Vampire Story Tome 1, 13 Balles dans la Peau – David Wellington

13 balle dans la peau Résumé : Selon les rapports officiels, tous les vampires sont morts.
L’agent fédéral Arkeley s’est débarrassé du dernier dans les années 1980, à l’issue d’un combat qui a failli lui coûter la vie.
Pourtant, lorsque Laura Caxton, de la police d’État, appelle des renforts en pleine nuit à la suite d’un contrôle de routine qui a mal tourné, le FBI décide de tirer Arkeley de sa retraite.Il est en effet le seul à savoir qu’un vampire a survécu : une femme, qui croupit dans un asile abandonné. Arkeley la soupçonne de manigancer le retour en force des damnés.
Et comme Caxton va vite s’en rendre compte, il ne s’agit pasde créatures d’opérette, mais de véritables machines à tuer.
Ces vampires-là sont des monstres, des vrais.

Edition : Milady

 

En Résumé : Si vous suivez mon blog, alors vous savez que j’ai déjà chroniqué la série sur les Zombies de David Wellington. Cette fois je me lance dans la relecture de son cycle sur les vampires, vu que Milady a (enfin) sorti le quatrième tome attendu depuis bien 2 à 3 ans. En tout cas connaissant David Wellington, je savais à quoi m’attendre, du sanglant et du fun. D’ailleurs la couverture, que je trouve vraiment sympathique, va clairement dans ce sens.

Dans ce roman on retrouve des vampires, des vrais, ces monstres assoiffés de sang, intelligent et rusé. Tout démarre vite dans ce livre et, je dois dire qu’on ne s’ennuie pas un seul instant du début à la fin. Fusillades, morts, courses poursuites l’auteur sait vraiment rendre une histoire nerveuse et efficace tout en préservant une intrigue avec un minimum de surprises, rebondissements et sans ennuyer le lecteur. Tout va vite, va très vite et on tourne les pages avec facilité, et sans trop se prendre la tête, pour découvrir ce qui va se passer. Les Vampires sont de retour et ça va véritablement saigner. Car  après tout c’est ce qu’on recherche avec ce genre de livre.

Le thème du vampire a retrouvé son idée première, l’auteur lui offrant un certain renouveau du monstre sanguinaire et en y apportant quelques touches personnelles qui sont vraiment intéressantes. Le Monde que pose l’auteur est au courant de l’existence des vampires, ils ne sont pas cachés et j’ai trouvé ça bien amené et intéressant. L’ambiance est vraiment sombre et personne n’en sortira intact. Alors bien sûr l’intrigue reste très classique, des morts dûs à des vampires, on sort l’agent de sa retraite et il va se former une nouvelle équipière, mais voilà Wellington y apporte sa petite touche qui fait qu’on se laisse quand même emporter par l’histoire.

Concernant les personnages, l’auteur a réussi à éviter les caricatures et même à nous offrir des personnages pas trop lisses avec un minimum de personnalité qu’on découvre au fil des pages. Des personnages donc un minimum soignés et assez attachants. On suit avec plaisir Laura la jeune flic perdue qui se retrouve au milieu de cette traque ou encore Arkeley le mentor qui a quasiment consacré sa vie à la chasse aux vampires au point d’être obnubilé. Le fait que les personnages soient aussi peu nombreux permet de maintenir un rythme élevé sans ennuyer les lecteurs.

Le style de l’auteur est toujours aussi simple, fluide et nerveux, travaillant sur des chapitrages assez courts pour permettre au lecteur de ne pas s’ennuyer. Alors maintenant tout n’est pas parfait, bien entendu, l’histoire se révèle assez linéaire et souvent on devine les choses à l’avance. Mais voilà l’auteur à décider d’écrire un livre sur les vampires pour divertir sans se prendre la tête et il a parfaitement réussi. Au final ce premier tome est un bon page turner plein de sang, de souffrance et de larmes et qui ne devrait pas vous ennuyer si vous appréciez un tant soit peu les vampires sanguinaires.

En Résumé : Voilà un premier tome sur un cycle de vampire qui remplit parfaitement son rôle de livre de divertissement en nous offrant une histoire, certes un peu simpliste et sans surprise, mais efficace, pleine de sang, de larmes, de rebondissements et de souffrances. On ne s’ennuie pas un seul instant du début à la fin. Les personnages sont intéressants et un minimum construits et surtout évite les caricatures. Le style est nerveux, fluide et assez simple se reposant sur des chapitres assez courts qui donnent un rythme haletant à l’histoire. Une histoire de vampire sanglante et efficace.

 

Ma Note : 7/10

Précédent

Alexandre le Grand et les Aigles de Rome – Javier Negrete

Suivant

Mes Achats du Mois de Mai

  1. J’ai depuis un bon moment, le premier tome de cette série sur mon étagère, et pour l’instant rien ne me décidait à le remettre sur le dessus de ma PAL. Mais, ton avis a suscité mon intérêt, et qui
    sait je vais peut-être le sortir de la poussière plutôt que prévu !
    J’aime beaucoup tes avis qui sont bien construits et bien écrits. Merci.
    Au plaisir de te lire ! Bonne soirée

  2. Je ne m’attends pas à de la grande littérature, mais au début, j’avais peur de ne pas du tout apprécier ce roman. C’est pour cela, qu’il attend bien sagement sur mon étagère. Mais en lisant ta
    critique, cela n’a pas l’air aussi terrible que je le pensais. Une lecture divertissante et sans prise de tête, des fois on en a besoin.

  3. J’avais tenté de le lire lors de sa sortie, mais je n’avais pas réussi à rentrer dedans. Ton avis me donne envie de retenter l’expérience ^^

  4. J’avais aussi beaucoup aimé ce premier tome ! Je me retrouve tout à fait dans ton avis. Je vais d’ailleurs lire le tome 4 en fin de semaine.

  5. IL est prévu en lecture semaine prochaine, alors ta chronique me donne envie de le commencer rapidement, je ne suis pas « trop vampire » mais je viens de finir « Lhistorienne et Dracula » qui est
    beaucoup plus soft à mon avis. Alors je reste dans les vampires !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :