Les Psaumes D’Isaak Tome1, Lamentation – Ken Scholes

lamentationRésumé : La cité de Windwir vient d’être anéantie, et avec elle la Grande Bibliothèque où reposait la mémoire du monde. L’onde de choc de cette catastrophe rompt les équilibres politiques et religieux des Terres Nommées, attise les convoitises, ravive les complots, met à mal les alliances. La guerre est inévitable. Rudolfo le roi tsigane, seigneur des Neuf Maisons Sylvestres, est le premier sur les lieux et recueille dans les ruines un automate de métal. Agité de sanglots et rongé par la culpabilité, celui-ci s’accuse d’être à l’origine du drame. Quel est son terrifiant secret ? A-t-il été manipulé ? Qui voulait la destruction de Windwir et pourquoi ? Mais voilà que Neb, un jeune moine orphelin qui a assisté à l’horreur, commence à faire des rêves
prophétiques…

Edition : Bragelonne

 

Mon avis : Chaque année Bragelonne nous met en avant son coup de coeur, 2007 La Marque de Jacqueline Carey, 2008 Les Mensonges de Locke Lamora de Scott Lynch, 2009 Le Nom Du Vent de Patrick Rothfuss. Pour l’année 2010 il s’agit de Lamentation de Ken Scholes. Je dois dire qu’ici on est dans une fantasy différente des livres cités un peu plus haut, mélange de personnages, de trahisons, de complot rapide le tout fortement saupoudré de Science-Fiction (des robots intelligents). A noter l’excellent travail mené sur la couverture.

On suit ici plusieurs personnages dont le destin va être bouleversé après la destruction de Windwir ainsi que la Grande Bibliothèque source de tous les savoirs. Une guerre va éclater. Premier arriver sur les lieux du désastre Rodolfo, seigneur tsigane, va découvrir Isaak, automate de métal, et seul survivant de cette terrible tragédie. Cette rencontre va amener de nombreux complots, en effet Isaak serait le destructeur de Windwir.

Je dois dire que l’intrigue met un peu de temps à démarrer, le temps de bien mettre en place l’univers et les personnages. L’univers, pour les fans de fantasy, paraîtra familier que ce soit par le nouveau monde, les factions cherchant le pouvoir, les magies diparues et les complots, mais je dois dire que l’auteur a rendu cet univers cohérent et passionnant. On sent que ce monde crée a une histoire et un vécu, on rentre rapidement dans l’ambiance. Il s’agit là d’une des forces du roman. De plus l’auteur à travers ses pages s’interroge, en ligne de fond, concernant les limites de la science et je dois admettre que j’ai trouvé ça intéressant.

Concernant les personnages ils sont soignés et très bien travaillés avec une mention particulière pour le méca serviteur Isaak personnage original, complexe et fascinant. L’interaction entre chaque personnage paraît possible et convaincante sous la plume de l’auteur. Très vite on se rend compte qu’une main dirige chaque personnage, que chaque action de leurs vies ont peut être été travaillés et affûtés pour les façonner. On s’accroche donc moins à eux, mais on se retrouvé emporté avec plus d’intérêt par l’intrigue.

L’intrigue d’ailleurs est palpitante, bien travaillé et Ken Schole joue avec nous d’une main de maître pour nous amener à sa conclusion déroutante, intrigante et passionnante. L’écriture est vive, incisive et nous fait tourner les pages avec frénésie pour connaître la suite. La plume de l’auteur donne vie à son univers et surtout nous maintient en haleine durant toute son histoire.

Mais voilà tout n’est pas parfait. Le fait que l’histoire amène le point de vue de plusieurs personnages on se retrouve de temps en temps à vivre la même scène plusieurs fois sans véritables apports nouveaux pour l’intrigue. Certains des personnages paraissent tout de même très stéréotypés. Et aussi certaines fois j’avais l’impression d’un style d’écriture confus et haché, petites maladresses d’un premier roman ou problème de traduction? Je ne saurai le dire.

En tout cas j’ai passé un excellent moment avec Lamentation de Ken Scholes, roman original mélangeant plusieurs styles, mais aussi un roman fascinant qui appelle à lire la suite. Mais voilà il manque un petit quelque chose pour en faire le coup de cœur de l’année.

En Résumé : Un très bon roman qui m’a fait passe un délicieux moment de lecture. Un roman différent de la fantasy habituelle qui nous tien en haleine tout le long de l’intrigue. Quelques petites imperfections apparaissent ici et là, mais pas de quoi gâcher notre plaisir.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Le Fleuve des Dieux – Ian McDonald

Suivant

Les Psaumes D’Isaak Tome2, Cantique – Ken Scholes

  1. Cela fait un prtit moment que je tourne autour de ce titre sans l’avoir encore inscrit sur ma LAL mais je suis de plus en plus tentée.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :