Résumé : 22ème siècle. Les bouleversements climatiques ont englouti une bonne partie des zones côtières. New York est tombé; les États-Unis ont suivi. Au large de pays plongés dans le chaos, ou en voie de désertification, de nombreuses cités flottantes ont vu le jour. Régies par des actionnaires, elles abritent des millions de réfugiés. C’est sur Qaanaaq, l’une de ces immenses plateformes surpeuplées, qu’arrive un jour, par bateau, une étrange guerrière inuit. Elle est accompagnée d’un ours polaire et suivie, en mer, par une orque. Qui est-elle ? Est-elle venue ici pour se venger ? Sauver un être qui lui serait cher ?

Edition : Albin Michel Imaginaire

Mon Avis : Ce roman, la première fois que j’en ai entendu parler ce fût au moment de la promotion qui a été faite lors de sa sortie en VO. Je pensais pendant un temps me laisser tenter, puis j’ai vu qu’Albin Michel Imaginaire allait le traduire et le publier, je me suis alors dit que j’allais attendre un peu. Cela ne m’a pas empêché de suivre de loin ce livre qui a connu un beau succès, eu de nombreux retours anglophones positifs et même, il y a peu, une nomination aux Nebula Awards. À noter qu’il s’agit du premier roman adulte de l’auteur et qu’il avait écrit auparavant un roman Young Adult qui s’était déjà fait remarquer. Concernant la couverture, illustrée par Aurélien Police, je la trouve franchement superbe et elle donne envie de découvrir ce livre et cette ville.

Lire la suite