Étiquette : erbetta

Alter Ego, Noah – Renders & Lapières & Efa & Erbetta

alter-ego-noahRésumé : Noah a tout pour lui : beau, intelligent, fortuné, arrogant et cynique. On le serait à moins : il est le fils de l’homme le plus puissant de la planète, le Président des Etats-Unis. Pour l’heure, il est pourtant dans un état critique, entre la vie et la mort, suite à une tentative de suicide. Comment en est-il arrivé là ? Pourquoi lui a-t-on imposé ces étranges examens médicaux? De quoi souffre-t-il? Et surtout, quel est son lien avec cette jolie jeune femme noire qu’un médium lui a décrit comme la femme de sa vie ?

Edition : Dupuis

 

Mon Avis : Après avoir laissé un peu de côté cette série, la faute principalement à un égarement qui fait que je commence trop de cycle BD et me retrouve surchargé, j’ai décidé, depuis quelques mois, de reprendre le cycle Alter Ego et de le finir, vu que tous les tomes ont été publiés (Chronique de Fouad, de Camille, de Darius, de Jonas). Puis il faut dire que ma lecture Jonas relançait de très belle façon la série en apportant certaines clés de compréhension. Cette fois le tome va se concentrer sur le personnage de Noah.

Pas de changement concernant la construction de cette série, on va suivre un personnage clé qui va nous apporter des nouvelles pièces du puzzle concernant cette multinationale et le complot qui s’y trame, surtout que Noah est en fait le fils du président. Ce tome se révèle très important car il confirme pas mal des suppositions que je commençais à avoir à la lecture des tomes précédents et il permet aussi d’y intégrer certains acteurs tel que la NSA et l’état dans cette conspiration. On en apprend plus aussi sur les fameux Alter-Ego, principalement sur leurs liens psychiques et physiques. L’intrigue continue à gagner, avec ce tome, en densité et se révèle vraiment intéressante avec quelques idées vraiment originales. Finalement j’aurais juste un petit regret avec ce tome, c’est qu’il se révèle trop rapide, on passe trop vite sur certains éléments ce qui fait qu’on est parfois un peu frustré, surtout devant les changements rapides du personnage de Noah.

Je trouve toujours aussi intéressant cette idée d’écrire plusieurs tomes, indépendants les uns des autres dans la lecture, mais plus on avance dans la lecture plus on dévoile un fil rouge, qui se révèle dense et efficace, sur ce complot mondial. Je rentre doucement dans la phase finale car il ne me reste plus qu’un personnage à découvrir et le tome d’explication final, mais je commence enfin à visualiser la complexité de l’histoire ainsi que les manipulations, leurs tenants et leurs aboutissants. Un véritable travail sans fausse note et parfaitement maîtrisé des scénaristes qui démontre tout le travail qui a dû être mis en place. Par contre ce tome a, selon moi, un léger défaut c’est que Noah est un personnage tellement charnière que je trouve qu’il apporte beaucoup plus d’information que certains, et si on le lit au début on risque peut être de déséquilibrer ces fameuses révélations.

Ce tome nous présente un nouveau personnage qui est Noah, le Fils du Président et je dois dire qu’il est assez difficile de cerner et de complètement s’accrocher à ce personnage. Pas qu’il soit ennuyeux ou autre, non, mais le début nous présente un personnage sensible, fragile et attachant, mais très vite, une fois soigné de sa dépression, on se rend compte qu’il est avide de pouvoir, de puissance et que le projet d’Alter Ego est exactement ce qu’il cherche pour assouvir son envie de jouer dans la cour des grands. Il montre aussi par moment une sorte d’insouciance idiote et une vivacité qui va le pousser à faire des erreurs. Voilà, ce qui m’a surpris c’est cette rupture entre le début et le personnage qu’on découvre à la fin, elle m’a paru trop brusque, rien de bien méchant attention, car Noah est un personnage vraiment intéressant, et contrairement aux autres il est loin d’être ce qu’on pourrait appeler un gentil. Sinon il est toujours aussi intéressant de retrouver des personnages d’autres tomes et de suivre leurs évolutions, de les voir se lier.

Concernant les graphiques, on retrouve Efa qui s’était déjà occupé du tome de Darius et je dois bien dire que je retrouve un peu les légères critiques que j’avais déjà noté précédemment, rien à redire sur le trait très énergique et vif ainsi que les personnages fidèlement représentés, mais par moment on a l’impression que certains cases sont moins travaillées. Ce ne sont que de petites choses, comme par exemple les yeux, qui sur certaines cases, ne deviennent que de simples points par exemple. En tout cas ce tome me rapproche de la fin de ce cycle et il ne me reste plus que deux volumes à lire, j’ai vraiment hâte de lire la suite ce tome continuant à apporter des réponses, mais laissant encore pas mal de questions en suspend.

En Résumé : J’ai encore passé un très bon moment de lecture avec nouveau du tome du cycle Alter Ego et le personnage Noah. L’intrigue continue a se densifier dans ce tome et surtout il vient confirmer certains points que le lecteur commençait à avoir. Le Lecteur commence enfin à se voir dévoiler cette machination qui se révèle complexe. L’idée des tomes indépendants, mais qui offre un fil rouge ne perd pas un seul instant de son originalité et on sent au fil des tomes le travail qui a  dû être mis en place par les scénaristes pour obtenir une telle cohérence. Concernant le personnage de Noah il est différent des autres que j’ai lu, plus nuancé, il s’agit du fil du président et il est avide de pouvoir, je regrette juste que certains changement soit amenés un peu trop rapidement. Concernant les graphismes ils sont plutôt réussis, mais possèdent quand même quelques lacunes, quelques cases qui m’ont parue légèrement moins travaillés, rien de dérangeant tout de même. Il me reste deux tomes à lire et j’ai hâte de connaître la fin.

 

Ma Note : 7,5/10

Alter Ego, Jonas – Renders & Lapières & Zuga & Erbetta

alter-ego-jonas.jpgRésumé : Jonas est un jeune medium qui partage avec son frère des pouvoirs parapsychiques hors du commun. Ils sont tous deux employés par une organisation secrète pour localiser des personnes précises autour de la planète. Jonas l’insouciant est persuadé qu’ils agissent pour le bien de ces personnes, mais son frère semble avoir la conscience moins tranquille.

 

Edition : Dupuis

 

Mon Avis : Je l’avoue j’ai laissé un peu cette série de côté dernièrement, la faute principalement au fait que je me suis laissé convaincre par différentes personnes de commencer pas mal d’autres séries, ce qui fait que je me suis dispersé en oubliant un peu la série Alter Ego. Une conférence avec les auteurs lors des Utopiales, et la découverte que le dernier tome était publié m’ont redonnés envie de reprendre cette série surtout que, la fin étant disponible je n’avais plus aucune raison de ne pas lire la suite. (Chronique de Fouad, de Camille, de Darius). Cette fois-ci l’histoire va se concentrer sur Jonas.

Les trois premiers tomes que j’ai lus apportaient son lot d’informations concernant le fil rouge de cette intrigue mais, je l’avoue, je restai encore dans le flou, ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre. Ce tome va apporter des informations et des révélations qui vont venir bouleverser la série ainsi que ce que j’avais déjà lu. Un tome plein de surprises, de rebondissements, de révélations et d’actions qui rendent l’intrigue et le fil rouge vraiment efficaces et, pour le moment, sûrement l’un des meilleur volume de la série. Une fois la lecture de ce tome terminé il possède cette frustration et cette envie de découvrir les autres tomes pour en apprendre le plus possible sur cette intrigue tentaculaire qui possède encore ces zones d’ombres. Mais surtout malgré le fil rouge les auteurs n’oublient pas que chaque tome à son intrigue et l’histoire de ses deux frères se révèlent vraiment solide et captivante au fil des pages.

Je continue à apprécier le principe de différents tomes qu’on peut lire de manière indépendantes et qui apportent chacun un morceau d’informations que le lecteur doit assembler au fil des histoires pour découvrir la vérité qui se cache derrière cette société. Les scénaristes aiment jouer avec le lecteur au fil des différents tomes et, avec ce quatrième tome, j’ai senti le basculement permettant de commencer à visualiser l’intrigue dans son ensemble. On sent toute la complexité que les auteurs ont dû ressentir pour mettre en place cette série sans jamais se dévoiler. Un tome efficace, prenant et intéressant malgré peut être un peu de confusion au début de la lecture la faute à un grand nombre d’informations données.

Les personnages de ce tome sont vraiment intéressants, on retrouve deux frères vraiment opposés dans leurs vies et pourtant tellement complémentaire l’un vers l’autre. Ils se révèlent complexes et travaillés malgré peut être une certaine naïveté et une insouciance pour le personnage Jonas. De personnages qui vont évoluer de façon efficace et surprenante au fil des pages. On accroche facilement à ces personnages qui se retrouvent finalement parfaitement porté par des personnages secondaires qu’on a déjà aperçus dans les tomes précédents et qui se dévoilent, eux aussi, un peu plus à chaque tome et sur leurs motivations.

Concernant les graphismes ils se révèlent vraiment efficaces et aboutis, au fil des pages, concernant les personnages dont on ressent parfaitement leurs émotions et leurs sentiments. Je trouve juste dommage de n’avoir que des plans serrés ce qui limite un peu les décors, mais rien de bien grave. Un dessin peut être plus sombre, plus mature qui colle parfaitement à ses personnages et à ce tome. Dans tous les cas un tome vraiment efficace et qui me donne vraiment envie de lire la suite, sauf que mon budget BD est fermé pour 2012.

En Résumé : J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce tome de Alter Ego qui à travers une intrigue efficace et prenante permet aussi d’offrir des révélations sur le fil rouge principal qui vont surprendre le lecteur et m’ont vraiment envie de découvrir la suite. Je reprocherai peut être juste un début un peu confus devant les informations à comprendre mais rien de bien gênant. Les personnages ne manquent pas de complexité et d’émotions et plus on avance dans mes tomes plus certains personnages secondaires se dévoilent de façon efficaces et surprenantes. Les graphismes sont vraiment réussis, même si je reproche un peu trop de plan serré limitant les décors, mais ce tome possède un trait plus sombre, plus mature qui colle parfaitement à l’histoire. J’ai très envie de lire la suite maintenant.

 

Ma Note : 8/10

© 2010 - 2019 Blog-o-Livre