeur. Un mélange d’amour, de haine, de rancoeurs, de souffrances cachées et présentes qui font qu’on se passionne pour cette histoire intense entre ces protagonistes. Sieh va devoir évoluer et de façon surprenante. Les personnages qui gravitent autour sont eux aussi tout aussi passionnants et soignés par l’auteur et on retrouve avec plaisir d’ailleurs certains personnages des tomes précédents.

Concernant l’univers, l’auteur continue à développer son monde et surtout les conflits qui sont générés entre les humains, mais aussi les différents dieux et surtout entre leurs castes qui génèrent facilement des jalousies. Les évolutions entre les dieux et les humains ont aussi évolué, une sorte d’acceptation et de banalité est apparue. On retrouve avec plaisir les trois et surtout Itempas qui a énormément changé depuis le premier tome et nous montre finalement à quel point les dieux sont au final proche des humains. Ils ont autant besoin des humains que l’inverse malgré leurs grandeurs et leurs puissances. Un univers toujours aussi fascinant et passionnant, pleine de magie, de mystère et de surprise qui donne envie d’être découvert. Mon seul léger reproche, bon j’avoue je chipote un peu, c’est que sur tous les royaumes dont on nous parle on en visite au final très peu.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi poétique, dense, d’une grande finesse, soignée et pleine d’humour et nous offre toujours autant de questionnement sur les dieux, sur la politique, la magie et le pouvoir, mais aussi pas mal de réflexions croustillantes sur l’adolescence avec Sieh. Utiliser le personnage de Sieh, d’ailleurs, comme personnage principal peut être surprenant, mais à la lecture de ce tome se révèle tout à fait adéquat et efficace tant l’auteur arrive à nous plonger dans le personnage avec facilité. J’aurai juste un petit reproche, le texte est à la première personne et Sieh, adolescent, possède parfois un axe de raisonnement un peu chaotique qui peut surprendre.

En tout cas encore une fois ce tome se révèle vraiment passionnant et clos de manière efficace et surprenante cette trilogie avec une conclusion pleine de tension, de révélations sur les dieux et les humains et de surprises qui ne devraient pas laisser les fans des deux premiers tomes indifférents. Pour ceux qui ne connaissent pas cette trilogie je conseille fortement de la découvrir. A noter aussi le glossaire revu et gribouillé par Sieh qui m’a fait sourire.

En Résumé : J’ai de nouveau passé un excellent moment avec ce troisième et dernier tome de cette trilogie. L’auteur nous offre de nouveau une intrigue complexe et soignée qui se révèle vraiment haletante et prenante, même si parfois quelques aspects sont traités avec simplicité. Les personnages sont toujours aussi attachants et passionnants et l’univers mis en place par l’auteur est toujours aussi dense, travaillé et surprenant surtout sur tout ce qui concerne les dieux. La plume de l’auteur est toujours aussi fluide et poétique et nous emporte dès les premières pages à la découverte de Sieh à l’esprit parfois légèrement chaotique ce qui se ressent un peu vu que l’auteur utilise l’écriture à la première personne.

 

Ma Note : 9/10

Partager

2 Responses to La Trilogie de L’Héritage Tome 3, Le Royaume des Dieux – N.K. Jemisin

  1. Pour moi j’ai été un peu déçue par ce troisième tome : j’ai deviné certains rebondissements très tôt dans le roman, et je pense également que certaines parties (politique entre autres) auraient
    plus être plus développées. Enfin j’ai trouvé la fin un peu bâclée (c’est quoi cet épilogue?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *