Résumé : A Crow alone is no Crow. Dar Oakley—the first Crow in all of history with a name of his own—was born two thousand years ago. When a man learns his language, Dar finally gets the chance to tell his story. He begins his tale as a young man, and how he went down to the human underworld and got hold of the immortality meant for humans, long before Julius Caesar came into the Celtic lands; how he sailed West to America with the Irish monks searching for the Paradise of the Saints; and how he continuously went down into the land of the dead and returned. Through his adventures in Ka, the realm of Crows, and around the world, he found secrets that could change the humans’ entire way of life—and now may be the time to finally reveal them.

Edition : Saga Press

Mon Avis : J’ai entendu parler de ce roman un peu sur le tard. En effet il a fallu que j’attende de le voir nominer dans de nombreux prix pour que je commence à me renseigner. J’ai alors rapidement été intrigué par le résumé me demandant de quelle façon l’auteur allait pouvoir traiter de son récit à travers un Corbeau comme héros. Il est à noter que John Crowley est un auteur connu, avec quelques prix prestigieux à son actif en imaginaire pour certains de ses écrits, ayant aussi déjà été publié en France, mais pour autant de mon côté je n’avais lu aucun de ses livres avant de me laisser tenter par celui-là. Autre point qui m’a convaincu de le faire entrer dans ma PAL, sa magnifique couverture illustrée par Sonia Chaghatzbanian.

Lire la suite