Livres de Sang, Intégrale Tome 1 – Clive Barker

livres de sang integrale 1Résumé : « Nous sommes tous un livre de sang : où qu’on nous ouvre, c’est rouge. »
Simon McNeal se prétend médium, mais n’est qu’un escroc. Embauché pour enquêter sur une maison hantée, il compte comme d’habitude faire semblant d’avoir des visions.
Pourtant, cette fois, les morts ont rendez-vous avec lui.
Les esprits qui rôdaient dans les ténèbres s’emparent de lui et écrivent des mots dans sa chair : des récits atroces et terrifiants, des histoires visionnaires de perversion et d’horreur viscérale… des livres de sang.

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Clive Braker est un auteur, touche à tout, dont j’apprécie beaucoup les textes et sa facilité à faire frissonner les lecteurs. Je n’allais donc pas manquer de faire entrer dans ma PAL cette édition intégrale des Livres de Sang en deux tomes qui regroupent environ une bonne trentaine de nouvelles, plus ou moins longues, frissonnantes et terrifiantes de l’auteur. Puis il faut bien avouer que la couverture, illustrée par Sarry Long, met vraiment dans l’ambiance. Il y a dans cette première intégrale une vingtaine de nouvelles je vais donc faire un avis global.

Si on aime avoir peur alors je dois bien avouer qu’on rentre facilement dans cette première intégrale; dès l’introduction l’auteur nous présente son monde d’horreur, de monstres, de différences ou encore de fait étranges qui font qu’il accroche assez facilement le lecteur. L’auteur ne cherche pas à utiliser le gore pour le gore, il préfère créer une ambiance, souvent sombre, pleine de souffrance et glauque, qu’il agrémente alors de sang, de morts et de violences pour faire frissonner le lecteur. L’auteur s’offre aussi le plaisir de mélanger les genres entre fantastique et horreur avec grande facilité et sans jamais se perdre ou perdre le lecteur. Pour cela il se base sur quelques thématiques qui se répètent au fil des oeuvres, mais ne manquent pas de marquer toujours autant le lecteur, telle que la souffrance, le plaisir et le sang.

Ces Livres de Sang sont aussi un hommage que rend l’auteur à des écrivains qui l’ont marqué dans sa jeunesse, tel que Alan Edgarrd Poe ou encore Ray Bradbury, dont on retrouve un peu les grandes lignes de certaines de leur oeuvres que Clive Barker manipule à sa propre sauce de façon réussie et surprenante, mais surtout sanglante. Mais voilà l’auteur ne s’arrête pas non plus à tenter de nous faire trembler, il nous offre aussi pas mal d’axes de réflexions sur notre société. Certes, certaines de ses idées ont peut-être un peu vieillies, mais elles arrivent encore à faire réfléchir le lecteur. Les thèmes que présente l’auteur varient selon les histoires, passant des zombies, aux monstres, mais aussi à une violence plus proche de nous, plus urbaine, mais tout aussi angoissante et efficace.

Alors certes tous les textes ne sont pas aux mêmes niveaux, mais ils restent dans l’ensemble de bonnes factures, oscillant entre l’agréable et l’excellent, et arrivent vraiment à nous plonger dans ces personnages à la logique surprenante, qui glissent doucement mais sûrement dans cet univers des plus glauque, sombre et dérangeant. Mais voilà ce que je trouve dommage, c’est que l’auteur a un peu de mal à passer le cap pour nous plonger parfois dans l’horreur pleine et entière. On se sent frémir, frissonner, on a un peu peur, mais jamais on se retrouve complètement angoissé par ces textes, excepté quelques passages des plus surprenants. Rien de complètement dérangeant car l’auteur nous offre quand même une intégrale qui ne laissera pas indifférent le lecteur par son ambiance et le développement d’histoires des plus intéressantes, mais des fois on aimerait passer cette limite.

La plume de l’auteur est changeante selon les histoires, elle s’adapte facilement aux différents personnages, aux différentes intrigues et aux différents univers que l’auteur met en place et vient se coller parfaitement à l’histoire sans jamais surprendre ou faire décrocher le lecteur. L’auteur sait vraiment s’adapter maniant aussi bien le cynisme, l’ironie que l’horreur et le frisson. Au finale un premier tome d’une intégrale vraiment prenant et angoissant qui sera ravir les amateurs de sensations fortes et de frissons, mais aussi les amoureux de Barker même si quelques défauts apparaissent ici ou là.

En Résumé : Voilà un premier tome de l’intégrale des Livres de Sang qui m’a fait passer un très bon moment de lectures nous offrant des nouvelles, certes pas toutes au même niveau, mais qui dans l’ensemble vont faire passer aux lecteurs des moments pleins d’angoisse, de souffrance et de sang. Des textes qui ne cherchent pas à utiliser le gore pour le gore mais prennent le temps de poser une ambiance vraiment prenante et efficace qui embarque le lecteur dans des univers sombres, glauques avant de le surprendre. L’auteur s’offre aussi le plaisir de mettre quelques axes de réflexions sur notre société parfois assez intéressantes. Mon seul léger reproche est que l’auteur a parfois du mal à passer cette frontière pour vraiment nous faire tomber dans l’horreur mais rien de dérangeant tant on se retrouve devant des textes sombres, sanglants, mais aussi intelligents et qui savent faire trembler le lecteur.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Quantika Tome 1, Vestiges – Laurence Suhner

Suivant

La Licorne Tome 4, Le Jour du Baptême – Mathieu Gabella & Anthony Jean

  1. Oh je ne savais pas que Bragelonne avait publié des intégrales ; j’aimerais beaucoup découvrir Barker mais je ne sais pas par où commencer, dommage que ce premier tome soit introuvable >

  2. J’avais lu le 1er tome en poche, et c’était assez sympathique. J’en garde un bon souvenir.

  3. J’ai un peu lorgné sur cette série, j’aime beaucoup ce que fait Clive Barker. Mais en même temps son côté horreur me terrifie pas qu’un peu (y’avait des passages dans Le royaume des devins, c’était
    juste horrible, et c’est pas courant qu’un livre me fasse cet effet là ^^)

  4. J’aimerai bien découvrir Barker dans son style de prédilection mais j’ai peur d’avoir peur ! lol Je suis impressionnable, moi ! ^_^

  5. Anésidora

    J’ai également lu le premier tome chez J’ai Lu. J’avais beaucoup aimé, le train de l’abattoir, Jack et la Cacophone et les Feux de la Rampe. Par contre Dans les collines, les cités m’a laissé
    franchement perplexe comme la Truie d’ailleurs ! Comme tu le dis le niveau des nouvelles est assez inégal. Les nouvelles suivantes valent-elles le coup ? (Dans les collines, les cités est la
    dernière nouvelle du recueil chez J’ai Lu)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :