Les Etoiles S’en Balancent – Laurent Whale

les etoiles s'en balancent Résumé : Tom Costa est troqueur. Mais pas un rampant, non. En ce futur troublé, il survit. D’une ville-état à l’autre, à bord de son ULM, il chine et glane sa subsistance.
Et puis, il y a San, la douce, la lionne. La famille aussi.
Pourtant, venu du nord, un péril plus grand que les bandes de chiens sauvages, les hors-murs, la famine et les parias le guette.
Agir, pour ne pas mourir.Tandis que, de là-haut, LES ETOILES S’EN BALANCENT…

Edition : Rivière Blanche

 

Mon Avis : Nouveau partenariat avec le blog de skritt et les éditions Rivière Blanche qui m’ont permis de découvrir ce livre de Laurent Whale. L’auteur ne m’était pas inconnu car il a écrit aussi Les Pilleurs D’Âmes aux éditions Ad Astra et dont j’ai entendu du bien. Je dois dire que le quatrième de couverture annonce une histoire vraiment intéressante et la couverture est plutôt réussie et attirante. A noter que cinq planches d’illustrations sont présentes dans mon édition, je les ai trouvé sympathique mais un peu trop croquis.

Dans un avenir pas si lointain que ça, le pays va se refermer sur lui même et au fur et à mesure les villes vont s’émanciper du pouvoir qui est de plus en plus arrogant et gagner leurs indépendances. Tom Costa vit dans l’une de ses villes, c’est un pilote et, grâce à son ULM, permet le troc entre les villes les plus proches. Mais voilà une menace grandissante va s’annoncer. L’intrigue de ce livre est vraiment bien construite, solide et efficace. Je dois dire qu’on ne s’ennuie pas une seule minute dans ce roman. L’action et l’adrénaline sont bien présentes et l’auteur nous offre des rebondissements et des retournements de situations surprenants même s’il en fait un peu trop, je trouve, surtout sur la fin du roman. En tout cas on se retrouve vite happé par cette histoire de survie et on a du mal à ne pas vouloir en savoir plus.

Le monde Post-Apocalyptique mis en place par l’auteur est vraiment intéressant et surtout plausible ou les gouvernements se sont éteints devant la révolte du peuple qui en avait marre de souffrir. Un monde qui s’est refermé de plus en plus sur lui même jusqu’aux villes qui sont devenus des états. Les gens qui refusent de vivre en ville sont appelés les Hors-Murs et empêchent tout déplacement. L’auteur nous offre d’ailleurs quelques légers points de réflexions sur cette lente agonie du pouvoir pour tendre vers ce qui ressemble presque à de l’autarcie de villes. En tout cas on sent que l’auteur aime les avions et tout ce qui vole, il nous le fait partager sans jamais être vraiment ennuyeux ou pesant alors que les avions ne m’intéressent pas plus que ça.

Les personnages sont plutôt bien travaillés même si je trouve que certains, surtout des personnages secondaires, m’ont paru un peu trop stéréotypés, voir qui avait du mal à sortir de leur rôle convenu à l’avance. Tom Costa est réellement attachant dans sa simple quête de survie, même si par moment on le trouve un peu trop chanceux dans certaines situations alors qu’il n’arrête pas de nous dire le contraire. De plus son ironie et son sarcasme ajoute, selon moi, une petite dose d’humour au personnage. Des personnages qui sont loin d’être parfaits mais que j’ai trouvé sympathiques et agréables.

La plume de l’auteur est vraiment efficace et fluide, jonglant avec les scènes d’actions et les scènes d’accalmies, sans jamais ennuyer le lecteur. Alors bien sur tout n’est pas parfait parfois l’auteur s’offre certaines facilités, mais pas de quoi déranger la lecture. Un livre qui devrait plaire aux lecteurs en recherchent d’adrénaline le tout porté par une intrigue solide et efficace alternant les moments plus tendres aux moments virevoltants et offrant par moments des réflexions intéressantes. Je reprocherai juste à l’auteur, pour la fin (voire la toute fin), de nous aligner les retournements de situations, par moment on a du mal à y croire.

En Résumé : Voilà un livre efficace, bourré d’action, d’adrénalines, qui offre un bon moment de lecture et qui devrait ravir les amoureux des histoires Post-Apo. L’intrigue est solide est efficace et a du mal à révéler ses secrets, les personnages sont attachants même si certains sont un peu trop stéréotypés et la plume de l’auteur est vraiment fluide, efficace et sans temps morts. Seule reproche l’accumulation des retournements de situations sur la fin qui font que par moment on a du mal à y croire vraiment, mais pas de quoi vraiment gâcher la lecture.

 

Ma Note : 7,5/10

Précédent

Mordre le Bouclier – Justine Niogret

Suivant

Le Sabre de Sang 2 – Thomas Geha

  1. J’avais beaucoup aimé Les pilleurs d’âmes du même auteur et ce que tu dis dans ta chronique me donne envie de découvrir ce roman! 😉

  2. Il a rejoint ma Pal ainsi que « Le chant des psychomorphes » toujours de Laurent chez Rivière Blanche. J’avais pris tellement de plaisir avec « Les pilleurs d’âmes » que je n’ai pas hésité. Merci à toi
    pour ce retour.

  3. Laurent W

    Merci pour ce beau commentaire, bien documenté et complet. Content qu’il vous ai plu.
    L.W.

  4. Anne Sophie

    je suis pas trop friande de ce genre de livres, alors je passe 🙂

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :