Un Monde Sans Dieux Tome 3, La Chute des Thanes – Brian Ruckley

la chute des thanesRésumé : Alors que les lignées du Vrai Sang reculent peu à peu face aux hordes de guerriers de la Route Noire, trahisons et dissensions internes font rage et mènent les hommes à leur perte. Dans cette lutte où le chaos règne en maître, la survie n’est plus seulement une question de bravoure. Mais cette guerre sanglante doit connaître une fin, quels qu’en soient les sacrifices.
Et qui pourra changer l’issu du conflit dans un monde abandonné des dieux eux-mêmes ?

Edition : Eclipse

 

Mon Avis : Je dois bien avouer que les deux premiers tomes de cette trilogie m’avaient offert un très bon moment de lecture (Chronique du Tome 1, Tome 2), une histoire épique, dense et sombre dans un univers médiéval aux intrigues complexes. Une histoire dans la veine du trône de Fer et dont j’attendais avec impatience la conclusion. La couverture, illustrée par Gene Mollica, est dans la lignée des deux premiers tomes efficace et glaciale.

Les lignées du vrai sang commencent à reculer et faiblir devant celle de la Route Noire, la guerre s’approche doucement de son terme. Aeglyss lui se rend compte de son pouvoir et corrompt de plus en plus la source qui relie chaque être vivant. Je ne vais pas le cacher ce troisième tome m’a un peu déçu, pas qu’il soit complètement mauvais, car ça reste un tome solide, mais il ne correspondait pas vraiment à mes attentes perdant de la compléxité mise en place dans les tomes précédents.

En effet l’auteur avait construit tout un écheveau d’intrigues et de personnages complexes menant à cette guerre entre les clans du vrai sang et ceux de la route noire tandis que, dans ce troisième tome, la corruption de la source par Aeglyss pousse les gens vers leurs plus bas instincts. On se retrouve donc avec une histoire très manichéenne entre ceux qui tentent de résister à l’influence et ceux qui s’y abandonnent devenant alors des monstres barbares sans pitié. J’ai trouvé ça dommage car j’attendais plus une véritable résolution entre les deux factions ennemies avec trahisons et mensonges plutôt qu’Aeglyss devenant une sorte d’être « super » maléfique qui pousse tout le monde dans la folie et la haine.

Et pourtant l’auteur arrive toujours à captiver le lecteur par son univers cohérent, soigné et posé et surtout par ces scènes de batailles sombres, sanglantes et pourtant tellement prenantes, décrites telles de chorégraphies vraiment visuelles et passionnantes. On en apprend encore un peu plus sur les différentes races, telles que les anaïns, et sur la magie ce qui rend ce tome intéressant de ce point de vue.

Concernant les personnages je dois dire que le changement dans l’intrigue a fait que nos héros deviennent moins passionnants. Dans les deux premiers tomes les personnages étaient denses, complexes et travaillés ce qui faisait qu’il était difficile au lecteur de séparer les bons des mauvais tant chacun de nos héros était humain avec ses faiblesses et ses sentiments. Mais voilà dans ce tome il ne reste que ceux qui luttent contre la corruption et ceux qu’y s’y laissent aller ce qui rend les personnages sans véritables dimensions. Seule Kanin conserve, j’ai trouvé, une certaine profondeur de caractère. Attention par que les personnages soient complètement mauvais, juste qu’ils ne sont plus aussi passionnant et sophistiqué qu’avant.

De plus j’ai trouvé que l’auteur avait du mal à gérer certains aspects qu’il a mis en place depuis deux tomes, je pense principalement à l’utilisation de la Main D’Ombre du grand Thane ou encore à la relation entre Orisian et Essyr la Kyrinin que l’auteur avait parfaitement mis en place dans les deux premiers tomes. La Main D’Ombre y perd tout son charisme et son attrait tandis que la relation entre nos héros devient vraiment morne, longue et n’aboutit à pas grand chose. Presque je me disais, tout ça pour ça.

La plume de l’auteur est toujours aussi dense, soignée et efficace et arrive à happer le lecteur dans son histoire par des scènes d’actions vraiment efficaces et des émotions bien retranscrites. La conclusion de ce tome se révèle véritablement poignante, sanglante et sombre. Mais voilà j’ai trouvé quelques longueurs à ce troisième tome, pour moi une coupe aurait pu facilement être effectuée. Voilà un troisième tome pas complètement mauvais, grâce à un univers solide et intéressant et à une plume réussie, mais le changement au niveau de l’intrigue fait que j’ai pas complètement accroché. Les deux premiers tomes offraient un très bon moment de lecture, celui là se révèle moyen.

En Résumé : Je sors de ce tome avec un sentiment de déception, pas qu’il soit complètement mauvis, mais l’auteur fait dévier on intrigue vers une histoire différente des deux premiers tomes dont je n’ai pas vraiment accroché tant elle retombe un peu dans une lutte binaire. De plus ce changement fait que les personnages perdent un peu de leurs complexités. L’univers par contre reste toujours aussi intéressant et solide et la plume de l’auteur se révèle toujours aussi denses et efficace surtout dans les scènes de batailles. Dommage car j’attendais mieux de ce tome qu se révèle juste moyen.

 

Ma Note : 6,5/10

Précédent

Joyeux Noël à tous!

Suivant

The Alloy of Law – Brandon Sanderson

  1. Pas encore lu ce tome3. Tu me fais peur du coup!

Laisser un commentaire

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :