Étiquette : le melkine

Bleu Argent – Olivier Paquet

bleu argentRésumé : Dans un futur où l’espèce humaine a gagné l’espace, chaque planète abrite une colonie dans la culture est censée se perpétuer au fil des siècles. Mais certains jeunes esprits ne peuvent s’en satisfaire…
C’est un monde isolé, un monde de contes, deux anneaux emmêlés en suspension dans l’espace : Poéia.
C’est un monde de mystères, de cette navette nommée Bleu Argent qui tourne depuis un siècle autour de l’étoile centrale, jusqu’à ces habitants qui choisissent de partir sans donner de raisons.
C’est un monde de lumières, celles qui brille dans les yeux de Lyzia, impatiente de devenir Conteuse, ou dans les rêves de son ami Joris quand il imagine voyager au milieu des étoiles.
C’est l’histoire de la rencontre entre deux légendes, celle qui habite Origine, la station à l’intérieur des anneaux, et celle du Melkine, un navire-université mythique.

Edition : L’Atalante Young Adult

 

Mon Avis : Il y a environ deux ans je me lançais dans le premier tome de la trilogie sur le Melkine d’Olivier Paquet, un cycle qui m’a offert un très bon moment de lecture avec une histoire à la fois sombre, dure, intelligente, mais aussi pleine d’espoir et touchante (Chronique du Tome 1, Tome 2, Tome 3). Par conséquent quand j’ai vu que l’auteur avait décidé de revenir dans cet univers avec ce roman, annoncé aussi un peu plus jeunesse, je n’ai pas mis longtemps avant de l’avoir entre les mains. J’ai l’impression de me répéter, mais je trouve la couverture, illustrée par Manchu, magnifique.

Ce roman nous propose de découvrir Joris et Lyzia deux adolescents qui vivent sur Poéia et cherchent à profiter des derniers instants qu’ils peuvent avoir ensemble avant de devoir se séparer pour vivre leurs rêves. Mais rien ne va se passer comme prévu et ils vont devoir faire face à de nombreux bouleversements. L’auteur construit alors une histoire qui, dès les premiers chapitres, se révèle solide et efficace. Le lecteur se laisse clairement emporter face aux nombreuses péripéties et révélations que vont rencontrer nos héros. L’intrigue se construit d’abord lentement, telle un conte, travaillant le fond pour immerger son public avant d’accélérer le rythme au fil des pages pour aboutir à un final qui se révèle sans temps mort et explosif. Mais voilà ce qui importe surtout ici c’est surtout le chemin qui va se dévoiler. On savoure chaque instant passé avec ces héros, chaque lieu qu’ils nous font voir, chaque découverte et chaque réflexion.

Car oui, l’auteur n’oublie pas pour autant de nous offrir un texte qui se révèle intelligent, proposant ainsi plus qu’un récit divertissant, tout en offrant de l’espoir et du rêve au lecteur. Il nous propose ainsi des axes de réflexions soignés sur la vérité, la connaissance, la curiosité qui pousse parfois les gens à remettre en cause certains aspects, à vouloir évoluer, changer ce qui est figé et démodé , à réfléchir sur leur condition et tenter de mieux comprendre qui ils sont. Il nous offre aussi une explication, ou plutôt une interprétation, de l’histoire très intéressante et efficace sur l’Expansion, comment les Hommes, face à leurs folies destructrices, se sont lancés dans la conquête des étoiles. Mais comme je l’ai dit il nous propose aussi un texte plein d’ambition et de rêve, principalement cristallisés par nos deux héros ; Joris dont l’objectif est de voyager et vivre des histoires dans les étoiles à travers le Melkine et Lydia qui, elle, cherche à devenir conteuse, à se servir de sa voix et de son imagination pour faire vivre des histoires aux autres. Derrière ce livre se cache au final un récit rempli d’optimisme, qui nous rappelle que malgré toutes les incertitudes, tous les doutes ou encore les mensonges il ne faut jamais abandonner son rêve, car qui sait il se réalisera peut-être et le tout de façon touchante et sensible.

Ce qu’il y a de bien avec l’univers qui nous est proposé c’est qu’il permet, à travers les différents romans, de découvrir de nombreuses planètes toutes différentes les unes des autres, possédant leurs propres coutumes et originalités. Poéia n’échappe pas à la règle et on découvre un monde fascinant, déjà par son aspect à travers un double anneau monde rempli de mystères et de surprises qui donne envie d’être découvert, même si je trouve que l’aspect des anneaux emmêlés aurait pu être traité encore plus en profondeur. Mais là c’est plus mon côté lecteur de SF qui parle. En tout cas il s’agit d’une planète intrigante, où les contes sont au coeur de la politique ce qui offre d’ailleurs une narration où ceux-ci viennent s’insérer dans l’intrigue, ce qui, je trouve, apporte un véritable plus à l’ensemble, tout en restant fluide et cohérent. Des petites perles disséminées au milieu des pages qui se savourent avec plaisir. Mais voilà c’est aussi un monde qui n’est pas non plus que lumière, il possède aussi ses parts d’ombre et cache, comme souvent dans l’Expansion, un terrible secret ainsi que son lot de manipulations.

Concernant les personnages j’ai trouvé Lyzia et Joris profondément attachants au fil des pages, principalement à travers leur relation, qu’ils savent impossible sur la durée, suivant deux trajets différents, mais qui pourtant sont liés comme les deux doigts de la main. Une relation émouvante entre dits et non-dits de ces deux adolescents qui, au fil des pages, deviennent de plus en plus adultes, devant faire des choix et accepter. Le personnage de Virgile se révèle aussi intéressant, il remplit parfaitement son rôle de changement, de boussole qui servira à guider nos deux ado au fil de leurs aventures, un héros intelligent même s’il reste par moment un peu trop mystérieux. Concernant les autres protagonistes ils sont plus esquissés, juste ce qu’il faut pour apporter les révélations nécessaires pour faire avancer intrigue et personnages, sans non plus se révéler ennuyeux, même si j’avoue j’aurai peut-être apprécié qu’un de ces personnages soit un peu plus développé. Mais je chipote un peu, ils remplissent parfaitement leurs rôles.

Alors après, cela reste un roman qui doit aussi bien toucher les jeunes et les moins jeunes, ce qui fait que j’ai trouvé parfois que certaines révélations s’obtenaient un peu trop rapidement, mais rien de non plus bien gênant. Par contre, j’ai trouvé que la conclusion était peut-être traitée un peu trop rapidement, cette découverte finale m’a parue être acquis finalement assez facilement. Mais cela n’enlève en rien les qualités de ce livre, venant seulement de mon esprit qui aime bien, je pense, complexifier les choses.

La plume de l’auteur se révèle toujours aussi soignée, entrainante et poétique au fil des pages, plongeant efficacement le lecteur dans l’histoire. Au final un bon roman qui peut être lu par les adolescents comme par les adultes, qui nous parle d’enfance, de magie, de conte, de rêves et d’étoiles, qui nous offre aussi des réflexions intéressantes sur la vérité et une  jolie dose d’optimisme et d’espoir, nous montrant que même si parfois tout va trop vite, que rien n’est facile il faut peut-être prendre le temps de lever les yeux au ciel pour y voir les étoiles ou bien regarder en soi pour y trouver cette petite étincelle de magie. Vous l’aurez remarqué c’est un livre qui m’a touché malgré quelques petits défauts. En tout cas je lirai sans souci d’autres romans de l’auteur.

En Résumé : J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman qui, en plus de nous proposer une histoire efficace et entrainante, ne manque pas d’offrir des réflexions intéressantes sur l’évolution, la curiosité, la vérité ou la connaissance tout en y ajoutant une bonne dose de rêves, d’étoiles et d’espoir. La planète de Poéia se révèle fascinante et intrigante, reposant sur ses deux anneaux emmêlés en suspension et où le conte possède une place importante. Les personnages se révèlent attachants et touchants, principalement Joris et Lyzia, et nous entrainent facilement dans leurs aventures. J’aurai peut-être aimé qu’un des personnages secondaires soit un peu plus développé, mais rien de bien gênant. Par contre j’ai trouvé la conclusion traitée peut-être un peu trop rapidement, mais cela ne diminue pas les qualités du récit. La plume de l’auteur est toujours aussi soignée et poétique offrant ici une narration alternée, entre histoire et contes, réussie et passionnante. Au final un très bon récit pour jeunes et moins jeunes et je lirai avec grand plaisir d’autres écrits de l’auteur.

 

Ma Note : 8/10

Le Melkine – Olivier Paquet

le melkineRésumé : Depuis trois cents ans le navire-école Melkine parcourt la Galaxie, solitaire et vénéré, son algorithme de positionnement tenu secret. La guerre que lui a déclaré Azuréa, la très médiatique dirigeante de la Fréquence Banquise, met sa pédagogie et son idéal d’évolution de l’humanité en péril. D’autant que ses élèves ne peuvent être insensibles à un message en apparence si proche de celui qu’on leur enseigne…

Edition : L’Atalante

 

Mon Avis : Après avoir passé un très bon moment avec Les Loups de Prague du même auteur (chronique ici) et surtout après avoir été vraiment intrigué par la nouvelle de l’auteur dans le recueil Destination Univers (chronique ) qui se situe dans le même univers que Le Melkine, j’avais vraiment hâte de découvrir le premier tome de cette trilogie Space Opera, un genre qui me fascine toujours autant. Je dois dire que je trouve la couverture, illustrée par Manchu, vraiment sympathique et vertigineuse. J’ai même eu la chance de pouvoir me faire dédicacer ce livre et discuter avec l’auteur aux Utopiales ce week end.

Plonger dans le Melkine c’est un peu se plonger dans un magnifique voyage à travers les étoiles et la découvertes de différentes cultures toutes plus variées et intéressantes que les autres. C’est aussi un peu réaliser un rêve de pouvoir voyager dans l’espace, cet inconnu qui fait tant rêver. Car oui finalement ce livre est avant tout une fabuleuse exploration, une plongée dans les étoiles avant d’être une quête, une guerre ou autres. Ne vous attendez donc pas à un rythme effréné ou à une intrigue pleine de tension et de rebondissements. Ce qui ne veut pas dire que le livre n’en possède pas, il y a bien un fil rouge conducteur, des péripéties, mais voilà elles se révèlent ténues pour ce premier tome qui sert principalement à nous poser les personnages, les bases de l’histoire ainsi que l’univers foisonnant que l’auteur a mis en place.

Si vous recherchez l’action passez votre chemin, mais si vous souhaitez flâner dans l’espace et trouver ou retrouver cette passion pour l’infini, alors laissez vous tenter par ce premier tome qui m’a donné envie de lever les yeux vers le ciel, même si bon je l’avoue, un peu plus de tension et un rythme un peu plus haletant n’aurait pas été de refus. Par contre, j’aurai juste un petit reproche à faire à ce premier tome c’est quand même une certaine linéarité, seul la fin offre des surprises conséquentes et des rebondissements, rien de bien méchant tant on se laisse facilement plonger dans l’univers et l’histoire, mais tout de même surprenant. Un premier tome intelligent tout en permettant de faire rêver un peu le lecteur sur la beauté des étoiles et la grandeur de l’univers.

Justement, l’univers mis en place par l’auteur est un univers multiculturel passionnant, qui possède ses propres règles et ses différents conditionnements. Il se révèle être un univers vraiment intéressant à découvrir et il permet aussi de se poser des questions sur les différents conditionnements qui existent, même à notre époque, sur le contrôle et aussi sur l’influence des communications sur les différentes cultures. Mais aussi ce qui est, pour moi, un des points forts de ce livre est que, comme je l’ai dit, l’auteur arrive vraiment à nous faire passer sa passion pour l’espace, les étoiles ou encore les planètes, chaque personnage possède son propre point de vue, son propre amour des étoiles qu’il partage avec le lecteur et qui accroche et fascine. L’auteur offre aussi un aspect scientifique concernant les voyages, les communications ou encore les fréquences vraiment captivant sans être trop didactique ou ennuyeux et nous rappelle aussi par moments que malgré la fascination qu’on peut avoir pour l’espace, il reste dangereux.

Les personnages sont vraiment intéressants et surtout, la multiplication des points de vue, permet de découvrir la diversité de cet univers. Chaque personnage possède son propre caractère, ses propres sentiments, mais aussi sa propre vision du monde et aussi des différentes cultures rencontrés ce qui provoque parfois des tensions. Le Melkine étant une zone qu’on peut appeler « neutre » permet aussi de se rendre compte de l’influence des différentes cultures dans les approches et les interactions, pas toujours faciles, des différents personnages. Tous les personnages ne s’imposent pas de la même façon au lecteur, mais on sent que certains devraient prendre de l’ampleur dans les tomes suivants. Au final des personnages denses et vraiment attachants.

Le style de l’auteur est vraiment efficace, soigné et travaillé et nous plongea assez facilement dans son univers, dans ces étoiles qui le fascine et finalement nous fascine aussi, malgré peut être un côté légèrement froid surtout dans la présentation des vaisseaux, mais bon je chipote un peu. Un premier tome qui va se révéler être un bon tome d’introduction, certes avec peu de surprises et un peu lent, mais qui pose les bases d’une intrigue intéressante et qui, surtout, nous fais découvrir un univers vraiment passionnant et des personnages travaillés. Je lirai le second tome avec plaisir quand il sortira.

En Résumé : J’ai passé un bon moment avec ce roman qui nous offre un voyage vraiment captivant à travers les étoiles et cet univers fascinant. Alors, certes ce tome est un tome d’introduction ce qui fait que l’intrigue manque un peu de rythme et surtout l’histoire peut paraître linéaire et pourtant j’ai accroché à ce livre, à cette fascination, cette passion pour les étoiles et les enjeux qui en découlent. On sent tout le potentiel que peut nous offrir les suites. Les personnages sont vraiment travaillés et possèdent tous leurs propres vision du monde, leurs sentiments et leurs émotions ce qui les rend facilement attachant. Le style de l’auteur se révèle vraiment travaillé et efficace, nous plongeant facilement dans son histoire. Au final un premier tome intelligent et qui se révèle vraiment plaisant, me donnant envie de découvrir la suite une fois qu’elle sortira.

 

Ma Note : 7,5/10

© 2010 - 2022 Blog-o-Livre