Étiquette : michael marshall

Nous Sommes Là – Michael Marshall

nous sommes laRésumé : NOUS SOMMES LÀ. DANS L’OMBRE.
Lorsque David bouscule un parfait inconnu à New York, il entend quatre mots qui vont changer sa vie pour toujours : Souviens-toi de moi. Depuis, des phénomènes étranges et inexplicables se produisent autour de lui, et David a l’impression que quelqu’un l’observe.
NOUS AVONS PASSÉ NOTRE VIE À VOS CÔTÉS.
À New York comme ailleurs, d’autres personnes se sentent suivies, épiées par des silhouettes aux contours de plus en plus nets. Il existe des êtres cachés dans le noir, qui nous regardent, à l’affût.
Qui sont-ils, que veulent-ils… et pourquoi nous semblent-ils parfois si familiers ?
NOUS SAVONS QUI VOUS ÊTES.
NOUS SAVONS OÙ VOUS VIVEZ.
VOUS NE POUVEZ PAS NOUS VOIR,
MAIS SOYEZ-EN SÛRS : NOUS SOMMES LÀ.

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : De l’auteur, j’ai déjà lu son roman Avance Rapide (ma chronique ici), son recueil de nouvelles L’Homme qui Dessinait des Chats (ma chronique ) ainsi que différentes nouvelles parue dans différentes anthologies. À chaque fois j’ai passé un très bon moment de lecture, ne manquant pas d’idées et offrant des univers intéressants. C’est donc sans surprise que je me suis rapidement laissé tenter par son dernier roman publié en VF. Concernant la couverture, je trouve l’illustration accrocheuse, efficace et qui nous met directement dans l’ambiance.

Ce roman nous propose de suivre ainsi deux lignes d’intrigues, celle de John dont sa copine va lui demander d’aider une de ses amies qui se sent suivie et harcelée depuis près de 10 ans, tandis qu’en parallèle on découvre David, jeune écrivain, qui va voir sa vie bouleverser après avoir été bousculé à New York. Ce que j’apprécie avec l’auteur c’est sa facilité à jouer avec les plans classiques que l’on peut considérer comme la réalité pour surprendre, tout en collant parfaitement à son récit et en restant cohérent. De nouveau j’ai trouvé qu’il faisait mouche ici, jouant ainsi sur une idée, certes déjà vue, mais qui ne manque pas de se révéler solide et intéressante : les Ombres, et ce qui peut s’y cacher. Dis comme ça ce n’est pas sans rappeler différents films, épisodes de séries ou autres, mais voilà là grande force du récit est, cela risque d’en surprendre plus d’un je pense, de n’offrir que peu réponse. Il amène les idées et le lecteur en fait ainsi ce qu’il en veut.

Cela pourra franchement en bloquer certains, mais, oui, l’auteur ne cherche pas à offrir de réponse nette et précise à ces gens de l’ombres, ces fantômes, car finalement personne ne sait qui ils sont. Que ce soit des anges, des spectres, des gens oubliés voir d’autres points encore le récit joue clairement le mystère du début à la fin et, j’avoue, se révèle intéressant au point de me faire tourner les pages avec envie d’en apprendre plus. Surtout que l’ensemble ne laisse pas non plus indifférent, l’auteur s’amusant à soulever des réflexions efficaces tout du long. Les thèmes abordés sont ainsi vastes, allant de la perte que ce soit d’une amitié ou d’un être cher, c’est aussi un récit de regret et de mélancolie, de souffrances, mais aussi une histoire de renouveau, de reconstruction. C’est un peu le roman qui, d’une certaine façon, nous montre que la vie est faite de coups, de déceptions mais qu’elle peut aussi offrir des choses sublimes, comme une nouvelle chance d’aimer, la possibilité d’être père ou encore une possibilité d’être apprécié pour ce que l’on est. Il nous propose aussi, selon moi d’un point de vue métaphorique, de réfléchir sur ces gens sur qui on détourne le regard, qu’on « oublie » d’une certaine façon car ils sont « rejetés » par cette société qu’ils soient vagabonds, sdf ou autres. J’avoue ce que peut soulever le récit, ou ce que moi j’en ai tiré comme réflexion peut-être vu que cela repose énormément sur des non-dits et des émotions, se révèle franchement passionnant.

Le soucis vient par contre de la construction du récit qui, je trouve, est loin de permettre à l’intrigue et aux idées de s’épanouir comme il faut. Concernant l’ambiance l’auteur arrive à offrir à son récit quelque chose d’efficace jouant avec le fantastique de façon réussi et intrigante pour amener une légère tension et une angoisse bienvenue pour ce genre de récit qui joue sur les apparitions, tout en restant « réel ». J’entends par là que ce que met en place l’auteur pourrait exister. L’auteur ne cherche pas à faire peur, ou à jouer sur la surprise à tout va, mais plus à légèrement déranger le lecteur pour le happer dans les questions qui apparaissent au fil des pages ainsi que sur ces « fantômes ». Le récit est aussi construit sur une base de thriller jouant ainsi sur deux enquêtes, celle de John sur le harceleur et celle de David qui, après être bousculé, va entrer dans un monde qu’il ne comprend pas. Et c’est là que pour moi, l’auteur se perd un peu. En effet il a un peu de mal à construire ce récit sur cette forme, ce qui joue obligatoirement sur le rythme, principalement dans la première moitié. Il oscille ainsi un peu trop, l’auteur ayant la mauvaise habitude de tomber dans quelques longueurs voir des passages un peu trop verbeux, ce qui est dommage, car empêche l’ensemble d’être encore plus efficace. Cela s’améliore clairement vers la moitié du roman quand tout est mis en place et le dernier tiers se révèle assez haletant et percutant, mais voilà je pense que cette première moitié, malgré le fait que l’auteur cherche à proposer quelque-chose de différent, pourra en bloquer certains tant parfois elle prend son temps.

Concernant les personnages, ils se révèlent clairement intéressants à suivre, humains et attachants. Ils se dévoilent lentement au fil des pages, nous en apprenant plus sur eux et sur leur passé, leurs forces et leurs faiblesses, leurs secrets. Que ce soit John au passé trouble et douloureux qui cherche à se refaire une vie, Kristina sa compagne solitaire qui a toujours eue du mal à s’engager, David jeune écrivain qui se voit la chance de pouvoir publier son premier livre mais qui a connu une enfance compliquée, ou bien encore sa compagne Catherine le roc de sa vie sur laquelle il se repose. Chacun des personnages ne manque pas de s’avérer soigné, dense et offrir des héros complexes et captivants à découvrir. Les « ombres » personnages secondaires ne sont pas non plus en restes se révélant intéressant à suivre avec leurs mystères et surtout leurs motivations à la fois étranges et, d’une certaine façon, mélancoliques dans leurs besoins d’exister, de ne pas disparaitre. Les personnages antagonistes sont peut-être un peu caricaturaux, mais remplissent pleinement leurs rôles avec quelques petites surprises. Par contre, et l’auteur n’est pas le premier a user de ce genre de procédés, les chapitres qui dévoilent un personnage unique ne servant qu’à dévoiler des informations, j’ai trouvé que cela donnait une impression de remplissage plus qu’autre chose. Rien de gênant, car il n’y en a pas énormément, mais voilà j’accroche rarement.

La plume de l’auteur est efficace, entraînante et plonge le lecteur plutôt facilement dans son récit étrange aux nombreuses résonances selon moi. Au final j’ai passé un bon moment avec ce livre qui offre de nombreuses bonnes idées, mais qui aurait tout de même mérité un travail d’édition à mon goût, principalement dans la première moitié qui aurait pu être plus allégée pour la rendre plus entrainante. Cela n’empêche pas ce roman de se révéler plus que divertissant et intelligent pour autant, mais ce roman pourrait en bloquer plus d’un que ce soit sur ce que j’ai dis plus haut mais aussi sur la conclusion qui reste ouverte laissant quelques questions importantes en suspend. Pour moi ce n’est peut-être pas le meilleur livre de l’auteur, mais je suis content de l’avoir découvert et je continuerai à lire de ses écrits.

En résumé : J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui, malgré une première partie en dent de scie, offre une intrigue intelligente et plutôt intéressante. L’auteur nous offre ainsi de nombreuses réflexions que ce soit sur nous-même comme sur notre regard sur les autres, principalement le tout dans une ambiance fantastique qui se révèle efficace, légèrement angoissante sans non plus trop en faire. Le principal intérêt du récit vient, je trouve, que l’auteur laisse le lecteur se poser ses propres questions, il apporte ainsi simplement les éléments et c’est à lui d’en faire ce qu’il veut ce qui peut surprendre voir déranger même si moi j’ai apprécié. Les personnages s’avèrent très intéressants, entrainants et humains, que ce soit les héros comme les personnages secondaires ils ne manquent pas d’attrait. Je regretterai peut-être des personnages antagonistes un peu caricaturaux, mais finalement ils remplissent bien leur rôle. Au final le principal soucis de ce roman vient de ses longueurs dans la première moitié qui l’empêche de vraiment déployer tout son potentiel, même si l’ensemble reste réussi à mon goût. La conclusion est aussi ouverte, laissant quelques questions importantes en suspend cela pourrait en surprendre plus d’un.  La plume de l’auteur s’avère efficace, entraînante et je lirai sans soucis d’autres écrits de l’auteur.

 

Ma Note : 7,5/10

Autres avis : Lune, …

L’Homme qui Dessinait des Chats – Michael Marshall

l'homme qui dessinait des chatsRésumé : Thriller, horreur, fantastique, littérature générale ou science-fiction, aucun genre n’est à l’abri de son imaginaire. Car c’est par la forme courte que Michael Marshall s’est d’abord illustré, remportant prix littéraire sur prix littéraire, et il y est toujours fidèle – entre chaque roman il continue de produire des nouvelles, incapable de faire taire ses mains ni cette voix si unique qui est la sienne, impressionnant jusqu’à Stephen King lui-même, pourtant roi de l’exercice.
À travers des aspects aussi quotidiens qu’Internet, la vie de couple ou un homme qui dessine des chats à la craie sur le sol, Michael Marshall ne souhaite qu’une chose : vous toucher au plus profond. Car qui sait ce que l’homme cache en son sein ?

