Étiquette : le puits des mémoires

Le Puits des Mémoires Tome 3, Les Terres de Cristal – Gabriel Katz

le puits des memoires 3 les terres de cristalRésumé : Au cœur de Woltan, tandis que se lèvent les premières tempêtes de neige, Nils, Karib et Olen luttent encore pour survivre. La menace du complot pèse plus que jamais, dans cet immense royaume où les assassins règnent en maîtres. Loin, très loin au nord, s’étendent les Terres de Cristal, dont les glaces éternelles dissimulent un terrible secret.
Dans le luxe des palais où chacun pourrait être un traître, les fugitifs sans mémoire savent désormais qui ils sont. Mais le danger n’en est que plus grand, car la vérité se rapproche…

Edition : Scrinéo

 

Mon Avis : Après les deux premiers tomes de cette série de Fantasy qui se révélaient efficaces, captivants et qui offraient une intrigue solide et pleine de rebondissements avec sa bonne dose d’humour (chronique du Tome 1, Tome 2), ajouter à cela le cliffangher de la fin du second tome, vous comprendrez donc que j’avais vraiment hâte de voir ce qu’allait bien nous proposer l’auteur pour conclure son cycle. La couverture, toujours illustrée par Miguel Coimbra, est magnifique, je trouve et colle parfaitement au titre du livre.

Finalement ce troisième et dernier tome de ce cycle va se révéler tout aussi maîtrisé au niveau de l’histoire que les tomes précédents. Après la révélation de la fin du tome, nos héros ne pouvaient faire autrement que de se lancer dans la quête de vérité ce qui offre donc au lecteur un récit au rythme efficace où se mélange de façon toujours aussi réussi les rebondissements et les retournements de situations.

Mais surtout ce qui rend cette intrigue efficace c’est la façon dont, justement, l’auteur traite de cette vengeance, la première moitié du roman servant principalement à répondre aux dernières interrogations sur l’identité de nos héros, la suite va se révéler vraiment intéressantes, l’auteur évitant ainsi la vengeance sanglante, « intime » et violente pour offrir une vengeance intelligente où les épées ne sont pas toujours le point de levier le plus efficace pour faire évoluer les choses. Le lecteur tourne les pages avec un certain plaisir pour connaitre la conclusion, le devenir des personnages même si finalement les grandes lignes sont déjà tracées et se révèlent sans véritablement grosses surprises.

Pourtant, je dois bien avouer que j’ai trouvé ce dernier tome un peu en-dessous du tome précédent, la faute peut être à une intrigue qui, malgré son côté toujours aussi efficace, se révèle moins flamboyante et surprenante que le précédent. Ou bien encore certains passages un peu gros et parfois un peu facile comme par exemple de ne jamais chercher à comprendre la première trahison d’un personnage et lui laisser toute confiance par la suite. Alors, rien de bien méchant, car cette conclusion ne manque pas de se révéler efficace et nous offre toutes les réponses, mais, voilà, ces petits points font que ce dernier volume m’a paru un peu moi entrainant que le précédent. Par contre, il se révèle être le plus sombre des trois, on entre dans les jeux de pouvoirs, des jeux sanglants et sans pitié, un côté sombre vraiment intéressant et qui apporte un plus à l’histoire même si, par conséquent, l’humour se ressent moins.

Concernant l’univers il reste toujours aussi solide et efficace même si j’émets toujours ces quelques légères remarques sur certains aspects comme par exemple les parchemins de soins qui me font trop penser à des jeux de rôle ou des jeux vidéos. Par contre, l’entrée dans les terres de cristal, ce désert glacé fait vraiment froid dans le dos avec ces tempêtes, son froid glacial et ces flocons de glace mortels selon le vent, une région froide qui se révèle angoissante mais intéressante à découvrir.

Concernant les personnages je dois dire que je reste toujours autant fasciné par Nils et Karib. Le premier par son flegme sans égal et son côté très cynique et surtout très efficace, que ce soit à travers les dialogues ou aussi par ses actions, le second car il se coule parfaitement dans ce rôle de personnage un peu bourgeois, amoureux de son confort, mais qui cherche au maximum à aider et à se venger. Par contre, j’avoue j’ai moins accroché dans ce tome à Olen qui change d’humeur comme de chemise et qui en devient légèrement lassant. Cela n’enlève rien à l’efficacité et au charme des personnages qui se révèlent vraiment attachants, parfois à l’opposé de ce qu’on attendait d’eux, surprenants et qui ne manquent pas de nous offrir de belles aventures. Voir les héros à travers le regard des autres suite aux changements opérés depuis la perte de leurs mémoires est aussi vraiment passionnant. J’espérais, j’avoue, revoir certains personnages des tomes précédents et je suis légèrement frustré que ce ne soit pas le cas, surtout que leurs histoires ne me paraissaient pas closes.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi simple, efficace et va droit au but pour plonger facilement le lecteur dans son histoire, peut être un peu trop par moment d’ailleurs. Mais je reproche toujours un peu ce côté familier, que ce soit dans les dialogues ou l’écriture, je ne sais pas trop pourquoi cela m’a un peu plus dérangé dans ce tome, mais bon rien de trop dérangeant non plus. Finalement voilà une trilogie de Fantasy solide, efficace qui m’a fait passer de bons moments de lectures sans trop se prendre la tête et avec un peu d’humour. Il y a donc de grandes chances que je lise les prochains romans de l’auteur.

En Résumé : Même si j’ai trouvé ce troisième tome légèrement moins bon que le précédent, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture avec ce troisième et dernier tome de ce cycle. L’intrigue est toujours aussi efficace et captivante, même si je l’ai trouvée moins flamboyante que le tome 2 et un peu balisé par moment. L’univers est toujours aussi solide et sert parfaitement l’histoire. Les personnages sont toujours aussi attachants et passionnants même si j’avoue Olen m’a un peu énervé par moment devant toutes ces sautes d’humeur. La plume de l’auteur est toujours aussi simple et entrainante, mais je lui reproche toujours par moment son côté un peu trop familier. Le Puits des Mémoires offre un cycle de fantasy solide, efficace et je lirai avec grand plaisir les prochains écrits de l’auteur.

 

Ma Note : 7,5/10

 

Autres avis : Ptitetrolle, Mandy88, Lanyla, Dup, Mariejuliet, Lelf, Sia, Licorne, …

Le Puits des Mémoires Tome 2, Le Fils de la Lune – Gabriel Katz

le puits des memoires 2 le fils de la luneRésumé : Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…

Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.

Edition : Scrinéo

 

Mon Avis : Après un premier tome efficace, qui offrait une histoire solide, bien écrite et surtout captivante, qui mélangeait action, suspens et le tout porté par une plume percutante et pleine d’ironie (retrouvez ma chronique ici), je me suis donc rapidement lancé dans la lecture du second tome. J’avais hâte de voir ce que l’auteur allait pouvoir nous proposer dans cette suite, et surtout de tenter de découvrir la vérité et d’en apprendre plus sur nos trois héros amnésiques. La couverture, illustrée par Miguel Coimbra, est toujours assez joli avec son ton bleu glacé.

Finalement ce second tome va se révéler une bonne surprise, car après un début assez tranquille et peut-être un peu lent, resituant nos personnages à Woltan et leurs fuites, l’auteur va alors commencer au fil des pages à élever le rythme et à véritablement emporter le lecteur dans des aventures pleines de surprises et de rebondissements. On tourne les pages avec envie devant les révélations et les coups de théâtre que nous propose l’auteur, surtout qu’il garde toujours ce mordant et cette fraicheur dans sa façon de présenter l’histoire, qu’on retrouvait déjà dans le premier tome, reprenant une partie des codes de la fantasy pour mieux les détourner avec humour et cynisme. On aurait pu croire que cette histoire d’amnésie allait trainer en longueur, ennuyer le lecteur sur trois tomes, mais finalement l’auteur s’est révélé assez intelligent pour jouer avec la vérité, les rebondissements et les retournements de situations et ainsi vraiment pousser le lecteur à vouloir en savoir plus au fil de sa lecture et à toujours remettre en cause ce qu’il apprend.

