Une Aventure de Maître Li et Boeuf Numéro Dix Tome 2, La Légende de la Pierre – Barry Hughart

la legende de la pierreRésumé : Le redoutable Prince qui Rit, aidé de ses Moines de la Liesse, a autrefois mis la vallée des Chagrins à feu et à sang. Sept siècles et demi plus tard, un bibliothécaire a été assassiné dans un monastère, et des témoins affirment avoir vu les Moines de la Liesse sur les lieux et entendu un son étrange, surnaturel, résonner. Le Prince qui Rit semble être revenu…
Accompagné par Fils de Lune, le plus grand maître des sons de l’Histoire, et Tourment de l’Aube, la fille de joie au cœur trop tendre, Maître Li – un Sherlock Holmes chinois centenaire possédant un léger défaut de personnalité – et Bœuf Numéro Dix – son surpuissant assistant – partent explorer le tombeau du Prince qui Rit.

Edition : Denoël Lunes D’Encre
Poche : Folio SF

 

Mon Avis : Après m’être lancé il y a quelques mois dans la lecture du premier tome de ce cycle, qui m’avait offert un excellent moment de lecture avec une histoire vraiment entrainante, efficace et surtout pleine d’humour dans un univers asiatique riche (ma chronique ici), j’ai rapidement fait rentrer les deux autres aventures de Maître Li et Boeuf Numéro Dix dans ma PAL. Il y a quelques jours j’ai décidé de sortir le second tome avec l’envie de découvrir quel genre de nouvelles péripéties aller rencontrer nos héros et surtout avec la certitude que j’allais rire. À noter la couverture, illustrée par Yayashin – Bruno Wagner, que je trouve toujours aussi magnifique.

C’est donc avec plaisir qu’on replonge dans ce nouveau conte oriental où, dès le départ, on apprend que Boeuf est devenu le premier assistant de Maître Li et où très vite une nouvelle énigme va venir réveiller l’esprit de nos héros ; celle du retour d’entre les morts du Prince qui Rit. Tout s’annonçait bien et pourtant j’avoue, une fois la dernière page tournée, j’ai moins accroché à cette enquête que la précédente. Elle m’a parue, d’une certaine façon, plus laborieuse dans son déroulement, dans son rythme et dans ses révélations. En effet l’auteur nous offre ici une intrigue qui va se révéler vraiment complexe, peut-être même trop donnant vraiment l’impression de partir dans tous les sens et de se révéler trop foisonnante, ce qui fait que le lecteur se sent un peu perdu ne sachant pas vraiment où l’auteur veut aller et finalement ne fait que suivre les pérégrinations de l’histoire sans parfois trop comprendre les tenants et les aboutissant. En fait l’ensemble semble manquer de liant, l’auteur offrant de nombreuses quêtes secondaires dont on a parfois du mal à comprendre l’utilité et surtout parfois le rapport avec l’intrigue principale.

Pour autant l’histoire se lit tout de même aisément, on se laisse toujours facilement porté par ce décalage plein d’humour et de fantaisie que nous propose l’auteur au fil des pages. On retrouve aussi avec plaisir cet humour mordant, subtil et vraiment efficace et le lecteur se retrouve à avoir régulièrement le sourire aux lèvres. Le rythme du roman se révèle toujours enlevé, les péripéties continuant à s’accumuler pour nos deux héros où ils vont encore frôler régulièrement la mort et où les capacités intellectuelles de Maître Li et les capacités physiques de Boeuf vont être misent à rude épreuve. C’est cet ensemble qui fait la réussite de ce cycle et qui fait que, malgré une intrigue en dessous et un peu trop nébuleuse, on se laisse tout de même porter avec un minimum de plaisir par ce livre. Par contre j’ai été légèrement déçu par cette conclusion, ou plus principalement par la révélation finale du vilain, je l’avais deviné aux environ de la moitié du livre. C’est dommage.

L’univers oriental que l’auteur développe depuis le premier tome se révèle toujours aussi riche, soigné et captivant. On continue à sentir toute la passion qu’à l’auteur pour cette région, mélangeant ici personnages connus, mythes, magies, architecture et légendes. Régulièrement l’auteur nous fait découvrir des fables et des traditions qui font que le lecteur se retrouve happé par ces petites histoires et ce folklore apportant ainsi, je trouve, une petite touche supplémentaire d’intérêt.  L’auteur nous offre aussi un monde à la fois séduisant, à travers des descriptions qui se révèlent vraiment magnifique et des lieux visités qui donnent envie d’être découvert, mais aussi à la fois sombre à travers une histoire longue de trahisons, de morts et de violence ou les êtres au plus bas de l’échelle ne sont considérés que comme des matières premières et rien d’autre. Un univers terriblement efficace et cohérent qu’il donne vraiment envie d’en apprendre plus.

Concernant les personnages, nos deux héros se révèlent toujours aussi intéressants à suivre et à découvrir, se révélant toujours complémentaire dans leurs aventures et on continue à en apprendre un peu plus sur eux au fil des tomes. Boeuf se révèle toujours aussi attachant, surtout devant sa relation ambigu avec Fils de Lune et Tourment de L’Aube. Ces deux nouveaux personnages justement se révèlent vraiment intrigants, fascinants et surtout complètement délirants, je pense principalement à Fils de Lune et sa séxualité débridé. Même si, j’avoue, ils me paraissent mal amené j’ai complètement accroché à ce duo de personnage extravagant. Les autres personnages qui gravitent autour de nos héros se révèlent toujours aussi hétéroclites, colorés, soignés et fascinant que ce soit dans leurs émotions ou bien dans ce qu’on peut considérer parfois comme leurs folies, même si dans l’ensemble je les ai trouvés un peu moins flamboyant que dans le précédent. Ils sont aussi toujours aussi bien portés par des dialogues efficaces et percutants.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi dense, riche et entrainante avec toujours ce côté « fleuri » qui rend les scènes les plus sauvages et violentes, entrainantes, neutres et pleines d’humour noir. On se laisse porter tant il sait manier les rebondissements et les surprises. Dommage au final que l’intrigue se révèle parfois trop brouillonne et que j’ai découvert le méchant au bout de la moitié du roman, car sinon le reste se révèle toujours aussi efficace et réussi. J’ai tout de même passé un agréable moment avec cette nouvelle aventure de nos deux héros et je lirai sans soucis le troisième et dernier tome de cycle tant il donne le sourire aux lèvres.

En Résumé : J’avais hâte de voir ce qu’allait proposer l’auteur dans ce second tome du cycle et j’avoue avoir passé un agréable moment de lecture même si je l’ai trouvé clairement un cran en dessous que le précédent. Pourtant on retrouve avec plaisir ce mélange d’aventures entrainantes, le tout mélangé avec un humour mordant et efficace, mais voilà j’ai trouvé que l’intrigue donnait l’impression de partir dans tous les sens et l’ensemble me paraissait parfois manquer de fluidité ce qui fait que le lecteur, ne comprenant pas toujours tout, se laisse plus trainer qu’emporter sur certains passages. Autre point qui m’a dérangé, j’avais compris le twist final beaucoup trop tôt. Par contre, concernant l’univers il se révèle toujours aussi riche et magnifique et donne clairement envie de le découvrir plus en profondeur. Les personnages sont toujours aussi soignés, denses, attachants et toujours aussi bien portés par des dialogues percutants. La plume de l’auteur possède toujours cette richesse et cette densité qui fait que le lecteur rentre facilement dans cette histoire bien soutenu par un humour, souvent acerbe et efficace, qui fait que malgré les quelques défauts on ressort de ce roman le sourire aux lèvres. Je lirai le troisième tome sans soucis.

 

Ma Note : 7/10

 

Autres avis : Zina, Louve, Mithrowen, Efelle, …

Précédent

Métrozone Tome 1, L’Equation de la Vie – Simon Morden

Suivant

Le Sang des 7 Rois, Livre Deux – Régis Goddyn

  1. Ca m’intéresse énormément 🙂 !

  2. Faudrait que je me rappelle de le prendre à la bibliothèque quand j’aurais vidé un peu ma PàL ^^

  3. Oui, la couverture est superbe 🙂
    Du coup, tu me confortes dans mon idée de ne pas lire la suite. J’avais déjà trouvé la première aventure un peu poussive, j’avoue… En fait ce que tu décris est vraiment mon impression sur le premier tome, oups.
    Combien de tomes ont été publiés en VF, tu sais ?

    • Donc oui si tu avais déjà trouver le premier poussif là tu risques de trouver ça encore plus confus. Il n’y a que trois tomes qui ont été écrit seulement. J’ai lu quelque part qu’il devait en écrire 7 mais suite à des histoires avec l’éditeur seul trois on été publiés.

  4. Comme Acr0, je n’avais pas accroché au premier tome… Du coup, je crois que je vais faire l’impasse sur la suite…

  5. Zina

    J’ai été moins emballée par ce tome. J’ai trouvé l’intrigue poussive et l’humour moins présent. Du coup, je suis moins pressée de lire la suite, même si elle est toujours à mon planning.

    • C’est vrai que ce second tome est un ton en dessous du premier, mais je lirai aussi la suite qui d’ailleurs m’attend dans ma PAL.

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :