Résumé : La Crécerelle a le goût du sang. Mais qui sait pourquoi elle tue ? Pour l’argent, pour le plaisir, ou bien pour servir les puissances de l’outre-monde ?
Femme du Sud dans les terres du Nord, experte des arts magiques dans une contrée qui les méprise, la Crécerelle parcourt les cités-États du désert, semant violence et mort sur son passage. Une question demeure… combien de temps encore pourra-t-elle supporter cette vie d’atrocités ?
C’est justement en cherchant à se libérer de l’entité maléfique qui contrôle sa vie, qu’elle va déclencher une série d’événements d’ampleur cataclysmique. Une spirale infernale dont, cette fois, elle ne pourra pas se sortir seule

Edition : Mnémos

 

Mon Avis : En ce début d’année 2018, les Indés de l’Imaginaire ont décidé de lancer, comme tous les ans, leurs pépites. Chaque maison d’édition nous propose ainsi de découvrir une nouveauté qui sort du lot selon eux. La Crécerelle est ainsi le roman mis en avant pas Mnémos, qui plus est écrit par un nouvel auteur puisque, si je ne me trompe pas, il s’agit du premier roman publié par Patrick Moran. J’avoue, j’ai été rapidement intrigué par ce livre, que ce soit par sa couverture, illustrée par Qistina Khalidah, que par son résumé plutôt intrigant et qui donne envie, je trouve, de le découvrir.

Lire la suite