Résumé : Bon Agornin a eu une longue et belle vie, mais sa fin est proche, il le sent. Étendu près de son trésor, il attend la mort. Toute sa famille est réunie pour vivre avec lui ses derniers instants : ses deux fils et ses trois filles, ainsi que son gendre, l’Illustre Daverak qui héritera de son domaine.
Bon Agornin tient absolument à se confesser à son fils aîné, il veut partir absous de ses péchés, d’autant que ceux-ci sont immenses : afin de pouvoir devenir un dragon de soixante-dix pieds de long, capable de voler et de cracher du feu, il a dévoré son frère et sa sœur – les carcasses de bœuf ne suffisent pas pour mener à bien une telle entreprise…
«Je n’ai pas eu le choix», se justifie-t-il, dans son dernier souffle. Avant d’être dévoré à son tour par ses héritiers, comme le veut la tradition chez les dragons.

Edition : Denoël Lunes d’Encre

 

Mon Avis : J’avoue, depuis que j’ai découvert Jo Walton avec son roman Morwenna, je me laisse assez facilement tenter par chaque nouvelle publication de l’autrice. Jusqu’à maintenant je n’ai jamais été déçu par ses récits, proposant des histoires humaines, complexes, intelligentes et très intéressantes. C’est donc sans surprise que je me suis rapidement laissé tenter par cette nouvelle publication en VF, mélange de Fantasy et de roman victorien. A noter aussi la magnifique couverture, illustrée par Aurélien Police et qui, je trouve, colle parfaitement au récit. Il est aussi à noter que ce roman a gagné le World Fantasy Award de 2004.

Lire la suite