Résumé : After nearly five decades (and, indeed, the same number of volumes), one might think they were well-acquainted with the Lady Isabella Trent–dragon naturalist, scandalous explorer, and perhaps as infamous for her company and feats of daring as she is famous for her discoveries and additions to the scientific field.
And yet–after her initial adventure in the mountains of Vystrana, and her exploits in the depths of war-torn Eriga, to the high seas aboard The Basilisk, and then to the inhospitable deserts of Akhia–the Lady Trent has captivated hearts along with fierce minds. This concluding volume will finally reveal the truths behind her most notorious adventure–scaling the tallest peak in the world, buried behind the territory of Scirland’s enemies–and what she discovered there, within the Sanctuary of Wings.

Edition : Tor Books

 

Mon Avis : Bon, je viens de me rendre compte que j’ai commencé la lecture de ce cycle il y a maintenant presque deux ans. Que le temps passe vite, j’avais l’impression que c’était il y a tout juste un an. Donc, après deux ans, voilà la conclusion d’un cycle qui m’a offert pour le moment un très bon moment de lecture, principalement dans la découverte de l’héroïne, Lady Trent, mais aussi dans l’univers et l’histoire des dragons que l’on découvre (chronique du Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4). J’avais donc hâte de voir ce que Marie Brennan nous réservait pour ce dernier tome. À noter la couverture ainsi que les illustrations intérieures, réalisées par Todd Lockwodd, qui sont toujours aussi magnifiques et apportent un vrai plus au livre. Par contre, comme toujours avec une chronique d’un tome 1+X dans un cycle, je risque de spoiler les tomes précédents.

Lire la suite