Il faut bien l’avouer quelques points ont continués à me déranger, surtout les références à des jeux vidéos ou des jeux de rôles qui sont trop flagrantes et parfois un peu simplistes, du genre les parchemins de soins, dont il existe plusieurs niveaux, qui sont quand même un peu trop pratiques, ou encore quelques facilités. Mais au final rien de bien grave ni de gênant, car l’auteur arrive facilement à nous plonger dans ses révélations, qui vont venir happer le lecteur, surtout que l’auteur a clairement réussi à ne pas tomber, ni dans les révélations bateaux, ni dans le « trop de révélations tue la révélation ». Il a vraiment réussi à garder une harmonie, un rythme et une efficacité qui se révèle plaisante et captivante. Un second tome qui va aussi se révéler plus sombre, plus menaçant que ce soit vis-à-vis des nos héros et de leurs entourages, qui vont devoir braver des épreuves et des souffrances.

Concernant l’univers il se révèle toujours solide, un minimum efficace et travaillé, pour offrir un cadre un minimum intéressant à nos héros, mais voilà, j’avoue, pour moi, j’attendais peut être plus de cet univers. Il y avait vraiment de quoi créer quelque chose de plus dense, de plus complexe, alors que là, on a bien un univers un minimum agréable à découvrir, mais peu original et sans surprise au final. Concernant les personnages, par contre, c’est l’un des points forts du roman, l’auteur nous offrant vraiment des personnages soignés, sympathiques et attachants du début à la fin. Surtout que vu qu’ils entrent dans une quête identitaire, l’auteur évite les poncifs, se permettant ainsi de jouer efficacement entre ce qui parait être la découverte de leurs anciennes vies et ce qu’ils croyaient être. C’est une des grandes forces d’ailleurs de l’auteur, de ne pas offrir un retour instantané de la mémoire, d’éviter la facilité, ce qui lui permet ainsi de jouer sur ce décalage et ainsi offrir des passages parfois drôles, parfois émouvants, parfois angoissants. Concernant les personnages secondaires, ils se révèlent, eux aussi, intéressants, certains des méchants commencent d’ailleurs à se dévoiler et on aimerait en savoir plus. L’auteur continue toujours à nous offrir des personnages parfois aux antipodes de ce qu’on attend d’eux à travers leurs descriptions, ce qui se révèle vraiment original.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi efficace et captivante et nous plonge facilement dans cette histoire, certes au schéma peut être un peu simple, mais vraiment captivante où il s’amuse à jouer sur les rebondissements, les surprises et les retournements de situations de façon vraiment surprenantes. Arrive alors la conclusion, véritable cliffangher prenant, qui donne clairement envie de lire la suite rapidement. Suite qui d’ailleurs se situe déjà dans ma PAL et qui ne devrait pas trop y trainer tant j’ai envie de savoir ce qui va arriver à nos héros et qui ils sont vraiment. Dans tous les cas un second tome que j’ai trouvé un ton au-dessus du premier.

En Résumé : J’ai passé un bon moment de lecture avec ce second tome qui va se révéler un véritable tome de révélations, toutes plus surprenantes les unes que les autres. L’histoire prend peut-être un peu de temps à démarrer, mais une fois lancée on ne lâche plus ce livre essayant d’en savoir plus et ainsi espérer découvrir la vérité sur nos trois héros amnésiques. Un tome qui va se révéler aussi plus sombre, plus politique, qui, selon moi, est un cran au-dessus du premier tome tant l’auteur manie efficacement l’effet de surprise sans jamais perdre l’harmonie ni le rythme du récit. L’univers reste solide mais, je l’avoue, j’aurai espérer quelque chose de plus dense, de plus complexe, mais rien de bien gênant, car il colle parfaitement à l’histoire. Les personnages continuent à se révéler attachants et intéressants surtout que l’auteur se permet de jouer avec eux et leurs deux vies. La plume de l’auteur se révèle toujours aussi prenante et captivante et nous plonge facilement dans cette histoire, certes au schéma assez simple, mais vraiment efficace et à la conclusion qui donne clairement envie de lire la suite rapidement.

 

Ma Note : 8/10

Autres Avis : Ptitetrolle, Marmotte, Lanyla, Dup, Lelf, Mariejuliet, …

Le Puits des Mémoires Tome 1, La Traque – Gabriel Katz

le-puits-des-memoires-1-la-traqueRésumé : Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venue de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver.

Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, Olen, Karib et Nils se découvrent au fil des pages, au fur et à mesure que leur passé les rattrape, et vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire…

Edition : Scrineo

 

Mon Avis : Je dois bien avouer que le premier tome de cette série me tentait  depuis un bon moment déjà. D’ailleurs il y a quelques mois, suite aussi aux avis positifs que j’ai lus sur la série, je me suis même procuré ce livre, mais voilà il a un peu stagné dans ma PAL qui, comme vous devez commencer à vous en douter commence à prendre un peu de place. Il a fallu ma rencontre avec l’auteur lors de Trolls & Légendes et l’insistance de certaines personnes pour que je me lance (enfin) dans la lecture de ce roman. Concernant la couverture, illustrée par Miguel Coimbra, je la trouve vraiment sympathique et réussie.

Le roman démarre fort, on retrouve les trois héros, enfermés dans une boite et sans aucun souvenir. Tout va aller très vite. L’auteur nous plonge directement dans son histoire avec un départ sans temps mort, haletant, plein de surprises et surtout d’action, mais surtout qui repose son intrigue sur l’amnésie de nos héros, sachant jouer avec les surprises et les rebondissements pour saisir le lecteur. Tout le long du roman on se demande d’ailleurs bien ce que cachent nos héros. Sont-ils bon ou mauvais? Manipulé ou hors la loi? C’est cette absence de passé et d’histoire de nos héros qui fait qu’on se retrouve facilement emporter dans ce premier tome, car pour le reste on retrouve, au final, un déroulement de l’histoire assez classique, certes bien construit par l’auteur et efficace, mais qui ne révolutionne pas non plus le genre. J’ai trouvé par contre un peu dommage que la tension née des premiers chapitre s’apaisent par la suite, reposant alors plus l’histoire sur la quête de leurs identités à travers le voyage, certes mouvementé, des héros que sur cette sorte de course poursuite pour leur survie annoncé dans les premiers chapitres. Rien de dérangeant, car le rythme reste tout de même efficace, soutenu et entrainant, mais qui se révèle quand même un peu surprenant et légèrement frustrant le temps de se recentrer sur l’histoire.

Par contre, une des grandes réussites de l’auteur et clairement de prendre les codes de la Fantasy et de s’amuser à les contourner, voir les casser de façon cynique et pleine d’humour. Exit le guerrier massif et sans cervelle ici le guerrier est un bellâtre tandis que le personnage imposant se révèle être un mage de guerre. Et on retrouve ainsi au fil des pages des points que l’auteur s’amuse à détourner et qui, j’avoue, m’ont plu, m’ont fait rire et ajoute une touche de fraicheur à ce roman. Un roman qui oscille d’ailleurs entre passage vif et léger, mais aussi entre passage plus noir, plus sombre, plus violents, les aventures de nos héros se révélant loin d’être une partie de plaisir, devant lutter pour survivre et pour avancer face à cette traque sans merci devenant les hommes les plus recherchés du pays. Je reprocherai juste à l’auteur une certaine naïveté, surtout vis-à-vis des personnages qui parfois tombent, à mon goût, trop facilement décontenancé voir surpris par certains évènements. Concernant l’univers là aussi l’auteur ne révolutionnera pas le genre, mais il nous offre clairement un monde solide et efficace, même si parfois il m’a paru un peu trop ressemblé à un univers de jeu vidéo. Entre magie, nécromancie, mystères cet univers offre un cadre vraiment sympathique au voyage et aux aventures des protagonistes.

Concernant les personnages il faut bien avouer qu’ils se révèlent sympathiques, attrayants et efficaces malgré le fait qu’ils ne se souviennent pas de leurs passés. On s’attache donc facilement à eux et on les suit avec grand plaisir tout au long de leurs aventures. Nos trois héros se révèlent totalement différents et pourtant vraiment complémentaires, que ce soit dans l’action, mais aussi dans les passages plus calmes et reposés. Entre Olen le tombeur de ses dames qui sait charmer et inventer des histoires,  Karib est son côté naïf et innocent ou encore Nils avare en parole mais qui se révèle cynique et percutant autant dans ses discours que dans sa façon de vivre, chaque personnage se révèle une énigme qu’on cherche à résoudre et donne envie d’être découverts au fil des pages. Concernant les personnages secondaires ils se révèlent eux aussi intéressants et bien construits, même si une ou deux fois ils manquaient, à mon goût, d’un peu de profondeur. L’auteur s’amuse ici aussi avec le lecteur nous offrant souvent des personnages à contre-courant de ce qu’on pourrait se douter, par contre je reprocherai tout de même un peu trop de familiarité concernant tous les personnages, le roi parlant limite de la même façon que le paysan.

Le style de l’auteur se révèle efficace et percutant même si parfois il prend un peu son temps. On se retrouve  facilement plongé dans cette histoire efficace et captivante malgré, parfois, clairement un manque d’originalité. L’une des grandes force de ce roman et de savoir prendre à contre-pied, que ce soit les codes de la fantasy, mais aussi la présentation des personnages, nous offrant alors une histoire qui oscille habilement entre passages plein d’humour de cynisme, mais aussi des passages plus sombres, plus noirs, plus violents, ce qui offre une lecture vraiment prenante et intéressante. Je reprocherai par contre des dialogues parfois inutiles et trop simplistes. Alors certes, le roman est loin d’être parfait, possédant sa naïveté et quelques longueurs, mais on trouve ici un premier tome vraiment solide et efficace qui ouvre un cycle intéressant et dont la conclusion de ce premier tome donne clairement envie de lire la suite.

En Résumé : J’ai passé un bon moment avec ce livre qui offre une histoire, certes classique dans son développement, mais vraiment captivante par la présentation de ces personnages amnésiques à la recherche de leurs passés. Le livre démarre fort et même si le rythme se dilue au fil des pages, laissant un peu de côté la traque pour la quête d’identité, il reste tout de même soutenu et efficace, happant facilement le lecteur. L’univers se révèle certes sans surprises et déjà-vu mais s’avère solide et offre un cadre efficace, à défaut d’être surprenant, à nos héros. Je reprocherai par contre une certaine naïveté principalement dans certaines réactions des personnages. Concernant les protagonistes ils se révèlent vraiment intéressant différents et pourtant complémentaires et on s’attache facilement à eux le tout porté aussi par des personnages secondaires intéressants même si parfois ils manquent de profondeurs. La plume de l’auteur  est percutante et entrainante et sait emporter le lecteur même si, parfois, j’ai trouvé certains dialogues un peu simplistes voir inutiles et un peu trop de familiarité dans la façon de parler des personnages, le roi parlant de la même façon que le paysan.

 

Ma Note : 7,5/10

© 2010 - 2021 Blog-o-Livre