Résumé : Le Chien à Problèmes est un croiseur lourd, construit pour semer la violence. Doué de conscience, c’est aussi une adolescente dégoûtée par le rôle qu’elle a joué dans le génocide d’une planète entière. Le Chien, reconverti dans le sauvetage des naufragés spatiaux, et sa capitaine, Sal Konstanz, reçoivent l’ordre de venir en aide aux éventuels survivants d’un paquebot en perdition au cœur d’un système contesté. De l’épave émerge une poétesse dissimulée sous une fausse identité pour échapper à l’horreur de la guerre, Ona Sudak. À quelques années-lumière de là, Ashton Childe, un agent des services secrets mis au placard, fait équipe avec un membre d’une faction adverse pour partir à la recherche de la rescapée. Tous risquent de se retrouver, bien malgré eux, au cœur d’un conflit qui menace d’embraser à nouveau toute la galaxie.  

Edition : Denoël Lunes D’Encre (Publié le 11-04-2019)
Traduction : Mathieu Prioux

 

Mon Avis : J’avoue, dernièrement mes lectures m’ont laissé un sentiment de frustration avec un décalage, plus ou moins important, entre ce que proposait le livre et les attentes que j’avais initialement. Le soucis, quand on aligne quelques frustrations, c’est de trouver un roman qui puisse sortir de cette spirale. Quand on m’a donc proposé de découvrir Braises de Guerre, j’ai rapidement accepté, sachant un peu dans quoi je me lançais suite à quelques retours que j’avais lu chez d’autres blogueurs. Je me disais qu’une lecture sans prétention, présentée comme très classique mais efficace, serait agréable et au moins j’aurais moins de mauvaises surprises. Concernant la couverture, illustrée par Alain Brion, je la trouve très sympathique.

Lire la suite