Étiquette : alex nikolavitch

L’Île de Peter – Alex Nikolavitch

Résumé : « Tout bien considéré, vous avez eu de la chance dans votre malheur. Vous avez échoué sur cette île-ci, et pas sur celle où les enfants se transforment en ânes, ni celle où les marins deviennent des cochons. Y avez-vous pensé à ça, capitaine ? »
Qui est ce vieux marin qui traîne sa dégaine dans les rues de l’East Village à la recherche d’herbes médicinales très particulières et pourquoi Joab, le caïd du quartier, cherche-t-il sa piste dans des vapeurs narcotiques ?
Ce sont ces questions auxquelles devra répondre Wednesday, policière à New York, alors qu’elle se retrouve exilée sur une île tropicale étrange et pourtant familière…

Edition : Les Moutons Electriques

 

Mon avis : Avant de me lancer dans la lecture de ce petit livre, d’Alex Nikolavitch j’avais lu son roman, Eschatôn, qui proposait un récit de Space-Opera mélangé avec les mythes Lovecraftiens et qui m’avait offert un sympathique moment de lecture, mais dont, j’avoue, j’espérais peut-être un peu plus (ma chronique ici). Cette fois l’auteur décide de quitter Lovecraft pour revisiter, avec ce récit, le mythe de Peter Pan et dont, j’avoue, le résumé m’a paru assez intrigant pour que je me laisse facilement tenter. Concernant la couverture, illustrée par Melchior Ascaride, elle est superbe, je trouve, avec ce mélange entre monde réel et île fantastique.

Eschatôn – Alex Nikolavitch

eschatonRésumé : La grande armée de Foi avait déployé deux légions de diacres pour en finir avec un monde maudit, siège d’une très ancienne et très abominable Puissance qu’il était grand temps de faire périr par le feu, comme l’ordonnait le Saint Catéchisme.
Quand Wangen se réveille de sa transe de combat, de la boue jusqu’à la taille, il découvre avec horreur que ses pouvoirs guerriers l’ont abandonné. Lui et ses quelques camarades survivants doivent échapper à la jungle et à l’ennemi qui y rôde. Mais un autre ennemi se profile alors, infiniment plus redoutable et retors. Une science que l’on croyait oubliée depuis des générations sans nombre. Celle-là même qui une fois déjà avait condamné tout un univers…

Edition : Les Moutons Electriques

 

Mon Avis : Ce roman, dès la première fois que j’en ai entendu parler, j’ai su qu’il terminerait dans ma PAL. Il faut bien admettre qu’annoncer un roman comme mélange de Space-opera et d’horreur Lovecraftienne avait le don de titiller ma curiosité. Si on ajoute à cela une couverture, illustrée par Melchior Ascharide, que je trouve très réussie, il était donc logique que ce livre entre rapidement dans ma bibliothèque. Restait plus qu’à l’en faire sortir, pour voir ce qu’allait proposer l’auteur.

© 2010 - 2021 Blog-o-Livre