Les Chroniques Aztèques Tome1, D’Obsidienne et de Sang – Aliette de Bodard

d'obsidienne et de sang Résumé : Au cœur de la majestueuse Tenochtitlan, capitale de l’empire aztèque, Acatl est un grand prêtre des morts respecté. Son rôle est de s’assurer que les défunts reçoivent les bons rituels et que les rites de passage soient observés pour pénétrer dans le monde des esprits. Mais lorsqu’une ambitieuse prêtresse est retrouvée morte, Acatl va devoir trouver le coupable, pendant que les hauts dignitaires préparent la succession de l’empereur mourant. Au fil de son enquête, Acatl découvre un complot bien plus vaste que la simple mort d’une prêtresse, susceptible de menacer l’avenir de l’empire tout entier.

Edition : Eclipse

 

Mon Avis : Avant de rencontrer l’auteur aux Imaginales je dois dire que j’avais peu entendu parler de Aliette de Bodard, pourtant elle possède un parcours assez atypique étant bilingue Français/Anglais et ayant décidé d’écrire en Anglais après avoir vécu quelques année à Londres. Après une discussion avec l’auteur j’ai décidé de me laisser tenter par ce livre qui est son premier roman publié. La couverture, illustrée par Larry Rostant, est sympathique même si je trouve le personnage trop en avant de la couverture cachant selon moi une partie des détails.

Je dois dire que j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, la disparition d’une prêtresse tournant principalement au milieu d’une histoire de coucheries et d’adultère impliquant le frère du héros ne me passionnant pas plus que cela, le tout étant saupoudré de l’habituel animosité entre frères. Mais voilà après une centaine de pages un petit rebondissement va faire plonger l’intrigue dans une histoire bien plus complexe et prenante que ce que laisser penser le début du livre. A partir de ce moment là j’ai été happé par l’histoire où se mélange mensonges, trahisons, et rebondissements qui vont mettre notre héros à rude épreuve.

L’auteur a décidé de marier les genres, dans ce livre, en nous offrant un mélange de policier et de fantasy où l’intrigue est parfaitement maîtrisée et où le lecteur a du mal à déceler les mensonges de la vérité et à comprendre les tenants et les aboutissants de cette disparition. L’auteur jour avec le lecteur et, même si certains aspects sont un peu trop vite dévoilés a mon gout, on ne s’ennuie pas tournant les pages pour découvrir cette conclusion épique et surprenante.

L’univers mis en place par l’auteur est original, il y a peu de livres qui traitent, au final, de l’empire Aztèque ou alors c’est plus en tant que peuple ennemi barbare et sanglant. Ici l’auteur s’est documenté et essaye de nous présenter un peuple civilisé et aux idées assez avancées et même si on se doute bien qu’une partie est romancé je dois dire qu’on découvre quand même les aztèques sous un autre jour. Un peuple finalement pas si différent de nous et qui donne envie d’être découvert. Cet univers est aussi empli de magie et surtout de cultes voués à leurs Dieux, des Dieux qui ont une grande importance dans leurs vies. De plus la magie ne parait pas saugrenue et s’insère parfaitement dans l’univers et l’histoire.

Les personnages sont bien construits, attachants et passionnants à suivre que ce soit Acatl ce grand prêtre un peu perdu dans la politique et qui doit faire face à un frère qu’il n’a pas vu depuis des années, Neutemoc qui a toujours voulu avoir une vie parfaite mais qui a peur de la perte et ses deux personnages masculins sont parfaitement nuancés par Mihmatini leur soeur qui joue le rôle plus calme et moins guerrière, une jeune fille au caractère fort, posé et réfléchi. Par contre je reprocherai a Acatl d’être un peu trop sans ambition, de subir les épreuves, de se plaindre un peu trop par moment, il me donnait envie de le secouer par moment, mais rien de vraiment grave ou dérangeant. Certains personnages secondaires restent flous, on ne sait que peu de choses sur eux mais j’imagine qu’ils vont prendre de l’ampleur dans les autres tomes comme par exemple Yaotl.

L’écriture de l’auteur est simple, efficace et prenante, s’amusant avec le lecteur l’entrainant sur des fausses pistes et nous conduisant dans une histoire sombre, sanglante et captivante et dont l’univers crée par l’auteur est vraiment passionnant. Juste les premières pages, l’auteur essaye de trop en faire selon moi, explicitant un peu trop les émotions et les faits pour bien nous faire comprendre, rien de bien méchant vu que ca s’atténue au fil des pages. Par contre il ne faut pas être dérangé par les noms car autant avec les personnages on arrive à s’en sortir, autant avec les
dieux et leurs noms à rallonge il m’a fallu une ou deux fois aller vérifier le lexique pour me souvenir de quel dieu elle parlait, mais rien de bien méchant tellement on est pris par l’histoire. Par contre vu le nombre de blessures que subit Acatl dans ce roman je m’étonne qu’il soit encore debout à la fin. En tout cas voilà une très bonne lecture qui mérite d’être lu si vous aimez les enquêtes et la fantasy.

En Résumé : Voilà un premier roman qui m’a fait passé un bon moment de lecture une fois les cent premières pages passés car je dois bien avouer que l’intrigue, au début me paraissait peu passionnante avec cette histoire de disparition et d’adultère. Puis voilà l’auteur dévoile un peu plus son histoire et je me suis retrouvé happé par finalement une intrigue complexe et denses avec des personnages travaillés et attachants, même si Acatl par moment me donnait envie de le secouer, et un univers original et solide. La plume de l’auteur est vraiment efficace et je reprocherai juste le côté un peu surhumain du héros qui subit énormément de blessures, mais rien de bien dérangeant.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Le Tueur Tome2, L’Engrenage – Jacamon & Matz

Suivant

Le Faiseur D’Histoire – Stephen Fry

  1. Certains détails de ta chronique me donnent envie de lire ce livre, et d’autres ne me donnent pas du tout envie. Comment je fais moi maintenant ? ^^

    Tu écris au début de ton article que l’auteur est bilingue français/anglais, mais qu’elle choisit d’écrire en anglais. C’est malgré tout elle qui a traduit son livre ou alors c’est un traducteur
    qui s’en est occupé ? Ou alors il a peut être été écrit directement en français celui ci ?

    Bon, je garde le titre en tête, mais pas dit que je succombe ^^

  2. Ça me donne plutôt envie de le sortir de ma PAL 🙂

  3. Dup a vraiment elle aussi bcp aimé. Je me souviens de sa chronique enthousaiste!

  4. Intéressant le thème des aztèques, je vais noter ce titre dans un coin de ma tête. J’avais bien aimé Apocalypto de Mel Gibson d’ailleurs…

  5. Anésidora

    Héhé contente que tu aies aimé ! J’ai hâte de lire le tome 2 pour ma part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :