Étiquette : ken liu Page 1 of 2

Invisible Planets: Contemporary Chinese Science Fiction in Translation – Anthologie dirigée par Ken Liu

Résumé : Award-winning translator and author Ken Liu presents a collection of short speculative fiction from China. Some stories have won awards; some have been included in various ‘Year’s Best’ anthologies; some have been well reviewed by critics and readers; and some are simply Ken’s personal favorites. Many of the authors collected here (with the obvious exception of Liu Cixin) belong to the younger generation of ‘rising stars’.
In addition, three essays at the end of the book explore Chinese science fiction. Liu Cixin’s essay, The Worst of All Possible Universes and The Best of All Possible Earths, gives a historical overview of SF in China and situates his own rise to prominence as the premier Chinese author within that context. Chen Qiufan’s The Torn Generation gives the view of a younger generation of authors trying to come to terms with the tumultuous transformations around them. Finally, Xia Jia, who holds the first Ph.D. issued for the study of Chinese SF, asks What Makes Chinese Science Fiction Chinese?.

 

Mon Avis : Suivant régulièrement l’auteur Ken Liu, j’ai ainsi entendu parler de cette anthologie au moment de sa publication. L’auteur a  décidé de rassembler dans ce recueil 13 nouvelles, de différentes autrices et différents auteurs chinois, pour ainsi permettre de faire découvrir leur Imaginaire. Il s’agit d’auteur connus et reconnus dans leurs pays , multi-primés et dont certains commencent à s’exporter dans le monde et même en France puisqu’on y retrouve Cixin Liu et Hao Jingfang. Le recueil comporte aussi trois essais intéressants, que ce soit sur l’aspect historique de la SF en Chine comme de la façon dont elle a évoluée et trouver sa voie, ses nuances ainsi que finalement ses lettres de noblesses. Comme toujours je vais tenter de donner mon avis sur chacun des textes.

Lire la suite

The Dandelion Dynasty Book 2, The Wall of Storms – Ken Liu

Résumé : Kuni Garu, now known as Emperor Ragin, runs the archipelago kingdom of Dara, but struggles to maintain progress while serving the demands of the people and his vision. Then an unexpected invading force from the Lyucu empire in the far distant west comes to the shores of Dara—and chaos results.
But Emperor Kuni cannot go and lead his kingdom against the threat himself with his recently healed empire fraying at the seams, so he sends the only people he trusts to be Dara’s savvy and cunning hopes against the invincible invaders: his children, now grown and ready to make their mark on history.

Edition : Saga Press

 

Mon Avis : Il y a un peu plus d’un an maintenant, je me lançais dans la lecture du premier cycle de Fantasy de Ken Liu avec The Grace of Kings. Il m’avait alors offert une Fantasy épique, fascinante, entraînante, nous plongeant dans un univers dense et nous faisant découvrir des personnages soignés et captivants à suivre et à découvrir (ma chronique ici). C’est donc sans surprise qu’au moment de la publication de ce second tome, je me sois rapidement laissé convaincre de le faire entrer dans ma PAL, même si le premier tome possédait sa conclusion propre. Bon après, comme souvent, il faut trouver le bon moment pour se lancer dans un récit de près de 900 pages, mais en cette fin d’année j’avais envie de ce genre de Fantasy, en espérant y retrouver le plaisir du premier tome. A noter une illustration de couverture que je trouve toujours aussi réussie. Je risque par contre de spoiler dans ma chronique le premier tome (même si le résumé le fait déjà d’une certaine façon).

Lire la suite

Le Regard – Ken Liu

Résumé : DEMAIN…
Dans son registre, celui de l’investigation, Ruth Law est la meilleure. D’abord parce qu’elle est une femme, et que dans ce genre de boulot, on se méfie peu des femmes. Parce qu’elle ne lâche rien, non plus, ne laisse aucune place au hasard. Enfin, parce qu’elle est augmentée. De manière extrême et totalement illégale. Et tant pis pour sa santé, dont elle se moque dans les grandes largeurs — condamnée qu’elle est à se faire manipuler par son Régulateur, ce truc en elle qui gère l’ensemble de ses émotions, filtre ce qu’elle éprouve, lui assure des idées claires en toute circonstance. Et surtout lui évite de trop penser. À son ancienne vie… Celle d’avant le drame…
Et quand la mère d’une jeune femme massacrée, énuclée, la contacte afin de relancer une enquête au point mort, Ruth sent confusément que c’est peut-être là l’occasion de tout remettre à plat. Repartir à zéro. Mais il faudra pour cela payer le prix.
Le prix de la vérité libérée de tout filtre, tout artifice. Tout regard…

Edition : Le Bélial’

 

Mon Avis : Si vous suivez mon blog, vous devez savoir que je suis un grand fan des écrits de l’auteur Ken Liu. J’avoue que je me laisse tenter et me plonge assez facilement sur chacune de ses nouvelles publications. Il faut dire que l’auteur a toujours sur m’offrir de bons moments de lecture, à travers des récits proposant des intrigues intelligentes, prenantes, pleines d’émotions et de surprises. Ajouter à cela que, pour le moment, je n’ai loupé aucune sortie de la collection Une Heure Lumière du Bélial’, il est donc logique que cette novella ait rapidement rejoint ma PAL. Concernant la couverture, illustrée par Aurélien Police, elle est  superbe je trouve.

Lire la suite

The Dandelion Dynasty Book 1, The Grace of Kings – Ken Liu

the-grace-of-kingsRésumé : Two men rebel together against tyranny—and then become rivals—in this first sweeping book of an epic fantasy series from Ken Liu, recipient of Hugo, Nebula, and World Fantasy awards.
Wily, charming Kuni Garu, a bandit, and stern, fearless Mata Zyndu, the son of a deposed duke, seem like polar opposites. Yet, in the uprising against the emperor, the two quickly become the best of friends after a series of adventures fighting against vast conscripted armies, silk-draped airships, and shapeshifting gods. Once the emperor has been overthrown, however, they each find themselves the leader of separate factions—two sides with very different ideas about how the world should be run and the meaning of justice.

Edition : Saga Press

 

Mon Avis : Pour ceux qui suivent régulièrement ce blog, vous devez vous être rendu compte que je suis tombé sous le charme de la plume de Ken Liu qui, à travers ses nombreuses nouvelles et novellas publiées en France, a toujours réussi à me toucher (retrouvez mes chroniques ici). Donc quand j’ai appris que l’auteur se lançait dans de la Fantasy, qui plus à travers un cycle, j’avoue j’ai rapidement craqué et fait entrer ce premier tome dans ma PAL histoire de voir ce qu’il allait bien pouvoir proposer. Bon, après il a un peu traîné dans ma bibliothèque, mais il faut admettre un roman de près de 650 pages en anglais, j’ai certes toujours une certaine hâte à le découvrir, mais d’un autre côté un peu peur aussi devant le pavé (je cache d’ailleurs Words of Radiance pour les mêmes raisons mais je vais me motiver, je le promets). La suite devant être publiée prochaine m’a motivé à le découvrir. Concernant la couverture  je la trouve sobre et réussie.

Lire la suite

L’Homme qui mit fin à l’Histoire – Ken Liu

lhomme-qui-mit-fin-a-lhistoireRésumé : Futur proche.
Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l’observateur d’interférer avec l’objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l’histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d’État.
Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le général Shiro Ishii, l’Unité 731 se livra à l’expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d’un demi-million de personnes… L’Unité 731, à peine reconnue par le gouvernement japonais en 2002, passée sous silence par les forces d’occupation américaines pendant des années, est la première cible de cette invention révolutionnaire. La vérité à tout prix. Quitte à mettre fin à l’Histoire.

Edition : Le Bélial’

 

Mon Avis : Je continue ma plongée dans la collection Une Heure Lumière des éditions Le Bélial’ qui nous propose de découvrir des nouvelles et des novella riches et souvent ambitieuses. Cette fois je me lance dans la lecture d’une novella de Ken Liu, auteur que je suis assidument depuis que j’ai lu plusieurs de ses nouvelles ainsi que son recueil de nouvelles La Ménagerie de Papier (chronique ici). Ajouter à cela un sujet traité qui m’intéressait clairement et une couverture illustrée par Aurélien Police qui est toujours aussi magnifique, il ne pouvait de toute façon que finir rapidement entre mes mains.

Lire la suite

Récits en meute ! (1)

Bon, nouvelle chronique que je lance. A voir si je la tiendrai sur la durée et si vous, lecteurs de ce blog, êtes intéressé. En effet depuis quelques semaines maintenant, je me suis mis à lire des nouvelles, voir des novella, qui sont disponible sur le net, que ce soit par des éditeurs, des magazines ou d’autres sites.  Vu qu’écrire un article complet sur une nouvelle me paraissait exagéré j’ai donc décidé de créer une chronique qui regrouperait ce genre de lecture. Je pense aussi y inclure les textes achetés à l’unité qu’il m’arrive de me procurer. N’hésitez pas à me faire des retours sur l’intérêt que vous portez à ce genre d’articles.

the lithany of earth

Lire la suite

Page 1 of 2

© 2010 - 2019 Blog-o-Livre