Résumé : Sept cents ans après la victoire d’Hitler, le Saint Empire germanique a soumis la moitié du monde à l’idéologie nazie. La nouvelle société, empreinte de mythologie et d’ignorance, repose sur une stricte hiérarchie : les chevaliers et les nazis en occupent le sommet, tandis que les étrangers servent de main d’œuvre servile et les femmes, uniquement destinées à la perpétuation de la race, sont réduites à l’état animal. Lorsqu’Alfred, mécanicien anglais en pèlerinage en Allemagne, est impliqué dans une rixe, il est conduit devant le chevalier von Hess, gouverneur du comté. Séduit par sa personnalité, von Hess ne tarde pas à lui révéler un secret qui le bouleverse. Mais la connaissance a un prix : celui du sang.

Edition : Piranha

 

Mon Avis : Je continue un peu, non pas un challenge, mais plus un travail, de sortir des romans qui trainent depuis un certain temps dans ma PAL. C’est le cas de ce roman Swastika Night, qui traine dans ma bibliothèque depuis bien deux ans maintenant je pense. Pourtant, à l’époque j’étais très motivé pour le lire rapidement ; un roman inédit présenté par l’éditeur comme l’une des premières mise en garde contre le Nazisme et le comparant, du point de vue des idées, à 1984 ou Le Meilleur des Mondes, ça donnait envie. Après comme toujours avec ma PAL qui possède une vie propre, il est finalement rester en attente plus longtemps que prévu. Concernant la couverture, elle colle bien au récit.

Lire la suite