Résumé : In a corporate-dominated spacefaring future, planetary missions must be approved and supplied by the Company. Exploratory teams are accompanied by Company-supplied security androids, for their own safety.
But in a society where contracts are awarded to the lowest bidder, safety isn’t a primary concern.
On a distant planet, a team of scientists are conducting surface tests, shadowed by their Company-supplied ‘droid — a self-aware SecUnit that has hacked its own governor module, and refers to itself (though never out loud) as “Murderbot.” Scornful of humans, all it really wants is to be left alone long enough to figure out who it is.
But when a neighboring mission goes dark, it’s up to the scientists and their Murderbot to get to the truth.

 

Edition : Tor.com

 

Mon Avis : Cette novella, j’ai mis longtemps à me lancer à me décider à la découvrir. Et encore, c’est principalement dû à un concours de circonstances que j’ai décidé de finalement la lire. Pourtant, au moment de sa publication j’étais tenté de la découvrir rapidement. La couverture, illustrée par Jaime Jones, donnait franchement envie et les premiers retours que j’avais lu à droite et à gauche était très positifs. Puis le retour d’Apophis et un ou deux autres avis beaucoup plus nuancés m’ont alors refroidi. Il y a peu la communication sur le second tome a commencé, ce qui m’a fait me repencher sur cette novella qui continuait à avoir d’excellentes notes sur Goodreads, sur des blog que je suis et qui a été nominée pour de nombreux prix. Puis, Tor ayant alors décidé il y a peu d’offrir l’ebook, j’ai donc décidé de me faire mon propre avis.

Lire la suite