Étiquette : science-fiction (Page 1 sur 34)

The Stars are Legion – Kameron Hurley

Résumé : Somewhere on the outer rim of the universe, a mass of decaying world-ships known as the Legion is traveling in the seams between the stars. For generations, a war for control of the Legion has been waged, with no clear resolution. As worlds continue to die, a desperate plan is put into motion.
Zan wakes with no memory, prisoner of a people who say they are her family. She is told she is their salvation – the only person capable of boarding the Mokshi, a world-ship with the power to leave the Legion. But Zan’s new family is not the only one desperate to gain control of the prized ship. Zan finds that she must choose sides in a genocidal campaign that will take her from the edges of the Legion’s gravity well to the very belly of the world.
Zan will soon learn that she carries the seeds of the Legion’s destruction – and its possible salvation. But can she and her ragtag band of followers survive the horrors of the Legion and its people long enough to deliver it?

Edition : Angry Robot

 

Mon Avis : J’avoue, j’ai craqué pour ce roman, il y a quelques mois, un peu sur un coup de tête. En fait à la base je dirai même que j’ai été principalement été convaincu par le travail de communication de la maison d’édition, Angry Robot, qui m’a alors donné envie de découvrir leurs publications et ce fut ce roman qui a terminé le premier dans ma PAL. Je me suis ainsi laissé tenter par la couverture, illustrée par Stephen Youll, que je trouve superbe ainsi que par un résumé efficace, intrigant et une présentation de l’éditeur et de l’autrice qui donnait envie.

Lire la suite

Les Quinze Premières Vies d’Harry August – Claire North

Résumé : Harry August se retrouve sur son lit de mort. Une fois de plus. Chaque fois qu’Harry décède, il naît de nouveau, au lieu et à la date exacts auxquels il est venu au monde la première fois, possédant tous les souvenirs des vies qu’il a déjà vécues. Peu importent ses actions ou ses choix, le processus est toujours le même. Harry ne sait comment ni pourquoi, seulement qu’il en existe d’autres comme lui. Alors qu’arrive la fin de sa onzième vie, une petite fille apparaît à son chevet. « J’ai bien failli vous rater, Docteur August, dit-elle. Je dois vous transmettre un message, passé d’enfant à adulte, d’enfant à adulte, à travers des générations depuis mille ans dans le futur. Le voici : Le monde se meurt, et nous ne pouvons rien y faire. À vous de jouer. »
Voici l’incroyable histoire d’Harry August, de ce qu’il a fait, de ce qu’il va faire, et comment il va essayer de sauver un passé qu’il ne peut changer, et un futur qu’il ne peut accepter.

Edition : Audible

 

Mon Avis : Enfin converti aux livres audio, me permettant de « lire » à des moments où c’est compliqué d’avoir un livre en main, j’ai cette fois décidé de me laisser tenter par le récit sur Harrry August dont j’avais entendu de nombreux échos positifs. A la base je me lançais dans ce récit en me disant que c’était aussi, par la même occasion, une découverte de l’autrice dont je pensais n’avoir encore rien lu. Sauf que voilà, après une recherche sur Wikipedia, en plein milieu de ma lecture, je me suis rendu compte que j’avais déjà lu des romans de l’autrice. En effet Claire North est un pseudonyme pour Catherine Webb qui a aussi écrit la série Matthew Swift sous le pseudonyme Kate Griffin, dont j’ai lu le premier tome paru chez Eclipse avant que la maison d’édition disparaisse. Je songeais d’ailleurs justement me relancer prochaine dans ce cycle, mais je digresse. Concernant la narration de l’audiobook, je suis un peu mitigé, autant je ne renie pas l’enthousiasme du lecteur, autant par moment les fautes et les soucis de liaisons m’ont donné l’impression d’un enregistrement fait trop vite. Mais bon rien de trop bloquant non plus, ayant terminé le livre sans soucis, ni envie de tout abandonner faute à la narration.

Lire la suite

Le Meilleur des Mondes Possibles – Karen Lord

Résumé : Autrefois la race la plus avancée de la galaxie, les Sadiris ont été exterminés et leur monde natal détruit. Pour préserver leur espèce de l’extinction, les derniers survivants, en majorité des mâles, doivent s’organiser. Sur Cygnus Beta, des conseillers sadiris partent à la recherche des descendants d’une ancienne diaspora de leur peuple, dans l’espoir de trouver des femelles génétiquement compatibles afin de sauvegarder la société et le mode de vie sadiris.
Commence alors pour les derniers Sadiris une quête désespérée qui les amènera à percer les secrets de leur passé. Mais la survie de l’espèce passera par l’acceptation de leur condition, la refonte de leur société et ultimement, la recherche de l’amour…

Edition : Eclipse Panini Books

 

Mon Avis : La maison d’édition Eclipse, avant de plonger dans une surdose de Zombie puis de disparaitre complètement des radars, était une maison d’édition que j’appréciais beaucoup. Elle possédait selon moi une ligne éditoriale très intéressante, qui prenait des risques dans ses choix de publications. Certes il m’est parfois arrivé de ne pas accrocher à certains de leurs romans, mais ils ont aussi su proposer des romans différents et passionnants. Le Meilleur des Mondes Possibles est ainsi le dernier roman de cette maison d’édition qui traînait dans ma PAL, si je ne me trompe pas, il fallait bien le sortir un jour. Concernant la couverture, j’avoue que pour moi, elle me parait très simple et manque quand même un peu d’un petit quelque-chose.

Lire la suite

Nuit Mère – Kurt Vonnegut

Résumé : “Je suis américain de naissance, nazi de réputation et apatride par inclination.” Ainsi s’ouvrent les confessions de Howard W. Campbell Jr. qui attend d’être jugé pour crimes de guerre dans une cellule de Jérusalem. Ce dramaturge à succès exilé en Allemagne est connu pour avoir été le propagandiste de radio le plus zélé du régime nazi. Mais il clame aujourd’hui son innocence et prétend n’avoir été qu’un agent infiltré au service des Alliés. Il lui reste désormais peu de temps pour se disculper et sauver sa peau.

Edition : Gallmeister

 

Mon Avis : J’avoue, avant de me plonger dans ce récit, je n’avais lu aucun écrit de l’auteur. Il s’agit donc de ma première découverte de son univers. Kurt Vonnegut est pourtant, si je ne me trompe pas, un écrivain très connu outre-manche, mais il n’a pas l’air d’avoir eu le même succès en France. Pour ma part, je me suis surtout laissé convaincre par le quatrième de couverture qui offrait un résumé intrigant dans les thématiques qu’il soulève. A noter une couverture, qui, je trouve, colle bien au récit.

Lire la suite

Célestopol – Emmanuel Chastellière

Résumé : Célestopol, la cité lunaire, la perle de l’Empire Russe, la ville de toutes les démesures, où toutes les technologies de ce XXème siècle naissant se combinent pour créer la métropole ultime. Célestopol, où à chaque coin de rue, la magnificence de ses merveilles architecturales rivalise avec l’éblouissement que provoquent ses automates affectés à mille et une tâches. Célestopol et ses canaux de sélénium dont la brume mordorée baigne en permanence la lumière des réverbères. Célestopol, la ville sous dôme, le défi ultime de l’humanité lancé aux étoiles.
Célestopol la rebelle, l’insoumise. Célestopol, où chaque habitant porte en lui une colère, un amour, une tristesse, une vengeance. Célestopol et son duc extravagant, aux pouvoirs sans limites, dont la simple présence est une insulte adressée à chaque instant à l’autorité de la Tsarine. Célestopol, en quête de liberté et d’émancipation, loin d’une Terre qui menace de sombrer dans les flammes.
Célestopol, la ville qui a arraché un peu de l’âme de toutes les Russies et l’a posé sur la Lune.

Édition : Les Éditions de l’Instant

 

Mon Avis : Il y a un an environ, je me suis laissé tenter par le premier roman d’Emmanuel Chastellière : Le Village. J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre, offrant un récit étrange, efficace, maîtrisé et saupoudré d’une bonne dose de fantastique qui apportait un vrai plus à l’ensemble. C’est donc sans surprise que, quand j’ai appris que l’auteur publiait un recueil de nouvelles, je me suis laissé facilement tenter. J’ai donc profité du passage de l’auteur lors des dernières Imaginales, que je suis reparti avec mon exemplaire dédicacé sous le bras. Concernant la couverture, illustrée par Marc Simonetti, je la trouve franchement réussi et superbe. À noter que ce recueil a été lu en Lecture Commune avec ma compagne de LC Marie Juliet.

Lire la suite

The Machineries of Empire Book 2, Raven Stratagem – Yoon Ha Lee

Résumé : War. Heresy. Madness.
Shuos Jedao is unleashed. The long-dead general, preserved with exotic technologies and resurrected by the hexarchate to put down a heretical insurrection, has possessed the body of gifted young captain Kel Cheris.
Now, General Kel Khiruev’s fleet, racing to the Severed March to stop a fresh incursion by the enemy Hafn, has fallen under Jedao’s sway. Only Khiruev’s aide, Lieutenant Colonel Kel Brezan, appears able to shake off the influence of the brilliant but psychotic Jedao.
The rogue general seems intent on defending the hexarchate, but can Khiruev – or Brezan – trust him? For that matter, can they trust Kel Command, or will their own rulers wipe out the whole swarm to destroy one man?

Edition : Solaris

 

Mon Avis : Il y a quelques mois, lors de mon challenge personnel concernant les prix Hugo, j’ai découvert cette série de SF militaire qui m’avait rapidement accroché face à l’originalité de son monde et à ses personnages soignés et qui ne manquaient pas d’attraits (ma chronique ici). J’avais ainsi hâte de savoir comment l’auteur allait continuer son récit et comment il allait gérer les évolutions liées aux révélations de la fin de Ninefox Gambit et c’est donc sans surprise que je me suis rapidement laissé tenter par ce second tome. Concernant l’illustration de la couverture, je la trouve très sympathique et réussie, donnant envie de se lancer dans la lecture du roman je trouve. Par contre, il y a de forts risques de trouver des SPOILER sur la fin du premier tome dans ma chronique.

Lire la suite

Page 1 sur 34

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre