Résumé : VIIIe siècle après Jésus-Christ : le culte de Mithra est devenu la religion officielle de l’Empire romain, et les autres cultes, dont celui de la petite secte chrétienne, sont férocement réprimés. Mais les mécontents s’agitent : peuples germaniques en révolte, Armoricains jaloux de leur autonomie, tribus helvètes bien décidées à interdire l’accès à leurs montagnes… À Vindossa – jardin d’Éden protégé du monde extérieur – Ygrène, une puissante magicienne, s’efforce de rassembler les ennemis de Rome. Il ne manque qu’une étincelle pour mettre le feu aux poudres, et elle viendra de Judith de Braffort, fille d’un noble armoricain, envoyée à Vindossa par un dieu assez mystérieux. À Rome pourtant, alors que les légions se mettent en marche pour écraser toute résistance, la vie continue, entre jeux du cirque et chasse aux hérétiques, complots politiques et menaces diverses.

Edition : Mnémos

Mon Avis : Je tenais, avant de me lancer dans ma chronique, à faire un point sur le blog. Vous l’avez peut-être constaté, mais depuis quelques semaines le blog est un peu en « pause ». En effet, ces derniers temps je me suis retrouvé pris par de nombreux aspects IRL qui ont fait que j’ai eu une légère panne de lecture et d’écriture. Je n’arrivais plus à me concentrer sur un livre et ne pouvait plus écrire tant j’avais l’impression de courir partout et ne plus trouver de motivation. Les choses s’étant un peu calmé, je recommence donc doucement à lire et je tente aussi par la même à reprendre l’écriture de chroniques. J’ai ainsi repris la lecture avec cette intégrale du cycle de Mithra. J’avoue, je n’avais pas envie de me lancer dans un récit trop complexe ou prise de tête et quand on m’a proposé de découvrir ce livre, je me suis dis qu’il pouvait correspondre à mes attentes, la référence à David Gemmell allant plutôt dans ce sens. A noter qu’avant de me lancer dans ce cycle, je n’avais rien lu de Rachel tanner. Concernant la couverture, illustrée par Qistina Khalidah, je la trouve franchement très réussie.

Lire la suite