Lunardente Tome 1, La Cité Noire – Thomas John

la cite noireRésumé : Une cité régie par des sorciers aux pouvoirs déclinants. Une cité où toutes les sept nuits, lorsque les lunes se confondent, la mort hante les rues et emporte les défunts.
Une cité d aventures épiques, d amours et de mort. Quel est donc le mystère de la Cité Noire ? Perdus au milieu de ses complots, Ao, Perceron et Kroll parviendront-ils à survivre ?

 

Edition : Asgard Edition

 

Mon Avis : J’ai eu un premier aperçu de ce roman lors des dernières Imaginales mais, ma PAL ayant déjà pris un sacré coup à ce moment là, j’ai attendu un peu avant de le faire intégrer ma bibliothèque. Il a donc rejoins ma PAL il y a quelques semaines. De plus ça fait toujours plaisir de découvrir un premier Tome d’un cycle de Fantasy écrit par un auteur Français. Je dois bien dire que je trouve la couverture, illustrée par Pascal Quidault, superbe et très réussie.

La cité Noire se révèle être un bon pavé avec près de 590 pages d’intrigues, de magie et de trahisons. On ne s’ennuie pas vraiment avec ce livre au rythme soutenu et bien maîtrisé par l’auteur du début à la fin, nous offrant une intrigue dense et complexe qui se révèle lentement, au fil des pages, sans jamais complètement se dévoiler. Les complots politiques sont bien menés, efficaces et pleins de surprises, et les protagonistes vont se retrouver en plein milieu. Le lecteur tourne les pages avec l’envie de découvrir la suite et l’auteur maîtrise parfaitement sa plume pour ne jamais ennuyer le lecteur et cela malgré peut être un début un peu long à se mettre en place et à nous présenter les personnages. Une histoire efficace et surprenante qui accroche rapidement.

L’univers mis en place par l’auteur se révèle des plus solide et efficace empli de magies, de mystères et de complots qui font qu’on a du mal à lâcher le livre. D’ailleurs l’auteur s’amuse du lecteur avec une facilité déconcertante et on a l’impression de se retrouver parfois dans un labyrinthe et quand on pense voir la résolution d’une complot on se retrouve devant un cul de sac. Une intrigue vraiment efficace. Que ce soit d’un point de vue magique ou politique tout est ordonné, soigné et travaillé. Par contre on s’y perd un peu dans les différentes magies mais aussi concernant la politique et la société et comment tout cela marche, ça manque parfois d’un peu d’explications, mais rien de véritablement génant.

Les personnages se révèlent être des personnages complexes et soignés mais aussi véritablement attachants et captivants; évoluant tout au long de ce premier tome de façon humaine et passionnantes. Que ce soit Kroll et sa force tranquille ou encore Ao la jeune fille aveugle ils se révèlent vraiment intéressants. De plus l’auteur a le chic pour nous dépeindre des personnages secondaires des plus passionnants et intéressants possédant un réelle épaisseur et complexité, mais aussi des les faire disparaitre aux moments les plus prenants. Par contre je n’ai pas accroché à Perceron, il a une gouaille des plus efficaces, pouvant faire croire n’importe quoi à n’importe qui, mais l’auteur en a fait une sorte de bouffon, de « charlot » qui devait sûrement permettre d’ajouter un aspect comique mais qui je trouve, a force, m’a lassé.

La plume de l’auteur est vraiment efficace, fluide et captivante sachant dépeindre un univers véritablement exotique et plein de magie et de mystère. On ne s’ennuie pas un seul instant et on se retrouve happé par cette histoire vraiment efficace et prenante. On tourne la dernière page en espérant pouvoir lire la suite prochainement. Par contre je dois dire que j’ai trouvé le dernier chapitre mitigé, pas qu’il soit mauvais, juste qu’il m’a paru légèrement déplacé a ce moment là du récit; rien de bien dérangeant et au final ce premier tome se révèle vraiment efficace et m’a offert un très bon moment de lecture.

En Résumé : J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome qui m’a offert une histoire et un intrigue solide, efficace, pleine de complots et de surprise le tout dans un univers solide, dense mais parfois un peu confus. Les personnages se révèlent surprenants, denses et attachants, dommage qu’au bout d’un moment je me sois lassé de Perceron et son aspect « charlot ». La plume de l’auteur est fluide et efficace, captant le lecteur du début à la fin. Un premier tome vraiment efficace qui me donne envie de découvrir la suite.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Alter Ego, Darius – Renders & Lapières & Efa & Erbetta

Suivant

La Folie des Anges ou La Resurrection de Matthew Swift – Kate Griffin

  1. Celui-ci m’attend gentiment dans ma PAL… 😀

  2. J’y compte bien, le problème c’est qu’il a plein de petits copains qui lui tiennent compagnie !

  3. Je suis curieuse et impatience de lire la suite!

  4. gauthier

    alors du coup j’ai lu ce livre sur la Kindle, et franchement il m’a bien plu! c’est vrai que Perceron est une sorte de Locke Lamora de faible envergure, mais franchement j’ai trouvé les différentes
    intrigues bien menées de front… mes réserves viennent plus de la Kindle: bugs innombrables dans le texte, pas de numéro de page si bien que je ne savais pas trop où j’en étais du bouquin! et puis
    on passe son temps à tourner les pages!
    bon mais à part ça je m’achèterais le tome 2 …mais en vrai livre!

Laisser un commentaire

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :