Étiquette : fantastique (Page 1 sur 18)

L’Armée des Veilleurs Tome 1, Les Frontières Liquides – Jérôme Nédélec

Résumé : À la toute fin du IXe siècle, Vikings et Bretons se font face de part et d’autre du fleuve.
Deux peuples, deux armées, deux soldats, deux hommes, prêts à s’affronter dans un déferlement de métal et de feu. Mais pour quoi au juste ? Pour un surcroît de richesses ? La possession d’un territoire ? La fidélité à un chef ? Ou parce qu’il n’y a pas d’autre choix ?
Alors que les armes s’aiguisent, que les stratégies s’élaborent, que les peurs s’exacerbent, l’esprit d’une petite fille dotée de pouvoirs mystérieux vole au-dessus du champ de bataille et s’insinue dans l’âme des belligérants, tentant de dessiner un destin différent de celui qu’espèrent les guerriers.

Edition : Stéphane Batigne

 

Mon Avis : Alors, je vais vous faire un aveu, j’ai du mal à répondre à mes mails liés au blog, principalement pour tout ce qui concerne proposition de SP et autres, cela pour plusieurs raisons. La première vient que je manque clairement de temps, la seconde est que la moitié des SP qu’on me propose ne correspondent pas, mais alors pas du tout à mes habitudes de lectures (et même si je reste ouvert à toute découverte, les romances passionnées et fougueuses ne sont clairement pas mon genre), enfin j’avoue que devant ma PAL en pleine explosion, il m’est difficile de tout lire donc je pèse le pour et le contre avant d’en rajouter. Pourtant j’ai décidé de laisser une chance à ce roman car, il faut dire aussi, que j’avais déjà lu un texte de l’auteur dans l’anthologie des ImaJn’ère Star Ouest, qui m’avait offert un très bon moment de lecture (ma chronique ici). Par conséquent je ne partais pas complètement à l’inconnu et je voulais savoir comme l’auteur allait s’en sortir avec le format roman, surtout que le résumé se révélait intriguant. Concernant la couverture, j’avoue elle me laisse perplexe, elle a du mal à complètement m’accrocher.

Lire la suite

Le Songe d’une Nuit d’Octobre – Roger Zelazny

Résumé : Octobre. Dans 31 jours, le portail s’ouvrira et les Grands Anciens déferleront sur le monde.
Dracula, Sherlock Holmes, Raspoutine, le docteur Frankenstein… Ils seront tous là. Mais feront-ils partie des ouvreurs avides de pouvoir, ou seront-ils des fermeurs qui s’opposeront aux horreurs indicibles ?
Les familiers de ces personnages seront eux aussi impliqués dans cette murder party ésotérique riche en rebondissements. Tout particulièrement Snuff, un chien dont le maître, Jack, aime se promener la nuit dans Londres avec son grand couteau…
Le Jeu va commencer.
Quel sera votre camp ?

Edition : Actu SF

 

Mon Avis : Ce roman n’a pas fini entre dans ma bibliothèque par hasard. Je veux dire par là qu’un roman qui propose Steampunk, Cthulhu et le tout écrit par Roger Zelazny, je ne pouvais qu’être franchement tenté. Puis depuis quelques semaines, je ne sais pas pourquoi, je lis pas mal de romans en lien avec l’univers de Lovecraft. Alors, quand on m’a proposé de découvrir ce roman, je n’ai pas mis longtemps a me laisser tenter et accepter. J’avais hâte de découvrir comment l’auteur allait traiter le sujet. Concernant la couverture je la trouve vraiment superbe et collant parfaitement à l’ambiance de ce récit d’Halloween. Je trouve par contre un peu dommage que les illustrations qui composent le récit en version original (une par chapitre) n’aient pas pu être reproduites.

Lire la suite

The Innsmouth Legacy Book 1, Winter Tide – Ruthanna Emrys

Résumé : After attacking Devil’s Reef in 1928, the U.S. Government rounded up the people of Innsmouth and took them to the desert, far from their ocean, their Deep One ancestors, and their sleeping god Cthulhu. Only Aphra and Caleb Marsh survived the camps, and they emerged without a past or a future.
The government that stole Aphra’s life now needs her help. FBI agent Ron Spector believes that Communist spies have stolen dangerous magical secrets from Miskatonic University, secrets that could turn the Cold War hot in an instant, and hasten the end of the human race.
Aphra must return to the ruins of her home, gather scraps of her stolen history, and assemble a new family to face the darkness of human nature.

Edition : Tor

 

Mon Avis : Ce livre n’a pas terminé dans ma PAL par hasard. Il y a quelques mois j’avais découvert la réutilisation du « canon » Lovecraftien de l’autrice à travers sa nouvelle The Litany of Earth publiée sur le site internet de Tor. Ce texte m’avait offert un très agréable moment de lecture, nous faisant découvrir une héroïne intéressante, tout en respectant la mythologie de Lovecraft (ma chronique ici). Par conséquent quand j’ai appris qu’une trilogie allait être publié par l’autrice j’ai su que je me laisserai tenter histoire de voir comment elle allait le faire évoluer. Concernant la couverture, illustrée par John Jude Palencar, je la trouve plutôt jolie et elle colle plutôt bien avec l’univers.

Lire la suite

Louisiana Breakdown – Lucius Shepard

Résumé : « Si d’aventure vous allez faire une balade dans le sud-ouest de la Louisiane et que vous tombez sur une station-service délabrée où quelques vieux portant bretelles écoutent du base-ball à la radio en crachant leur jus de chique dans un pot, que vous passez ensuite devant une gargote et que vous apercevez après cela une fenêtre décorée de symboles occultes, un conseil : méfiez-vous et levez le camp au plus vite. Car si ce n’est sans doute pas la ville de Graal, c’est manifestement un endroit tout aussi bizarre, un de ces endroits où il est préférable de ne pas s’attarder. Ignorer ce conseil, c’est au mieux courir le risque de réaliser combien il demeure fort peu de magie dans ce monde, et combien elle est employée à des fins misérables. Au pire, c’est tomber amoureux. Et il ne faut surtout pas tomber amoureux dans pareil lieu. Croyez-moi sur parole et lisez donc ce qui est arrivé à Jack Mustaine… »

Edition : Le Bélial’
Poche : J’ai Lu

 

Mon Avis : Lucius Shepard est l’un des auteurs dont j’apprécie beaucoup la plume, les histoires qu’il raconte, ainsi que les univers qu’il crée et le travail d’imagination dense et captivant qu’il propose. J’avais ainsi été emporté par ces textes sur Griaule comme par son recueil de nouvelles Sous Des Cieux Étrangers. Pourtant, cela fait un bon moment que je ne me suis pas lancé dans un roman de l’auteur, trop emporté par le rythme des nouveautés j’ai un peu oublié certains livres dans le fond de ma PAL. J’ai donc décidé de changer cela et de faire ainsi sortir de ma pile ce Louisiana Breakdown au résumé intrigant et à la couverture, illustrée par Philippe Gady, que je trouve assez accrocheuse.

Lire la suite

Contes du Soleil Noir : Esclave – Alex Jestaire

Résumé : Amine est une goule – créature femelle aussi sensuelle que monstrueuse. Jusqu’ici captive d’un marabout proxénète aux confins du Mali, elle devient la propriété d’un homme d’État français amateur de « curiosités ».

 

Edition : Au Diable Vauvert

 

 

Mon Avis : Courant de cette année, je me suis laissé tenter à la découverte de ce cycle des Contes du Soleil Noir d’Alex Jestaire, dont j’avoue les quatre premiers tomes ne m’avaient, dans l’ensemble, pas laissé indifférent à travers leurs thématiques et leurs réflexions. Seul arbre m’avait un peu laissé de côté par un aspect mystique que j’ai eu du mal à appréhender. C’est donc sans surprises que je me suis laissé tenter par ce cinquième et dernier tome publié pour voir ce qu’allait proposer l’auteur. Concernant l’illustration de couverture, je la trouve assez réussie et les illustrations intérieures apportent toujours un plus à l’ambiance du récit.

Lire la suite

Célestopol – Emmanuel Chastellière

Résumé : Célestopol, la cité lunaire, la perle de l’Empire Russe, la ville de toutes les démesures, où toutes les technologies de ce XXème siècle naissant se combinent pour créer la métropole ultime. Célestopol, où à chaque coin de rue, la magnificence de ses merveilles architecturales rivalise avec l’éblouissement que provoquent ses automates affectés à mille et une tâches. Célestopol et ses canaux de sélénium dont la brume mordorée baigne en permanence la lumière des réverbères. Célestopol, la ville sous dôme, le défi ultime de l’humanité lancé aux étoiles.
Célestopol la rebelle, l’insoumise. Célestopol, où chaque habitant porte en lui une colère, un amour, une tristesse, une vengeance. Célestopol et son duc extravagant, aux pouvoirs sans limites, dont la simple présence est une insulte adressée à chaque instant à l’autorité de la Tsarine. Célestopol, en quête de liberté et d’émancipation, loin d’une Terre qui menace de sombrer dans les flammes.
Célestopol, la ville qui a arraché un peu de l’âme de toutes les Russies et l’a posé sur la Lune.

Édition : Les Éditions de l’Instant

 

Mon Avis : Il y a un an environ, je me suis laissé tenter par le premier roman d’Emmanuel Chastellière : Le Village. J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre, offrant un récit étrange, efficace, maîtrisé et saupoudré d’une bonne dose de fantastique qui apportait un vrai plus à l’ensemble. C’est donc sans surprise que, quand j’ai appris que l’auteur publiait un recueil de nouvelles, je me suis laissé facilement tenter. J’ai donc profité du passage de l’auteur lors des dernières Imaginales, que je suis reparti avec mon exemplaire dédicacé sous le bras. Concernant la couverture, illustrée par Marc Simonetti, je la trouve franchement réussi et superbe. À noter que ce recueil a été lu en Lecture Commune avec ma compagne de LC Marie Juliet.

Lire la suite

Page 1 sur 18

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre