Léviathan Tome 1, La Chute – Lionel Davoust

leviathan la chute

Résumé : 1984, au large des côtes canadiennes. Surpris par une redoutable tempête, le ferry Queen of Alberta fait nauffrage. Parmi les rares rescapés, le petit Michael Petersen, sept ans, a vu ses parents disparaître dans la tourmente.

2011, Los Angeles. Michael, désormais adulte et père d’un petit garçon, nourrit à l’égard de cette mer qui lui a tout pris une fascination mêlée de peur. Devenu chercheur en biologie marine, il se porte volontaire, malgré l’appréhension et la culpabilité d’abandonner les siens, pour une mission dans les glaces de l’Antarctique.

Or, il est loin de se douter que cette expédition suscite l’inquiétude au sein d’une mystérieuse organisation séculaire, le Comité, dont les membres ont développé au fil du temps des pouvoirs supérieurs aux capacités humaines. Un de leurs agents, Masha, est personnellement chargé de veiller à la bonne marche d’une machination que le chercheur risquerait de mettre en péril. Ses directives sont claires : Michael ne doit jamais atteindre l’Antarctique.

Cependant, Masha refuse d’accomplir aveuglément sa mission : elle est bien déterminée à percer le secret qui entoure Michael. Car ce dernier représente pour elle plus qu’une simple cible.

Edition : Don Quichotte

 

Mon Avis : Lionel Davoust fait partie de ces auteurs dont je suis depuis quelques temps les textes avec plaisir et, pour le moment, je n’ai jamais été vraiment déçu. Alors quand j’ai su que l’auteur se lançait dans un grand projet d’une trilogie, mélange de Thriller et de Fantastique, je me suis donc laissé facilement tenter (même si j’avoue j’ai un peu attendu espérant avoir les trois tomes pour les lire, mais je suis faible). Je dois dire que je trouve la couverture assez sympathique et qui met clairement dans cette ambiance maritime et sauvage.

L’intrigue de ce tome se révèle vraiment plaisante à suivre, elle ne manque pas d’attrait mettant en place une ambiance assez tendue et efficace. L’auteur a construit son histoire en alternant les points de vues ce qui lui permet de jouer avec le lecteur et de passer d’un personnage à l’autre, permettant ainsi des révélations parfois surprenantes et captivantes. Entre mensonges, trahisons et rebondissements on se laisse emporter tranquillement par ce roman, tournant les pages avec facilité, mais sans jamais être vraiment complètement happé par le roman non plus. La faute à un rythme peut être un peu trop lent dans ce premier tome. C’est un peu comme regarder une araignée tisser sa toile, c’est joli, mais à un moment on a envie de la voir chasser, de sentir cette
tension monter. C’est un peu pareil avec ce roman, les éléments mis en place sont intéressants, donnent envie de lire la suite, mais il faut attendre la fin pour se sentir vraiment emporter, ressentir cette tension. Rien de bien dérangeant vu que c’est un premier tome et qu’il sert, finalement, principalement de présentation.

L’univers mis en place par l’auteur ne manque pas de charme malgré une certaine simplicité. Mages de la Main Gauche ou ceux de la Main Droite, possédant des idées opposées et il est vraiment difficile de déterminer qui a raison ou qui a tort, malgré le parti pris par moment par l’auteur. Une ambigüité vraiment intéressante et qui se retrouve aussi dans l’organisation elle-même de ces groupes; entre mensonges et trahisons il est difficile de clairement situer les personnages. L’ambiance de ce roman se révèle vraiment prenante et possède vraiment un certain charme qui fait qu’on a vraiment envie d’en apprendre plus sur ces organisations et leurs manipulations. De plus l’auteur nous fait partager un peu sa passion pour les milieux marins, leurs mystères et surtout sa violence.

Concernant les personnages je dois dire que je ressors légèrement mitigé, surtout concernant les deux personnages principaux. Autant j’ai accroché à Macha, cette louve guerrière qui a trouvé l’amour, a fondé une famille et qui doit se battre pour la protéger, surtout face à son organisation qui prône le côté solitaire, autant je suis plus mitigé vis-à-vis de Michael, on sent bien qu’il est le pilier de l’histoire et que sa vie offre une grande part d’ombre et de mystères bien maîtrisés par l’auteur, mais il manque tout de même un peu de charisme et surtout certaines de ses réactions lui donne un air d’adolescent puéril assez surprenantes, rien de vraiment choquant ou dérangeant, mais ce qui a fait que, par moment, le personnage m’accrochait moins. Concernant les personnages secondaires ils ne manquent pas de mystères et de densité même si, parfois, ils paraissent un peu stéréotypés dans ce premier tome.

La plume de l’auteur se révèle vraiment efficace et entrainante que ce soit dans la construction du récit, mais aussi dans les différentes descriptions qui se révèlent vraiment fascinante par moment. Alors bien sûr, je ne le nie pas, quelques longueurs viennent étayer le récit par moment, mais rien de vraiment grave. Au final un premier tome d’introduction qui se révèle sympathique, malgré un léger manque de tension, et qui donne envie de lire la suite pour se faire un avis plus précis. Par contre, je trouve légèrement dommage les quelques coquilles qui apparaissent dans mon édition comme par exemple des mots manquants, rien de vraiment grave ou qui puisse bloquer la lecture, mais ça reste légèrement déplaisant.

En Résumé : Finalement j’ai passé un agréable moment avec ce premier tome de cette trilogie de Thriller Fantastique. L’intrigue se révèle bien construite, assez prenante et efficace même si j’ai trouvé qu’elle manquait un peu de tension, principalement au début. Concernant l’univers il se révèle vraiment intéressant, bien construit et surtout plein d’ambigüité malgré une certaine simplicité dans son énoncé. Les personnages sont assez intéressants, denses et travaillés même si j’ai eu un peu de mal avec Michael par moment et que certains personnages secondaires paraissent un peu stéréotypés. La plume de l’auteur ne manque pas de charme et d’efficacité et nous plonge facilement dans l’histoire. Un premier tome qui sert vraiment d’introduction, pas mauvais, qui se lit bien et qui donne envie de lire la suite, mais possédant ses petits défauts. En tout cas je lirai le tome deux avec plaisir.

 

Ma Note : 7/10

Partager

5 Responses to Léviathan Tome 1, La Chute – Lionel Davoust

  1. Michael est un peu insupportable mais c’est fait exprès je crois 😀

    Le tome 2 est encore mieux ^^

  2. Pingback: [Roman #70] Léviathan, tome 01 : La chute – Lionel Davoust (2011) - Rêve général

  3. Pingback: Léviathan : la chute (Lionel Davoust) - La Magie des Mots

  4. Pingback: Le Mystère Léviathan, tome 1 : la Chute – Lionel Davoust | Les Lectures de Xapur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *