Sillage Tome 1, A Feu et à Cendres – Morvan & Buchet

sillage-t1.gifRésumé : Sillage est un convoi multiracial de vaisseaux spatiaux à la recherche de planètes à coloniser. Les Hottards, peuple du convoi, doivent absolument s’implanter quelque part.
Sillage leur accorde une planète couverte de jungles et d’océans qui n’est habitée – selon ses critères – par aucune espèce intelligente. Mais le premier Hottard qui débarque tombe sur Nävis, une enfant sauvage d’une race jusqu’alors inconnue de Sillage : les Hommes?

Edition : Delcourt

 

Mon Avis : Dernièrement j’ai envie de lire quelques Bandes Dessinées de science fiction et en attendant la sortie du prochain Orbital (qui ne devrait plus tarder, encore quelques jours) j’ai demandé conseil à mon libraire pour une bonne BD Space-Opera. Il m’a alors fortement conseillé Sillage et je me suis laissé tenter par l’intégrale des trois premiers tomes qui annonçait une histoire vraiment intéressante malgré, selon mon libraire, quelques baisses de régimes selon les tomes. Voilà ma chronique du premier tome.

Ce premier tome nous plonge dans la découverte de ce convoi spatial qu’est Sillage, convoi multi-races, qui recherche des planètes, mais aussi la découverte de Nävis l’héroïne charismatique de cette série. Je dois dire que ce premier tome ne manque pas d’action ni de rebondissements et on ne s’ennuie pas un seul instant malgré une intrigue qui se révèle quand même par moment un peu trop simpliste et parfois possédants quelques raccourcis faciles pour tenir l’histoire en un tome. Il est même parfois surprenant de voir comment s’en sort aussi facilement l’héroïne sauvageonne devant tant de technologies. Et pourtant ça se lit facilement, le rythme est parfaitement maîtrisé, les personnages efficaces et on tourne les pages pour voir comment tout va se finir.

Concernant l’univers mis en place par les auteurs, il se révèle assez foisonnant de jungles et d’animaux en tous genres avec des décors qui se révèlent vraiment magnifiques et flamboyants. Un univers intéressant à découvrir même si je reproche un peu le fait que les « races » aliens soient en grandes majorités trop proches de l’homme avec deux bras, deux jambes etc.. mais rien de vraiment méchant ,car on le remarque souvent dans d’autres livres ou BD. Les différents peuples ont leurs propres façons de vivres, d’évoluer, de se comporter ce qui apporte une grande diversité à l’univers mis en place, mais le plus intéressant et intrigant et cette absence d’humanité, mis à part Nävis. C’est cette question qui va se révéler être le fil rouge de l’histoire. La technologie omniprésente est vraiment intéressante et originale.

Les personnages se révèlent intéressants à découvrir et assez attachants malgré, parfois, une certaine simplicité comme peut l’être Heiilig le Hottard qui aurait mérité plus d’approfondissement ou encore les Migreurs qui sont des êtres simples mais efficaces dont seul Bobo paraît avoir ne conscience. Mais finalement le personnage le plus important reste Nävis qui s’impose facilement pour le lecteur grâce à sa simplicité, sa joie de vivre, sa sauvagerie, mais surtout son charisme et son intelligence particulière, le tout porté par des dialogues souvent percutants et incisifs. C’est vraiment Nävis, sa survie, son passé qui fait qu’on se passionne pour cette histoire.

Les graphismes sont vraiment réussis et possèdent un trait travaillé, efficace et vif et qui fait qu’on se laisse facilement emporter par cette histoire. Les décors ainsi que les personnages sont fidèlement représentés et ne manquent pas d’émotions et de sentiments. La colorisation chaude apporte vraiment un plus à cet univers de jungle. En tout cars je sors de la lecture avec une impression plutôt agréable malgré quelques défauts dans l’histoire, peut être un peu trop simpliste et même si on est loin du niveau d’une BD comme Orbital ça reste vraiment sympathique à lire. Je lirai la suite avec plaisir pour découvrir les nouvelles péripéties de Nävis.

En Résumé : J’ai passé un bon moment avec cette Bande Dessinée de Space-opera qui offre une histoire nerveuse et pleine d’action malgré un côté assez simpliste et quelques raccourcis faciles. L’univers mis en place par les auteurs ne manque pas de charmes et de surprises et se révèle vraiment plaisant à découvrir. Concernant les personnages Nävis est un personnage vraiment passionnant à découvrir par son côté sauvage, simple et impertinent et les personnages secondaires se révèlent intéressant malgré parfois quelques facilités qui arrangent bien l’histoire. Les graphismes se révèlent soignés, travaillé et efficaces nous plongeant facilement dans l’histoire. Au final un premier tome vraiment agréable qui me donne envie de découvrir la suite.

 

Ma Note : 7,5/10

Précédent

Cthulhu, Le Mythe – H.P. Lovecraft

Suivant

Les Livres des Rai-Kirah Tome 1, L’Esclave – Carol Berg

  1. C’est une série que j’aime beaucoup!

  2. J’ai lu les premiers volumes, c’est une chouette série même si tous les tomes ne se valent pas (mais le 3e m’a beaucoup marqué en tout cas)

  3. Moi aussi, j’aime beaucoup cette série. D’ailleurs, j’attends avec impatience la sortie du tome 15 (prévue le 3 octobre), pour savoir où vont nous mener les auteurs.
    Félicitations pour ton 1200e commentaire !

  4. J’adore cette saga ! Même si les derniers tomes que j’ai lus étaient un peu inégaux, je ne me lasse pas de suivre l’héroïne 🙂
    J’espère que la suite te plaira !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :