Le Jeu de L’Ombre – Sire Cédric

le jeu de l'ombreRésumé : Mais que pouvait bien chercher Malko Swann cette nuit-là ? Une overdose d’adrénaline, la sensation ultime, le sentiment de liberté ? Pourquoi roulait-il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu’à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?
Atteint d’un traumatisme inexplicable, le musicien est désormais incapable d’entendre la musique. Mais il ne s’agit que du début de sa déchéance. Dans l’ombre, quelqu’un l’observe… quelqu’un
qui veut jouer avec lui. Un jeu au goût de sang… Il s’engage alors dans un combat désespéré.

Edition : Le Pré Aux Clercs

 

Mon Avis : J’ai découvert Sire Cédric l’année dernière aux Imaginales d’Epinal avec son roman De Fièvre et De Sang dont vous pouvez retrouver la chronique ici. J’avais passé un bon moment de lecture avec ce livre mélange de thriller et de surnaturel efficace, original et qui fait frissonner le lecteur. L’auteur vient de sortir son nouveau roman, Le Jeu de L’Ombre, et je me suis laissé tenter par ce livre.

Malko Swann est un musicien de génie, sûrement le plus grand musicien de sa génération, après un grave accident au Pont du Diable il en ressort indemne mais incapable d’entendre la musique et, depuis, il se sent observé. En parallèle le commandant Vauvert enquête sur l’assassinant de deux jeunes filles sauvagement assassinées. L’auteur démarre se roman de façon plus lente que le précédent, il préfère distiller la tension, la faire grimper progressivement et je dois dire que ça marche. L’auteur dévoile lentement chaque information pour dévoiler petit à petit l’ampleur de l’intrigue, tel un puzzle qu’il construit pièce par pièce, on se trouve happer par l’histoire en essayant de démêler tout ça et on tourne les pages avec envie pour connaître la fin. L’enquête policière paraît classique aux premiers abords mais prend de l’ampleur au fil des pages.

Le personnage de Malko Swann est intéressant et dense, l’artiste de génie égoïste, imbu de sa personne, torturé dont sa terrible maladie va lui donner l’impression de sombrer dans la folie colle parfaitement bien avec l’ambiance du livre. Le commandant Vauvert, lui, est toujours aussi efficace et se fie toujours à son instinct, c’est un personnage aussi torturé et intéressant à sa façon. Mais voilà j’ai trouvé que les autres personnages secondaires manquaient de profondeurs, ce qui est dommage, même si ca ne gêne en rien la lecture de ce livre.

Ca fait plaisir de voir un thriller se passer en France, même si je dois dire que je ne connais pas la région de Carcassonne et de Toulouse, j’irai bien la découvrir. On sent tout au long du livre que l’auteur est un passionné du monde de la musique, j’avais même, par moment, l’impression d’entendre les notes dans ma tête. L’auteur instille lentement une pointe de fantastique dans son histoire tout en jouant avec le lecteur pour le faire douter sur sa présence par la douce folie qui empire du personnage principal. La peur est présente de façon plus sournoise que dans son roman précédent, elle est plus insidieuse.

Mais voilà la grande réussite de ce livre c’est la plume de l’auteur qui est toujours aussi vive, intuitive et qui joue au chat et à la souris avec le lecteur. Il maintient un rythme haletant du début à la fin tout en faisant monter la pression, la tension page après page. Le chapitrage court rend cette impression encore plus travaillée et le lecteur a vraiment du mal à lâcher ce livre. Mais voilà j’avais deviner une grande partie de la fin avant la conclusion du livre ce qui est un peu dommage, car même si je me suis laissé entrainer facilement sur les dernières pages, elles ne m’ont pas autant surprises et fait frissonner qu’elles auraient dues. Malgré le bon moment que j’ai passé avec ce livre je l’ai trouvé un petit ton en dessous de son roman précédent De Fièvre et De sang. En tout cas je continuerai à me plonger dans les autres romans de l’auteur avec plaisir.

En Résumé : J’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre le tout porté par une intrigue plutôt classique mais efficace qui fait monter la tension progressivement et surtout une plume vértablement vive dont l’auteur se sert efficacement pour jouer avec le lecteur et imprimer une rythme effréné à son histoire et sans temps mort. Je reprocherai juste des personnages secondaires qui manquent de profondeur et une fin dont j’avais deviné une grande partie, ce qui a gâché un peu l’effet de surprise. Si vous appréciez les livres de Sire Cédric celui là devrait vous plaire, les autres laissez vous tenter par ce thriller efficace.

 

Ma Note : 7,5/10

Précédent

Fils Des Brumes Tome 3, Le Héros Des Siècles – Brandon Sanderson

Suivant

Les Lames du Cardinal Tome3, Le Dragon des Arcanes – Pierre Pevel

  1. Je n’arrête pas d’entendre parler de Sire Cédric.
    Du coup j’avais postulé pour celui-là sur le Club de lecture mais je n’ai pas été retenue pour le parte…

    Selon toi, quel est le meilleur de ses romans?

  2. Tu as plus apprécié que moi on dirait, je suis contente que tu ne te sois pas ennuyé, mais c’est vrai que les personnages secondaires sont légers. D’ailleurs, les personnages principaux sont aussi
    trop légers pour moi je crois…

  3. Pffff ! Je ne voulais pas lire ta chronique !! Déjà que Sire Cédric m’avait presque convaincu de le prendre (car plus « facile » que De Fièvre et de Sang d’après lui)… Encore un livre à ajouter sur
    mon carnet ! ^^

  4. C’est un auteur que je veux absolument découvrir, je ne vois que des chroniques positives !

  5. Celui-ci me tente bien. J’ai découvert Sire Cédric avec L’Enfant des cimetières que j’ai beaucoup aimé et j’ai également lu De fièvre et de sang, très bien également.

  6. Je suis ravie qu’il t’ait plu ! Sire Cédric est un de mes auteurs préférés et j’ai celui-ci dans ma PAL depuis sa sortie, je suis impatiente de m’y plonger.

  7. Je ne me suis jamais essayée à Sire Cédric ^^ Ca ne saurait tarder vu la réputation qu’on lui donne !

  8. Pando'

    Le livre qui a failli me faire tomber dans les pommes… à cause d’une certaine scène de meurtre que j’ai pris plaisir à imaginer peut-être un peu trop d’ailleurs!
    Je suis contente que tu l’ais bien aimé aussi.
    La tension était très réussie : avant de dormir j’appréhendais toujours de croiser le chien borgne!
    Une petite lecture commune avec L’enfant des cimetières ça te dirait? À moins qu’on en organise une sur LA!

  9. Pando'

    Oh tu sais pour mai/juin mon planning en lectures communes et swaps est complet, donc ce serait plutôt pendant les grandes vacances, sauf si tu veux vraiment le lire juste après les Imaginales on
    peut encore s’arranger =)

  10. Pando'

    Dans ce cas, le 25 juin ça te conviendrait comme date?

  11. Pando'

    Cool! En plus je l’ai dans ma PAL : je l’ai trouvé en très bon état en occasion en format poche, j’allais pas refuser cet appel, on se donne donc rendez-vous au 25 Juin mon très cher Blacky 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :