Le Chant de L’Oiseau de Nuit Tom1, Le Procès de la Sorcière – Robert McCammon

le proces de la sorciereRésumé : La Nouvelle-Angleterre, an de grâce 1699.
Les citoyens de Fount Royal, petit village de Caroline, croient leur ville maudite par une sorcière. Comment expliquer autrement les incendies spontanés, les récoltes gâtées et les meurtres épouvantables ? Persuadés que la trop belle Rachel Howarth, la veuve du pasteur récemment décédé, est responsable de ces maux, ils la jettent en prison en attendant son procès et son exécution.
Le juge itinérant Isaac Woodward vient bâcler l’enquête et présider un procès écrit d’avance, avec l’aide de son astucieux clerc Matthew, qui, en dépit de tout, croit à l’innocence de Rachel. Et ce qu’il va découvrir va en effet bouleverser ses croyances et sa vision du monde… Parviendra-t-il à sauver une innocente? Ou va-t-il au contraire tomber dans le piège d’une femme aux charmes trompeurs et diaboliques ?

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Je dois dire que la couverture de ce livre, réalisé par FBDO, m’a interpellé. Sans être exceptionnelle je trouvais qu’elle ouvrait à une ambiance intéressante. Puis après la lecture du quatrième de couverture je me suis laissé tenter par ce livre. Il s’agit en fait d’une histoire publiée en deux volumes  et dont, je trouve après ma lecture, tend plus vers le thriller que vers le fantastique.

L’intrigue ici tourne autour de l’enquête menée par le juge itinérant Isaac Woodward et son jeune clerc Matthew Corbett qui sont appelé à Fount Royal pour mener le procès d’une jeune femme accusée de sorcellerie. Je dois dire que l’auteur est bien amenée et bien écriture se dévoilant lentement, l’auteur prenant son temps menant le lecteur vers des sous-intrigues ou des rebondissement qui font qu’on a souvent du mal a démêler les mensonges de la vérité, vacillant entre explication logique et explication fantastique, pour le plus grand plaisir du lecteur. On a du mal à lâcher ce livre haletant et on tourne page après page en espérant trouver l’indice qui nous mènera à la vérité. Mais l’auteur est doué et maîtrise parfaitement son histoire ne laissant rien transparaître facilement.

L’auteur a du énormément se documenter pour placer son roman dans le contexte historique de 1699 dans la Nouvelle-Angeleterre, dans le nouveau monde envahi de plus en plus par les Anglais pour lutter contre l’influence territoriale des Espagnols et aussi amener le commerce avec les Antilles. On sent que l’auteur a beaucoup travaillé retranscrivant avec aisance ce monde trouble le plus authentique possible que ce soit dans la religion, dans ses superstitions, l’esclavage et le racisme… Mais là ou l’auteur excelle c’est dans la retranscription de la ville de Fount Royal
étouffante, suffocante ou chacun a perdu l’espoir à cause de la sorcière et de ses maléfices. On se rapidement sent piégé dans cette ville remplie de mensonges et de secrets.

Les personnages sont attachants et parfaitement bien travaillés, denses et surtout loin de tout manichéisme chacun ayant un voir des lourds secrets cachés en lui. Chacun des personnages nous offre une galerie de portrait passionnante et tellement réelle. En effet entre mensonges et trahisons il devient vraiment difficile de démêler le vrai du faux et donc de déterminer si la sorcière en est vraiment une ou si une autre personne est coupable. Le juge et le jeune clerc forment un duo d’enquêteur franchement intéressant et complémentaire.

La plume de l’auteur est parfaitement maîtrisée de bout en bout, dynamique, affûté contrôlant magnifiquement les rouages de son intrigue pour le plaisir du lecteur. Ses retranscriptions sont vivantes et réalistes le tout avec une pointe d’humour. C’est cette plume qui fait qu’on ne ressent pas le poids de l’univers extrêmement documenté, en effet on ne ressent que très peu de longueurs, sauf peut être par moment dans les descriptions ou l’auteur s’attarde par moment un peu trop, pas de quoi être dérangeant. En effet une fois le livre entamé il est dur de le lâcher. Ce qui est le plus dérangeant c’est qu’une fois le premier tome fini on a envie de se jeter directement sur le second.

En Résumé : Un excellent thriller pointé de fantastique et de superstitions placés dans une époque historique de conquête du territoire parfaitement documentée avec des personnages captivants, attachant et intéressants mais surtout un intrigue captivante et tellement sombre qu’il en est difficile de démêler le vrai du faux et de trouver un coupable. Un premier tome que je vous conseille de lire.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

L’Etrange Vie de Nobody Owens – Neil Gaiman

Suivant

Le Chant de L’Oiseau de Nuit Tome2, Le Visage du Mal – Robert McCammon

  1. oserais-je dire et de trois ?
    :S

  2. Ce livre m’a l’air bien interessant. Tu titilles ma curiosité. Je le note dans ma wish-list. Merci

  3. La couverture et le résumé m’ont intéressé et ton article a fini de me convaincre !
    Je file lire ton avis sur le 2ème tome !

  4. j’ai adoré cette histoire !
    bien écrite, bien tournée, une ambiance glauque à souhait ! un pur régal 🙂

  5. Tout a fait d’accord avec toi, du tres grand « Mc Cammon », un auteur qui m’avait épaté avec « Le Mystère du Lac », un beau roman où fusent les sentiments forts. Avec le « Procès de la sorcière », on
    gagne aussi en intensité, les personnages sont attachants, le duo fonctionne bien et la pointe de fantastique est juste ce qu’il faut pour que l’histoire ne perdent pas en crédibilité. Une tres
    belle écriture également ! A recommander

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :