Étiquette : jeunesse (Page 1 of 6)

Le Dompteur D’Avalanches – Margot Delorme

Résumé : Ditto, quatorze ans, tient lieu de guide à des excursionnistes venus des plaines. Un jour, lors de l’attaque d’un monstre des cimes, il se découvre un don pour déclencher avalanches, coulées et crues. Un don puissant. Or les écouleurs sont craints et haïs par les montagnards. Bientôt, Ditto se retrouve dans la peau d’un paria et contraint à la fuite. En compagnie d’amis inattendus , il va demander son aide à la Lorlaïe, la nymphe du grand glacier. Mais le marché que lui propose cette dernière lui paraît inacceptable…

Edition : Les Moutons Électriques

 

Mon Avis : Je continue ma découverte des romans publiés lors de cette rentrée littéraire des Indés de l’Imaginaire. Après le roman sorti chez ActuSF, c’est cette fois vers les Moutons Électriques que je me tourne et ce livre, Le Dompteur D’Avalanches, de Margot Delorme qui voit ici son premier roman être édité. Bon j’avoue, ce qui m’a convaincu de me lancer dans la lecture de ce roman c’est la notion de Fantasy alpestre, je me demandais ce que cela allait donner, et aussi, je suis faible, la référence à Miyazaki qui est pour l’un des créateurs les plus imaginatifs et les plus poétiques en film anime. La couverture, toujours illustrée par Melchior Ascaride pour les Moutons, est franchement superbe, je trouve, et donne envie de plonger dans cette histoire.

Lire la suite

The Glass Town Game – Catherynne M. Valente

Résumé : Inside a small Yorkshire parsonage, Charlotte, Branwell, Emily, and Anne Brontë have invented a game called Glass Town, where their toy soldiers fight Napoleon and no one dies. This make-believe land helps the four escape from a harsh reality: Charlotte and Emily are being sent away to a dangerous boarding school, a school they might not return from. But on this Beastliest Day, the day Anne and Branwell walk their sisters to the train station, something incredible happens: the train whisks them all away to a real Glass Town, and the children trade the moors for a wonderland all their own.
This is their Glass Town, exactly like they envisioned it…almost.

Edition : Margaret K. McElderry Books

 

Mon Avis : Si vous suivez ce blog régulièrement, vous devez savoir que Catherynne M. Valente est une autrice que je suis assidument depuis que j’ai découvert son roman, Immortel, paru en France il y a quelques années. J’avoue avoir été rapidement captivé par son imagination et sa capacité à créer des univers et des mondes intéressants et fascinants à découvrir, que ce soit par exemple à travers des récits de super héros ou à travers des légendes Russes. J’essaie donc de rattraper mon retard sur les publications de l’autrice, ce qui n’est jamais facile avec une PAL grandissante et des nouveautés en pagailles. J’ai donc décidé il y a peu de sortir ce livre publié il y a presque un an qui est un roman jeunesse sur les frères et sœurs Brontë et dont le résumé me faisait très envie. Concernant la couverture, ainsi que les illustrations intérieures je les ai trouvé très sympathiques et apportant un plus au récit.

Lire la suite

Strange The Dreamer Book 1, Strange The Dreamer – Laini Taylor

Résumé : The dream chooses the dreamer, not the other way around—and Lazlo Strange, war orphan and junior librarian, has always feared that his dream chose poorly. Since he was five years old he’s been obsessed with the mythic lost city of Weep, but it would take someone bolder than he to cross half the world in search of it. Then a stunning opportunity presents itself, in the person of a hero called the Godslayer and a band of legendary warriors, and he has to seize his chance or lose his dream forever.
What happened in Weep two hundred years ago to cut it off from the rest of the world? What exactly did the Godslayer slay that went by the name of god? And what is the mysterious problem he now seeks help in solving?
Welcome to Weep.

 

Edition : Hodder & Stoughton

 

Mon Avis : Concernant Strange The Dreamer c’est le genre de livre qui a clairement fini dans ma PAL sur un coup de tête. Je ne connaissais rien de Laini Taylor avant ce roman. J’avoue, j’ai été rapidement tenté par sa couverture, illustrée par Jantine Zandbergen, que je trouve franchement magnifique et qui donnait envie d’en découvrir plus. Si on ajoute à cela un résumé qui s’avérait intrigant, j’ai alors rapidement passé outre le fait qu’il s’agissait plus d’un récit Jeune Adulte et je l’ai rapidement fait entrer dans ma PAL. Bon, après, comme souvent, il m’a fallu du temps pour l’en faire sortir, mais il va rapidement falloir que je fasse quelque-chose concernant ma PAL qui devient de plus en plus incontrôlable.

Lire la suite

Les Rumeurs d’Issar Tome 1, Le Talisman Perdu – Marie Caillet

Résumé : Dis-moi quel est ton Signe, et je te dirai quel est ton pouvoir…
Dans les royaumes d’Issar, la magie habite tous les Hommes. Mais parfois, elle en choisit un. Le pouvoir dont il dispose alors est si puissant qu’il s’incarne en un animal mystique, qui dépend de son signe de naissance. Ces deux êtres, liés à tout jamais, ont pour mission de protéger les puissants de ce monde.
Edjan, seize ans, est l’un de ces élus. Le problème, c’est que son animal, loin d’être redoutable, est minuscule et possède un caractère épouvantable. Ils ont bien du mal à cohabiter dans leur boutique de tapis volants. Jusqu’au jour où leur secret est découvert par Shaëll, voleuse intrépide, qui travaille pour une entité hors-la-loi. Avec elle, ils décident de quitter l’anonymat et d’apprendre à contrôler leur magie.
Par-delà les dunes, ils vont devoir se rendre à Galène, capitale du royaume d’Aestera, où le Lion a disparu…

Edition : Hachette

 

Mon Avis : Parfois, après plusieurs lectures un peu denses, j’ai envie de lire quelque-chose d’un peu différent et souvent je me laisse ainsi tenter par un roman plus jeunesse. Par là je n’entends pas que les romans jeunesse sont moins bons, simplement je sais que les mécanismes de construction du récit ou des personnages sont quand même moins complexes. Cela n’empêche pas d’avoir de très bons romans jeunesse, la preuve en est j’avais énormément apprécié la première trilogie de Marie Caillet : L’Héritage des Darcer. C’est aussi d’ailleurs pour cela que je me suis rapidement laissé tenter par ce nouveau cycle de l’autrice. Concernant la couverture, illustrée par Sébastien Del Grosso, je la trouve très sympathique.

Lire la suite

IRL – Agnès Marot

Résumé : Je m’appelle Chloé Blanche et j’ai grandi à Life City. Comme tous ses habitants, j’ignorais que nous étions filmés en permanence. J’ignorais que nous étions un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. J’ignorais que nous étions les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. J’ignorais surtout à quel point nous étions manipulés. Puis j’ai rencontré Hilmi, le nouveau à la peau caramel. Le garçon qui faisait battre mon cœur, mais que ceux qui tirent les ficelles ne me destinaient pas. C’est ainsi que j’ai découvert ce que nous étions, à Life City : les personnages d’un immense jeu vidéo.

Edition : Gulf Stream

 

Mon Avis : Ce roman a atterri dans mes mains un peu, on va dire, par un concours de circonstance inattendu. A la base il avait surtout rejoint la bibliothèque de la Marmotte qui, après sa lecture, m’a annoncé que quelques points la dérangeaient et que, si je le lisais, on pourrait en discuter plus facilement. Au vu du quatrième de couverture très SF, proposant manipulation et réflexions sur la technologie et plus principalement sur les IA, j’avoue je me suis facilement laissé tenter et décidé de lui laisser une chance. Le livre est en soit un très bel objet, comme souvent avec l’éditeur Gulf Stream qui, je trouve, propose régulièrement des maquettes très réussies avec des couvertures accrocheuses. Alors, je m’excuse par avance mais pour faire ma chronique je vais devoir spoiler.

Lire la suite

Les Outrepasseurs Tome 3, Le Libérateur – Cindy Van Wilder

outrepasseurs t3 le liberateurRésumé : Un terrible hiver s’abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d’Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n’y avoir aucune solution. Jusqu’à ce que Peter comprenne que le sous sol de Lion House regorge de ressources cachées…

Edition : Gulf Stream Editeur

 

Mon Avis : Il y a quelques semaines je me suis lancé dans la lecture de cette trilogie dont j’avais entendu beaucoup de bien sur le net et par les retours de Marmotte. Après un premier tome efficace, percutant et intriguant (ma chronique ici) et un seconde tome, peut être un chouïa moins marquant que le premier, mais qui se révélait tout de même très réussi et entraînant (ma chronique ) j’avais hâte de voir ce qu’allait nous proposer l’auteur dans ce dernier tome. De nouveau je souligne le travail graphique effectué sur la couverture que je trouve toujours aussi réussi.

Ce troisième tome nous plonge ainsi directement après les évènements du volume précédent. La magie continue a faire des siennes et les Outrepasseurs sont en pleine implosion, tout cela depuis le retour d’Arnaut. Peter va alors devoir trouver des solutions. Je dois bien avouer que ce troisième tome, sans être mauvais loin de là, m’a paru moins bon que le précédent. Pourtant on y retrouve tout ce qui faisait la réussite du cycle. Une histoire fluide, efficace, bien construite et captivante. Des rebondissements et des surprises percutantes et maîtrisées par l’auteur pour ainsi pousser le lecteur à tourner les pages avec un minimum d’envie d’en découvrir plus. L’ambiance est clairement nerveuse et on sent que tout ne va pas obligatoirement se passer pour le mieux. Ainsi niveau fluidité et intérêt ce tome reste réussi, offrant plusieurs lignes d’intrigues qui vont s’entrecroiser, monter en tension au fil des pages pour aboutir à une conclusion qui ne va pas manquer de se révéler captivante et percutante.

L’univers, sans non plus se révéler révolutionnaire, reste l’un des points intéressants du récit, la façon dont l’auteur a décidé de revisiter l’image des contes et des fés. Il prend ici encore un peu d’ampleur, principalement à travers les ferreux qu’on découvre plus en profondeur ou encore aussi avec Sneizkaïa, sa relation avec Hiver et ses cavaliers. L’auteur continue a nous offrir un univers féérique loin d’être « magnifique », offrant quelque chose de plus nuancé, de plus sombres. De plus, suite aux tomes précédents, les rapports de force ont évolué, les Outrepasseurs ne sont plus les grands gagnants de cette guerre, la mort s’approche aussi d’eux et pas toujours comme on l’imagine. Le jeu de pouvoir est ainsi redistribué et les actions de chacun vont avoir une grande influence sur les évènements. Alors, parfois l’auteur en fait un peu trop, comme cette scène de l’évasion de Glen qui me parait trop peu développé jusqu’à en devenir trop simpliste, mais rien de franchement dérangeant. Le Tombeau, dans son importance, gagne aussi un peu en densité et se révèle, je trouve, vraiment original et efficace. Au final l’auteur a vraiment développé un univers intéressant qui m’a donné envie d’en apprendre plus. Je suis juste un peu déçu que le lien des Outrepasseurs ne soit pas plus développé avec leurs animaux totem, car il y avait un potentiel vraiment intéressant surtout vis-à-vis de la conclusion.

Les personnages se révèlent toujours aussi entraînants et efficaces, que ce soit Peter qui doit faire face à de nombreuses péripéties ainsi que son refus d’être un Outrepasseurs, rejetant ainsi sa particularité pour simplement être une personne normale, le tout se révélant plutôt bien amené et soigné. Ce qui m’avait dérangé sur lui dans le tome précédent disparaît ici et offre un personnage qui doit faire face et doit faire des choix. Sa relation avec Shirley va évoluer de façon efficace sans non plus trop tomber dans les clichés même dans les dernières pages. Les personnages qui gravitent autour de lui ne manquent pas non plus d’intérêt, principalement maintenant que la tension est à son paroxysme et que la « fin » est proche, où chacune révélera sa vraie nature. Le travail sur Noble ne manque pas non plus d’attrait dans son rôle d’antagoniste qui a tout perdu et sombre peu à peu dans une certaine folie. J’attendais peut-être plus du chasseur, mais j’y reviens après. Au final des personnages plus que convaincants, efficaces dont je regretterai finalement le personnage secondaire de Smokey. Elle apparait dans ce tome où, faute de développement conséquent, elle a du mal à vraiment s’imposer, ne servant finalement que d’échappatoire aux héros alors qu’il y avait un tel potentiel.

Pourtant, comme je l’ai dit, j’ai trouvé ce troisième tome un peu moins bon que le précédent. Le premier point qui m’a dérangé c’est l’histoire du chasseur. Autant le côté conte revisité m’a beaucoup plu, autant la construction a chaque début de chapitre m’a frustré et surtout m’a paru manqué de densité et de profondeur. Je ne dis pas que le Chasseur aurait mérité un tome complet sur ses origines, mais là j’ai eu l’impression d’être trop rapidement passé dessus ce qui fait que toutes les nuances présentés ont du mal à me toucher. Ensuite j’ai trouvé la ligne d’intrigue sur Sneizkaïa, sa vengeance et sa traque, un peu trop linéaire. La reine des neiges avait un tel potentiel dans ce qu’ont subi les fés ou encore l’histoire avec son frère, que n’offrir qu’une simple quête de vengeance et de mort qui, certes, offre son lot de combat, de tension et d’action, m’a paru dommage. La bataille finale par contre ne manque pas d’explosivité et offre un passage vraiment percutant. Ces deux points m’ont ainsi donné plus l’impression que l’auteur se dispersait dans des intrigues secondaires, ce qui est légèrement frustrant. Alors attention cela n’empêche pas ce livre de se révéler plus que sympathique et offrir un agréable moment de lecture, mais voilà suite aux deux premiers tomes j’attendais peut-être que certains aspects soient gérés autrement.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi efficace, prenante et percutante ce qui fait qu’on est facilement emporté par les aventures que vont rencontrer nos héros. Au final je suis bien content d’avoir découvert cette trilogie, certes tout n’est pas parfait, mais cela n’a pas empêché cette série de m’offrir des moments plus qu’agréables et de belles découvertes. Je lirai d’autres écrits de l’auteur sans soucis.

En résumé : Ce troisième tome de ce cycle, même si je l’ai trouvé un peu moins bon que les deux premiers, m’a tout de même offert un agréable moment de lecture. L’intrigue se révèle toujours bien menée, entraînante et efficace montant en tension au fil des pages avec ses nombreux fils rouges qui se croisent pour aboutir à une conclusion percutante et intéressante. L’univers, même s’il reste classique dans de nombreux points, reste toujours l’un des points forts du cycle, cette façon de revisiter les contes, nous offrant un monde des fées plein d’ambiguité offrant quelques originalités comme les ferreux qu’on découvre un peu plus en profondeur. Je suis juste un peu déçu que le lien entre les Outrepasseurs et leurs animaux manque de développement car il y avait du potentiel pour plus. Les personnages sont toujours aussi efficaces, convaincants et gagnent encore plus en intérêt maintenant que la fin est proche et qu’ils doivent tous faire des choix. Je regrette par contre un certain manque de densité dans l’histoire du Chasseur qui a eu du mal à franchement me toucher et la ligne d’intrigue avec Sneizkaïa qui ne parait être juste là que pour amener de l’action et du rebondissement. Cela n’empêche pas non plus ce troisième tome de se révéler plus que divertissant, bien porté par une plume soignée, efficace et prenante. Je lirai avec plaisir d’autres écrits de l’auteur.

 

Ma Note : 7/10

 

Autres avis : Ptitetrolle, Phooka, Bambi_slaughter, Sia, Vashta Nerada, …

Page 1 of 6

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre