Les Psaumes D’Isaak Tome3, Antiphon – Ken Scholes

AntiphonRésumé : Les temps anciens ne sont pas morts. Les sbires des rois-sorciers s’opposent toujours à l’ordre androfrancien. Nebios, l’adolescent qui a assisté à la destruction de Windwir, sillonne les déserts du monde à la recherche de la Grande Bibliothèque. Tandis que le fantôme de son père lui apparaît pour le mettre en garde, il est pourchassé par d’étranges guerriers.
Jin Li Tam, la reine des Neuf Maisons Sylvestres, affronte quant à elle des ennemis au sein de ses fidèles. Ces derniers affirment que son fils est l’Enfant de la Promesse annoncé par leurs Évangiles. Ils sont persuadés que l’avènement de l’Impératrice Écarlate est imminent.
Tapis dans leurs abris, les derniers survivants de l’ordre androfrancien se préparent à répondre à la mélodie qui s’échappe d’un croissant argenté dans le Désert Bouillonnant…

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Comme vous le savez si vous suivez on blog je suis tombé sous le charme du cycle de Ken Scholes, Les Psaumes D’Isaak, qui après un premier tome intriguant offrant une fantasy complètement différente mais à l’écriture pas toujours maitrisé, un second tome qui montait d’un cran, j’avais hâte de lire la suite. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ma chronique du Tome 1 ici et ma chronique du Tome 2 .  Quand j’ai vu que Livraddict proposait un partenariat pour la découverte de ce troisième tome j’ai décidé de tenter ma chance. Je remercie donc Livraddict et les Editions Bragelonne pour m’avoir permis de continuer ma plongée dans ce cycle.

Antiphon se situe juste après la fin du tome 2, les ennuis ne font que s’accentuer pour nos héros et ils vont devoir surmonter des épreuves qui risquent de les changer. Après un tome 2 vraiment prenant et plein d’action je dois dire que ce tome 3 est plus posé, moins de combats, permettant à l’auteur de continuer à dévoiler le puzzle complexe qui sert d’intrigue sans pour autant perdre la curiosité du lecteur car, malgré le fait que l’action soit moins présente, on tourne les pages avec envie de découvrir la suite et de comprendre.

L’intrigue déjà prenante et passionnante continue à se densifier et à se complexifier dans ce troisième tome. A chaque réponse qui est donné plusieurs autres question apparaissent et on se rend compte que, finalement, l’auteur maîtrise totalement son histoire, jouant avec le lecteur n’apercevant qu’un fragment de l’intrigue tandis que l’auteur a l’air de nous réserver encore énormément de surprises dans les tomes à venir. Les rebondissements, retournements de situations et les doutes des personnages font qu’on ne s’ennuie pas du début à la fin de ce livre.

Les personnages continuent à évoluer en profondeur dans ce tome, se densifiant et dévoilant de nouvelles facettes de leurs personnalités. Je pense principalement de Hiver qui gagne en force de
caractère pour sauver son peuple et sa religion ou encore Rudolfo qui a toujours trouver le bon « chemin » pour son peuple mais qui, ici, se trouve confronter à faire des choix qui vont à l’encontre de ses traditions et de lui même. On s’attache de nouveau pleinement aux personnages même si, j’avoue, certains ont moins d’importance que dans les tomes précédents. Je pense principalement à Petronus qui était selon moi le personnage le plus intéressant et complexe des deux premiers tomes et qui ici joue plus un rôle secondaire. Je ne m’inquiète pas, je sens qu’il va jouer un rôle beaucoup plus important par la suite.

L’univers mis en place par l’auteur continue à s’étoffer, à prendre de l’ampleur, on en apprend plus sur cette fameuse religion Y’Zirite. D’ailleurs l’auteur offre ainsi une réflexion sur l’effet de la religion sur les gens et surtout sur le fait que chacun peut y lire ce qu’il veut et y trouver toujours de l’espoir. Je trouve d’ailleurs le parallèle intéressant entre Hiver qui découvre cette religion qui lui a volée son peuple et qui la critique sur son côté vague et fanatique alors que de son côté elle a foi en un Chercheur de Patrie. Finalement qu’est ce qui différencie la foi de la folie? J’apprécie aussi toujours autant le mélange entre la science et la magie qui offre un monde vraiment original et intriguant dont on a plaisir à découvrir.

La plume de l’auteur continue à gagner en maturité et on est bien loin du premier tome à l’écriture assez hachée et parfois répétitive. Dans ce troisième elle est vraiment prenante et palpitante et on ne s’ennuie pas un seul instant et je suis vraiment admiratif de sa facilité a gérer les différents personnages alors qu’il en est qu’à son premier cycle et donc son troisième roman. Alors bien sur tout n’est pas parfait, certaines choses m’ont dérangés comme le fait que l’auteur nous parle souvent de batailles, d’escarmouches, mais on y participe jamais vraiment, arrivant à la fin, on a donc du mal a véritablement pleurer les morts et à ressentir des émotions à leurs propos. Sinon concernant le passage entre Vlad Li Tam et son premier petit fils, l’auteur fait doucement montrer la pression, annonçant une rencontre en apothéose et pleine de tension alors que finalement il a conclut le tout en trois lignes, dommage je trouvais qu’il y avait quelque chose à faire; mais au final rien de vraiment dérangeant dans la découverte de ce livre.

La conclusion de ce troisième tome est vraiment surprenante, cohérente, intrigante et vraiment passionnante mais l’auteur va devoir bien gérer la suite car c’est le genre de conclusion qui peut soit dégénérer et perdre tout intérêt soit être complètement maîtrisée et offrir une fin de cycle vraiment passionnante. En tout cas maintenant j’attends le quatrième tome de pied ferme. Je rappelle que l’auteur a prévu d’écrire cinq tomes.

En Résumé : Voilà un troisième tome qui m’a offert un excellent moment de lecture. L’intrigue est plus posée que le tome précédent mais s’étoffe et offre plus de complexité, les personnages continuent à évoluer et restent toujours aussi attachant tandis que la plume de l’auteur continue à gagner en maturité avec ce troisième tome. L’univers est vraiment original, cohérent et offrant à réfléchir. Il y a bien quelques défauts, mais ce sont des broutilles devant le plaisir pris à lire ce livre. La conclusion est vraiment prenante et intrigante, annonçant, je l’espère, une suite vraiment efficace.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

Les Eveilleurs Livre II, Ailleurs – Pauline Alphen

Suivant

Warbreaker – Brandon Sanderson

  1. Franchement tu chipotes sur les « défauts »… C’est juste un excellent bouquin qu’on a du mal à poser… Moi je me suis forcé à le faire durer, je voulais pas le finir, et je peux te dire que c’est
    rare quand je réagis comme ça avec un bouquin…

  2. ma prochaine lecture!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :