Étiquette : mathieu gabella

La Licorne Tome 4, Le Jour du Baptême – Mathieu Gabella & Anthony Jean

la-licorne-t4.jpgRésumé : Ambroise Paré et ses alliés savent enfin où se trouve la Licorne. Il ne leur reste plus qu’un obstacle à franchir : le château du Chasseur où réside le Vampire, seul capable de contrôler les Primordiaux. Le moment idéal pour frapper : durant l’alignement de la Constellation de la Licorne, appelé le « Jour du baptême », qui arrive une fois l’an… La prochaine aura lieu dans trois jours.

 

Edition : Delcourt

 

Mon Avis : Après trois premiers tomes qui m’ont offert un excellent moment de découverte et de lecture avec une histoire dense, intelligente et bien menée, le tout porté par des personnages connus et travaillés, (chronique Tome 1 ici, Tome 2 , Tome 3 ) j’avais vraiment hâte de découvrir ce quatrième et dernier tome de la série La Licorne. De plus je dois bien avouer que je trouve la couverture de ce quatrième tome vraiment réussie et magnifique.

Voici venu le temps de la conclusion et quelle conclusion aussi, ce quatrième tome nous offre 64 pages réussies de révélations et de surprises le tout dans une intrigue qui va se révéler explosive, vive et efficace tout en gardant cette densité et cette intelligence qui caractérise cette série depuis le début. Un final véritablement éblouissant allant de rebondissements en retournements de situations, que les auteurs maîtrisent parfaitement, pour aboutir à une conclusion surprenante, riche et efficace. Les luttes de pouvoirs ainsi que les motivations des personnages trouvent enfin leurs origines. Mon seul léger reproche est peut-être que parfois l’auteur en fait légèrement trop, mais c’est vraiment pour chipoter tant cette œuvre est réussie.

L’univers mis en place par les auteurs est toujours aussi riche, mélangeant efficacement science et imaginaire avec un quatrième tome qui fait la part belle aux primordiaux nous dévoilant les êtres les plus mystiques et les plus grandioses de façon cohérente, efficace et pour le plus grand plaisir des lecteurs. Les révélations, sur le mode de la fantasy et de l’imaginaire, sur le corps humain sont vraiment surprenantes et collent parfaitement avec les changements opérés dans la médecine de l’époque. Un univers qui mérite vraiment d’être découvert mélangeant aisément et de façon efficace médecine, histoire, science, religion et mythologie.

Les personnages sont toujours aussi complexes, denses et prenants et surtout ils ont tous leurs importances dans ce quatrième tome, chacun ayant un rôle à jouer dans cette bataille finale. Ils continuent à évoluer au fil des pages, à changer selon les épreuves, les souffrances et les révélations et certains personnages vont enfin révéler leurs motivations et leurs véritables natures, tel que le Chasseur. Des personnages humains et on s’attache facilement à eux, à leurs sentiments, leurs émotions.

Les graphismes de ce quatrième tomes sont encore une fois une réussite malgré le fait que ce tome offre moins de nouveaux décors, les scènes d’actions et les nouveaux primordiaux qui prennent une place importante dans ce tome se révèlent parfaitement maîtrisés, possédants un trait efficace, prenant et surtout des couleurs vraiment magnifiques, le tout nous plongeant avec aisance et facilité dans l’histoire. Certaines pages sortent vraiment du lot et se révèlent vraiment sublimes. Au final un quatrième tome qui vient conclure un excellent cycle mélange d’histoire de fantasy et de science.

En Résumé : J’ai passé un excellent moment avec ce quatrième et dernier tome du cycle. Un tome tout en révélations et en surprises qui nous offre une conclusion vraiment efficace et captivante. L’intrigue est vraiment vive, explosive tout en gardant ce côté complexe et intelligent. L’univers mis en place est toujours aussi soigné mélangeant de façon cohérente histoire, science et imaginaire pour le plus grand plaisir des lecteurs. Les personnages sont toujours aussi soigné, humains et attachants et continue à évoluer au fil des pages. Les graphismes sont une véritable réussite possédant un trait soigné et efficace qui nous plonge facilement dans l’histoire. Un quatrième tome vraiment réussi qui vient conclure un excellent cycle.

 

Ma Note : 9/10

La Licorne Tome 3, Les Eaux Noires de Venise – Mathieu Gabella & Anthony Jean

la-licorne-t3.jpgRésumé : À Milan, Ambroise Paré et ses alliés ont découvert le laboratoire d’où tout est parti. Surtout, ils savent comment cet incroyable chantier a été mis en oeuvre, qui est à l’origine de la mutation du corps humain et comment il a procédé. Mais les découvertes s’arrêtent là ! L’Ennemi engage une lutte sans merci, emportant Ambroise. Désemparé, le groupe doit néanmoins poursuivre sa quête… à Venise.

Edition : Delcourt

 

Mon Avis : Je dois dire que pour le moment je ne suis pas déçu de ma découverte après la lecture des deux premiers tomes du cycle La Licorne qui m’ont offert une intrigue dense et intelligente le tout porté par des personnages captivants (chronique Tome 1 ici, Tome 2 ), j’avais donc hâte de pouvoir lire la suite. Ajouter à cela une couverture que je trouve vraiment réussi pour ce troisième tome, il n’a donc pas mis longtemps à rejoindre ma PAL.

Ce troisième tome commence à faire la part belle aux révélations et aux reponses, mais aussi à l’action qui se révèle très présente dans ce tome, ce qui rend peut être l’intrigue moins dense que les tomes précédents, mais qui n’empêche pas l’histoire d’être toujours aussi riche et soignée et on se retrouve facilement happé par les aventures de nos médecins. Ce tome va de révélations en surprise, nous offrant rebondissements, des trahisons et retournements de situation que les auteurs maîtrisent parfaitement du début à la fin, offrant un rythme haletant à leur histoire. Le puzzle commence doucement à se dévoiler dans ce troisième tome toujours aussi passionnant.

L’univers mis en place se révèle toujours aussi proche du nôtre et cette fois on découvre Venise, ville magnifique et qui colle parfaitement à ce troisième tome qui va nous faire découvrir les primordiaux marins. On sent encore une fois que les auteurs ont effectués pas mal de recherche pour nous rendre cet univers vivant et surtout pour faire cohabiter tous ses personnages connus dans l’histoire, mais aussi grâce aux ajouts en fin de volume d’explications historiques. Un univers palpitant mêlant médecine, pouvoir, fantasy et qui mérite d’être découvert.

Les personnages se révèlent toujours aussi intéressants à découvrir, ils se révèlent vraiment humains, denses et soigné même si parfois, sur quelques case, un peu simplistes. Mais rien de dérangeant car on s’accroche facilement à eux, à leurs aventures et leurs émotions. Les personnages que je trouvais peu utilisés dans les tomes précédents prennent enfin de l’importance. Par contre, j’ai un petit reproche à faire, je trouve que parfois certaines pages sont un peu trop saturées en bulles de dialogues. J’ai trouvé ça un peu dommage, mais rien de bien grave.

Concernant les graphismes, je ne sais pas si c’est moi, mais je les trouve des plus en plus réussis de tome en tome, plus détaillés et plus prenants. Les scènes de flash-back sont vraiment réussies. Un trait vraiment efficace et vivant qui nous plonge facilement dans cette histoire que ce soit à travers les scènes d’action ou encore par les émotions des personnages. En tout cas un troisième tome aussi réussi que les deux premiers ou les révélations commencent à tomber, un tome vraiment efficace et captivant. J’ai hâte de lire la quatrième tome qui viendra conclure ce cycle.

En Résumé : J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce troisième qui commence à nous offrir plus de réponses que de questions. L’intrique se révèle peut être moins dense mais toujours aussi riche et soigné nous offrant pas mal d’action, de rebondissements et de trahisons. Les graphismes sont toujours aussi réussi nous offrant un trait vif et efficace. L’univers est toujours aussi passionnant et dense que les tomes précédents et les personnages sont toujours aussi attachants et travaillés. Mon seul petit regret avec ce tome est parfois une saturation en dialogue sur certaines planches mais rien de vraiment dérangeant. J’ai hâte de lire le dernier tome.

 

Ma Note : 8,5/10

La Licorne Tome 2, Ad Naturam – Mathieu Gabella & Anthony Jean

la-licorne-t2.jpgRésumé : Entraîné dans un complot visant à exterminer une ancienne confrérie de médecins, les Asclépiades, Ambroise Paré est amené à reconsidérer ses convictions les plus profondes sur la nature du corps humain et les méthodes médicales. Accompagné de quelques confrères survivants et des créatures qui les aident, il se rend à Milan, là où tout a commencé, là où l’ennemi l’attend impatiemment…

 

Edition : Delcourt

 

Mon Avis : Après un premier tome qui m’avait plus que convaincu, grâce à une histoire fouillée et soignée et des personnages vraiment intéressants (chronique du Tome 1 ici), j’avais hâte de lire la suite de cette Bande Dessinée et je n’ai donc pas mis longtemps à faire entrer ce second tome dans ma PAL. En tout cas je dois dire que je trouve l’image de couverture vraiment réussie, stylée et efficace.

On retrouve nos protagonistes toujours à la recherche de la vérité sur le corps humain mais plutôt mal en point après la fin du premier tome. Ce second tome va commencer à nous révéler les premières clés de ce complot et surtout certaines de ses conséquences. L’intrigue de ce tome continue à se densifier, à se complexifier au fil des pages, il ne faut donc pas perdre le fil de l’histoire sous peine de se retrouver légèrement perdu, ce serait dommage, car on retrouve vraiment une histoire originale, captivante et de qualité. Les pièces du puzzle vont commencer doucement à se mettre en place et il devient difficile de lâcher le livre avant sa conclusion.

L’univers mis en place par les auteurs reste toujours aussi riche et passionnant à découvrir, mélange d’historique et de fantasy. La renaissance période de renouveau et de découvertes, mais aussi de pouvoir d’art et de religion, colle vraiment parfaitement à l’histoire que mettent en place les auteurs. Ce qui surprend c’est vraiment la cohérence de cet univers entre créatures fabuleuses, mythologie et histoire les auteurs arrivent vraiment à nous faire plonger dedans sans fausse note; on pourrait croire que l’histoire c’est vraiment passé ainsi. Les explications historiques en fin de volume continuent à apporter pas mal d’informations intéressantes sur l’époque et les héros et montre que les auteurs ont vraiment travaillé leur sujet.

Concernant les personnages je dois dire qu’ils se révèlent toujours aussi travaillés, denses et surtout s’intègrent parfaitement à cet univers, étant des grands noms de la médecine de l’époque. On suit avec plaisirs leurs évolutions, leurs recherches et découvertes. Mais voilà les auteurs continuent à dévoiler et apporter de nouveaux personnages qui ne servent pas toujours à grand-chose et donnent parfois plus l’impression d’être là pour être présent. Rien de dérangeant, ils serviront peut être dans les prochains tomes, mais ça peut être parfois surprenant de voir un grand nom de l’époque faire « tapisserie » dans ce tome.

Les graphismes se révèlent toujours aussi réussis et vraiment agréables, une fois adapté aux traits anguleux les graphismes se révèlent de toute beauté. Je pense surtout à la découverte du laboratoire par nos héros. Le trait se révèle toujours aussi soigné, précis et surtout vivant nous offrant des scènes vraiment magnifiques et pleine de vie. Son jeu d’ombre et de lumière est, je trouve, vraiment réussi. En tout cas un second tome tout aussi réussi que le premier et m’a donné vraiment envie de lire la suite en espérant que les auteurs ne se perdent pas dans la densité de leur intrigue, ce serait dommage tant cette oeuvre originale vaut, pour le moment, le détour.

En Résumé : Voilà un second tome qui m’a offert un excellent moment de lecture, offrant une intrigue qui continue à se densifier et se complexifier tout en commençant à lever le voile sur le complot et offrant quelques réponses. L’univers mis en place par les auteurs est toujours aussi cohérent, pleine d’imagination et agréable à suivre et à découvrir. Les personnages se révèlent toujours aussi travaillés et on suit leurs péripéties vraiment avec plaisir même si je trouve dommage que devant le nombre de personnages certains se retrouvent cloisonner à un rôle parfois pas vraiment utile. Concernant les graphismes ils se révèlent vraiment réussis, magnifiques et surtout vivants et fluides, on se laisse facilement emporter par ses images. J’ai hâte de lire la suite en espérant que les auteurs ne se perdent pas dans la complexité de leur intrigue.

 

Ma Note : 8,5/10

La Licorne Tome 1, Le Dernier Temple D’Asclépios – Mathieu Gabella & Anthony Jean

la-licorne-t1.jpgRésumé : 1565. La Renaissance…
L’Art et la Science sont en plein bouleversement, et les guerres de religion couvent… Mais une autre bataille, dans l’ombre, a commencé. Une bataille qui se livre autour du plus mystérieux des objets, de la plus merveilleuse des créations : le corps humain.
A Paris, des médecins réputés sont retrouvés morts. Ambroise Paré, chirurgien royal et pionnier de la nouvelle médecine, mène l’enquête. Il découvre qu’il est le prochain sur la liste. Mais des créatures veillent sur lui. Des êtres fabuleux, qui vont remettre en cause… tout ce en quoi il croyait.

Edition : Delcourt

 

Mon Avis : Voilà un petit moment que j’avais envie de me lancer dans cette série dont je n’arrêtais pas d’entendre du bien depuis un petit moment. Il faut dire que le quatrième de couverture ainsi que l’illustration de la couverture sont vraiment intéressants et m’ont donné vraiment envie de me laisser tenter, alors lors de mon dernier passage en librairie j’ai donc décidé d’intégrer ce premier tome dans ma PAL en espérant ne pas être déçu.

Je dois dire que l’intrigue de ce premier tome se révèle vraiment foisonnante surtout parfaitement maîtrisé du début à la fin. On suit les aventures d’Ambroise Paré, chirurgien dans sa quête de vérité sur le corps humain. Mélange d’historique, de fantasy et de fantastique l’histoire se révèle vraiment efficace et surprenante, les auteurs sachant maîtriser les révélations pour ne jamais perdre le lecteur ou l’ennuyer et sans trop lui révéler d’informations pour mieux le surprendre pas la suite. Le début est un peu lent à démarrer mais très vite beaucoup d’informations se bouleversent et il vaut mieux ne pas perdre le fil sous peine de se retrouver perdu. Une histoire vraiment originale dont le corps humain en est le thème principal, une histoire que j’ai trouvée fascinante et captivante, alors qu’il ne s’agit que d’un premier tome servant à poser les briques de l’intrigue et présenter les personnages.

L’univers mis en place par les auteurs est vraiment passionnant et ne manque ni d’imagination, ni d’originalité. Entre médecine, religion, complots, rois et sociétés secrètes vient aussi se mélanger créatures fabuleuses et mythologies. On sent que les auteurs ont fait d’énormes recherches pour mettre en place leur univers à l’époque de la Renaissance, une époque qui a offert de grands bouleversements scientifiques. D’ailleurs les dernières pages offrant des explications sur l’époque ainsi que la biographie des personnages en est la preuve et ajoute un côté prenant et réaliste à l’histoire. Les mythologies misent en avant se glissent parfaitement dans l’intrigue sans surprendre ni choquer.

Concernant les personnages on peut dire qu’ils ne manquent pas de profondeurs et sont parfaitement mis en place par les auteurs. Ambroise Paré, qui est le personnage conducteur est vraiment attachant et surtout se révèle vraiment plaisant à suivre dans cette enquête qui va bouleverser sa vie et la médecine. Les personnages secondaires ne manques pas de prestances et se révèlent aussi intéressants à suivre, j’ai juste eu un peu peur quand j’ai vu Nostradamus arriver, mais finalement les auteurs s’en sont bien sortis. Certains personnages mystérieux donnent vraiment envie d’en savoir plus sur eux.

Concernant les graphismes je dois dire que je les trouve vraiment réussis, peut être un manque d’arrondis dans les visages, mais Anthony Jean nous offre un trait précis, efficace et surtout qui donne facilement vie à un univers qu’on a envie de découvrir ainsi qu’à des personnages vivants qui ne manquent pas d’émotions. Le jeu d’ombres et de lumières se révèlent sur certaines planches sublimes. Mon seul petit regret est peut-être un peu trop de dialogues sur certaines planches ce qui peut donner une impression un peu trop dense par moment. En tout cas voilà un premier tome qui pose les premières pierres d’une histoire qui s’annonce vraiment captivante et surprenante et dont je lirai la suite avec plaisir.

En Résumé : J’ai passé un excellent moment de lecture avec cette Bande Dessinée qui nous offre une histoire vraiment dense, soignée et surtout originale, posant les premières pierres d’un complot qui donne vraiment envie d’en savoir plus et de découvrir la suite. L’univers mis en place mélange historique et fantasy se révèle plein d’imagination et de surprises qui happent le lecteur facilement. Les personnages ne manquent pas de profondeur et de charismes et on les suit avec plaisir dans cette enquête. Les graphismes, eux, se révèlent vraiment magnifiques, même si par moment je les ai trouvés un peu trop anguleux, mais on sent que le dessinateur maîtrise son sujet. Mon seul petit reproche est parfois un peu trop de dialogue rendant trop denses certaines pages, mais rien de vraiment dérangeant.

 

Ma Note : 8,5/10

© 2010 - 2020 Blog-o-Livre