Le Coeur de Gemme Tome 3, La Reine de L’Oubli – Giles Carwyn & Todd Fahnestock

la reine de l'oubliRésumé : « Tu dois apprendre à aimer à une enfant perdue. »
Les dernières paroles de l’Empereur d’Opale hantent les pensées de Brophy. Le jeune homme doit faire un choix odieux : aller à l’encontre de ce que lui dicte son coeur et séduire l’enchanteresse Arefaine Morgeon… ou la regarder anéantir le monde.
De son côté, Shara retourne dans sa ville bien-aimée, Ohndarien. Mais, depuis son départ, les choses ont bien changé : les habitants ont été asservis par la même voix qui manipule Arefaine.
Brophy et elle n’ont que peu de temps avant que l’enchanteresse ravive les horreurs cachées dans les tours d’Efften. Ils devront se battre et faire face à de terribles ennemis : eux-mêmes.

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Après un premier tome vraiment agréable, mais qui était loin d’être parfait (chronique ici), puis un second tome plus dense et prenant et une intrigue qui gagnait en profondeur (chronique ), il a fallu un an pour attendre la sortie de ce troisième et dernier tome de ce cycle et il a pas fallu longtemps pour qu’il atterrisse dans ma bibliothèque. Je dois bien avouer que je trouve la couverture, illustrée par Sarry Long, vraiment très réussie.

L’histoire de ce tome suit celle du précédent, Brophy continue à suivre Arefaine pour l’aider et espérer vaincre L’emmeria noire. Shara retrouve Ohndarien asservi par un puissant sorcier et au bord de l’invasion. De nouveaux périples attendent nos héros. Je dois dire que l’intrigue va dévoiler ses derniers rebondissements et va se révéler vraiment prenante et intéressant, même si finalement linéaire, pour venir à bout de cet emmeria noire et on se laisse facilement emporter par l’intrigue qui se révèle être pleine d’émotions et captivante. On tourne les pages avec facilité pour arriver à la conclusion. Une conclusion philosophique qui, c’est vrai, manque de surprise mais se révèle agréable.

Par contre je trouve dommage que l’intrigue principal manque quand même un peu de la complexité qu’on pouvait trouver dans les deux premiers tomes. En effet, on peut résumer ce tome à choisir entre sombrer dans le pouvoir avec l’emmeria noire ou le refuser. Rien de vraiment dérangeant tant l’histoire est prenante et sans temps morts, mais on sent un tome moins travaillé que le précédent. De plus les auteurs ont décidé de se consacrer pleinement à la quête principale, ce qui fait que les personnages secondaires, passionnants, du tome précédent comme Lawdon, Mikal, Jesheks ou encore Ossarym n’ont plus le même impact et leurs quêtes secondaire vite achevées.

Concernant les personnages je dois dire qu’ils se révèlent toujours aussi passionnants et attachants. C’est surtout Arefaine qu’on découvre dans ce tome, personnage vraiment froid et distant, on se rend compte au fur et à mesure de ce tome pourquoi et qu’elles en sont les raison. Je l’ai trouvé intéressante. Par contre je dois dire que Brophy retombe un peu dans ces travers du premier tome baigné dans son idéalisme et son honneur qui donne un peu l’impression qu’il vit dans un monde de bisounours. Rien de gênant ou perturbant mais parfois, après tout ce qu’il a vécu, on a presque envie de le secouer pour lui faire reprendre les esprits. Par contre dommage que, comme je l’ai dis, les auteurs oublient les personnages secondaires.

Le monde mis en place par l’auteur est toujours aussi solide, original et intrigant, on en apprend plus dans ce tome sur l’empire Ohohimm, leurs coutumes et leur façons de vivre qui se révèlent très hiérarchisées et pleines de soumission et d’adoration. Un peuple vraiment intéressant. On en apprend aussi plus sur Efften et la ville des sorciers ainsi que sur les véritables conséquences de l’apparition de l’emmeria noire. Je dois bien avouer que le monde mis en place dans cette trilogie est un monde vraiment fascinant et qui donne envie d’être découvert.

La plume des auteurs se révèlent toujours aussi fluide et agréable à lire, arrivant à nous plonger complètement dans cette histoire. Et même si ce troisième tome au final se révèle moins dense et passionnant que le précédent dû au fait que les auteurs s’attardent sur l’intrigue principale en oubliant les personnages secondaire, il se révèle tout de même agréable à lire. J’ai d’ailleurs tourné la dernière page avec une pointe de tristesse de ne plus revoir les personnages. Le Coeur de Gemme se révèle être au final une trilogie vraiment sympathique et prenante, sûrement pas un chef d’œuvre mais de quoi passer un bon moment de lecture.

En Résumé : J’ai passé un bon moment avec ce troisième tome de cette trilogie qui nous offre une intrigue prenante et captivante, même si les auteurs ont décidé de se consacrer pleinement à l’intrigue principale et coupant net les intrigues secondaires. Les personnages secondaires sont vraiment intéressants et attachants, même si Brophy retombe un peu dans ces travers idéalistes. L’univers mis en place par les auteurs est vraiment solide, original et intéressant et le style est vraiment fluide est captivant. Voilà un trilogie qui se laisse lire et offre un bon moment.

 

Ma Note : 7,5/10

Précédent

Neuromancien – William Gibson

Suivant

L’Héritage des Darcer Tome 1 – Marie Caillet

  1. Sly

    Je viens justement de créer les fiches de ces romans sur un forum, j’avoue qu’ils m’ont bien tentée….

  2. Mandy

    aaaargh! Je suis jalouuuuuuse que tu l’ai lu!!!!
    Je le veuuuuux 🙂
    En plus ta chronique me frustre encore plus de ne pas l’avoir entre mes mains!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :