Page 2 of 199

L’Ours et Le Rossignol – Katherine Arden

Résumé : Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa sœur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales.

Edition : Denoël Lunes d’Encre

 

Mon Avis : Ce roman j’en ai entendu parler la première fois quand il a commencé à faire le buzz dans les pays anglo-saxons avec de nombreux retours et avis qui s’avéraient plus que positifs. La preuve sur Goodreads puisque le roman se retrouve avec une note supérieur à 4 avec près de 70000 lecteurs, ce qui est rare, même si cela reste bien entendu un indicateur versatile. J’avoue, pendant un temps j’ai même été tenté de le faire entrer dans ma PAL en VO, mais quand j’ai entendu qu’il allait être traduit et publié chez Denoël en VF, j’ai préféré attendre un peu. Il faut dire aussi que le résumé avait de quoi me convaincre, moi qui aime les contes j’avais de quoi être tenté par ce qui est présenté comme une réécriture des contes et folklore Russe. Concernant la couverture, illustrée par Aurélien Police, je la trouve tout simplement superbe.

Lire la suite

The Wormwood Trilogy Book 2, The Rosewater Insurrection – Tade Thompson

Résumé : All is quiet in the city of Rosewater as it expands on the back of the gargantuan alien Wormwood. Those who know the truth of the invasion keep the secret.
The government agent Aminat, the lover of the retired sensitive Kaaro, is at the forefront of the cold, silent conflict. She must capture a woman who is the key to the survival of the human race. But Aminat is stymied by the machinations of the Mayor of Rosewater and the emergence of an old enemy of Wormwood…

Edition : Orbit

 

Mon Avis : Il y a quelques mois, après avoir beaucoup entendu parler de ce cycle, je m’étais lancé dans la lecture du premier tome qui m’avait offert un excellent moment de lecture. Que ce soit par la construction de son univers, comme à travers le développement son intrigue, j’avais été rapidement happé par cette introduction et la révélation finale efficace m’avait clairement envie de découvrir la suite (ma chronique ici). C’est donc sans surprise qu’au moment de la publication de ce second tome, je me sois rapidement lancé dans sa lecture en me demandant ce qu’allait proposer l’auteur avec cette suite. Concernant la couverture, elle est dans le même ton que celle du premier tome, sympathique et colorée, avec un petit côté organique. Par contre, je préviens d’avance, je risque un peu de spoiler les révélations du premier tome, même si le résumé de ce tome le fait déjà d’une certaine façon.

Lire la suite

La Vraie Vie – Adeline Dieudonné

Résumé : C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est un chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.
Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

Edition : Audible

 

Mon Avis : J’avoue, dernièrement j’en avais un peu marre, avec mon  abonnement audible, de me lancer ou me relancer dans des classiques de l’imaginaire, surtout que mes dernières « écoutes » ne se sont pas révélés très remarquable. J’ai donc décidé de découvrir d’autres types de romans, ceux sur lesquels je passe à côté sans prendre obligatoirement le temps de m’arrêter. Puis, parfois cela fait du bien de changer de ses habitudes. Ainsi j’ai décidé, pour cette fois, de me laisser tenter par le premier roman d’Adeline Dieudonné, dont j’avais pas mal entendu parler comme l’un des succès de la rentrée littéraire, mais aussi suite au retour plus que positif qu’en faisait le blog Just A Word ici et qui m’avait donné envie de le découvrir. La narration de l’audiobook est faite par l’autrice elle-même et je l’ai trouvé réussi et très prenante.

Lire la suite

How Long ‘Til Black Future Month ? – N.K. Jemisin

Résumé : In these stories, Jemisin sharply examines modern society, infusing magic into the mundane, and drawing deft parallels in the fantasy realms of her imagination. Dragons and hateful spirits haunt the flooded city of New Orleans in the aftermath of Hurricane Katrina. In a parallel universe, a utopian society watches our world, trying to learn from our mistakes. A black mother in the Jim Crow south must figure out how to save her daughter from a fey offering impossible promises. And in the Hugo award-nominated short story “The City Born Great,” a young street kid fights to give birth to an old metropolis’s soul.

Edition : Orbit

 

Mon Avis : Pour ceux qui suivent mon blog régulièrement, vous devez savoir que je suis N.K. Jemisin depuis un long moment maintenant, c’est bien simple c’est depuis la publication de sa première trilogie en VF chez (feu) Orbit France. Avec sa dernière trilogie, The Broken Earth (Les Livres de la Terre Fracturée), l’autrice a frappé un grand coup dans le cercle de l’imaginaire remportant pas moins de trois prix Hugo du meilleur roman d’affilé pour chacun des tomes de son cycle, ainsi que pour le dernier tome un prix Locus et un prix Nebula. Il y a peu, était publié un recueil de ses nouvelles sur lequel j’ai rapidement craqué, avec l’envie de savoir comment l’autrice allait s’en sortir avec ce format. À noter que ce recueil est composé de 23 nouvelles.

Lire la suite

Helstrid – Christian Léourier

Résumé : Certains mondes ne sont pas faits pour l’humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l’exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l’image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d’exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d’affronter son passé laissé sur Terre… Jusqu’à ce que le porion soit contraint d’accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux…

Edition : Le Bélial’

 

Mon Avis : Je continue ma découverte des oeuvres de la collection Une Heure Lumière de chez l’éditeur Le Bélial’, qui propose de faire découvrir des textes plutôt courts, mais plein d’ambition et de richesse. Cette fois l’éditeur nous propose une novella de Christian Léourier, auteur qui m’avait captivé avec son cycle Lanmeur, publié chez (feu) les éditions Ad Astra, qui offre des textes que je trouve riches, poétiques et franchement fascinants. J’avais hâte de voir ce que l’auteur allait proposer avec ce nouveau texte, surtout que le quatrième de couverture ne manquait pas de s’avérer intriguant. Concernant la couverture, illustrée par Aurélien Police, je la trouve superbe.

Lire la suite

Vigilance – Robert Jackson Bennett

Résumé : The United States. 2030. John McDean executive produces « Vigilance, » a reality game show designed to make sure American citizens stay alert to foreign and domestic threats. Shooters are introduced into a « game environment, » and the survivors get a cash prize.
The TV audience is not the only one that’s watching though, and McDean soon finds out what it’s like to be on the other side of the camera.

Edition : Tor

 

Mon Avis : Robert Jackson Bennett est un peu devenu en quelques mois un auteur que je suis avec attention. Pourtant, j’avoue que le premier roman que j’avais découvert de lui, Mr Shivers, même s’il restait sympathique, m’avait paru plutôt bancal (ma chronique ici). Pourtant depuis l’auteur m’a largement convaincu, que ce soit dans sa plongée dans le fantastique angoissant avec American Elsewhere, comme dans la Fantasy avec City of Stairs, premier tome de sa série The Divine Cities dont j’ai les tomes deux et trois dans ma PAL. Pour vous dire à quel point j’ai accroché à l’auteur, j’ai aussi fait entrer Foundryside dans ma PAL, la nouvelle trilogie de l’auteur qui a l’air d’avoir de très bons retours. Pour revenir à cette novella, Vigilance, j’avoue que j’ai aussi été rapidement  convaincu par le quatrième de couverture, qui s’avérait accrocheur dans sa thématique et dont j’avais hâte de voir ce qu’allait proposer l’auteur.

Lire la suite

© 2010 - 2019 Blog-o-Livre