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Ce livre a longtemps fait partie des dinosaures de ma PAL, c’est bien simple, il était déjà dans ma PAL avant même la création de ce blog. Je ne sais pas trop pourquoi j’ai mis si longtemps à me lancer dans la lecture de ce recueil de nouvelles, surtout que Avance Rapide, le Roman de l’auteur, m’avait vraiment convaincu (ma chronique ici). Mais voilà certains livres, à force de temps et d’attente, prennent un peu le statut d’épouvantail et il a fallu que je décide de me secouer pour sortir ce livre de ma PAL. À noter l’illustration de couverture qui se révèle sympathique, mais rien d’exceptionnel non plus. Ce livre comprend 30 nouvelles, ne pouvant pas chroniquer chaque nouvelle (trop long) je vais tenter une chronique globale.

En tout cas j’ai bien fait de dépasser mon appréhension, car je ressors de ma lecture de ce recueil en ayant passé un très bon moment. En effet ces trente nouvelles permettent clairement de se rendre compte de la diversité des écrits de l’auteur et surtout la diversité de genres, l’auteur nous proposant des textes qui peuvent aussi bien se considérer de Science-Fiction, de Fantastique, de Thriller ou encore d’Horreur. Surtout il arrive vraiment à rendre ses nouvelles vraiment passionnantes, intelligentes et efficaces, forçant souvent le lecteur à se remettre en question ou bien à remettre en question certaines considérations. Ce qui fascine surtout c’est la capacité de l’auteur, au fil des récits, à faire basculer une situation tout ce qu’il y a de plus normal vers quelque chose de plus inquiétant, surprenant et de plus dérangeant. On est vraiment happé par ce qui arrive aux différents personnages et on se demande même souvent vers où il nous emporte avant d’être surpris par la conclusion.

L’auteur arrive vraiment à faire entrer le lecteur dans une diversité d’univers vraiment intéressant, qu’on soit dans une ville morte, sur un vaisseau spatial ou à Londres on se retrouve captivé en quelques lignes à peine. Concernant les personnages là aussi l’auteur arrive à offrir des personnages totalement différents, on les aime ou on les déteste, mais quoi qu’il arrive il nous plonge dans leurs aventures. Des héros qui souvent, par la force des choses et des évènements, subissent plus qu’ils ne peuvent agir. Ils se révèlent souvent complexes et soignés avec leurs émotions et leurs besoins.

Au final c’est surtout la capacité de l’auteur à offrir, en quelques pages, des textes denses, souvent angoissants, souvent réfléchis, parfois drôles mais vraiment passionnants. Certains des textes risquent d’ailleurs d’en marquer plus d’un tant l’auteur arrive à faire monter la tension et à surprendre le lecteur. L’auteur sait vraiment jouer avec les rebondissements et les retournements de situations pour ne jamais ennuyer le lecteur.

Alors, bien entendu, certains textes se révèlent un peu en dessous du niveau affiché par ce recueil et certaines conclusions un peu précipitées, mais rien de bien méchant non plus. Parfois les textes ont aussi un peu vieilli et risquent de ne pas toujours être compris par tout le lectorat, ou encore certains textes se révèlent parfois un peu trop classique pour complètement marquer ou étonner le lecteur. Une fois j’ai même eu l’impression de ne pas avoir les bonnes connaissances culturelles pour vraiment me fasciner à l’histoire. Mais au final il ne s’agit que de quelques textes un peu moins bon et devant la qualité du livre on oublie rapidement ces légers désagréments.

La plume de l’auteur se révèle vraiment dense, efficace et captivante, mais surtout vient adapter sa façon de présenter l’histoire au récit raconté. Il arrive vraiment en quelques mots à décrire un monde, une histoire et des personnages qui paraissent crédibles et passionnants et offre aussi des hommages intéressants à des auteurs comme Lovecraft ou King. Au final je suis bien content de m’être lancé dans la lecture de ce recueil de nouvelles, car même si tous les textes ne sont pas au même niveau j’ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec ces nouvelles, souvent exigeantes, réfléchies, intelligentes et denses qui se savourent avec plaisir. Je vais continuer à découvrir cet auteur en tout cas.

En Résumé : J’ai passé un bon moment de lecture avec ce recueil de trente nouvelles de l’auteur qui offre des textes vraiment diversifiés, allant du fantastique à l’horreur en passant par la SF, mais qui surtout se révèlent denses, soignés et fascinants à découvrir. Il arrive vraiment à happer le lecteur et à nous faire plonger dans une histoire passionnante en quelques mots. Les différents personnages et univers construits au fil des récits se révèlent toujours efficaces et captivants. Surtout l’auteur offre des textes qui font réfléchir et surprennent vraiment. La plume de l’auteur s’adapte à chaque récit et se révèle plaisante et intéressante. Alors, bien sûr tous les textes ne sont pas au même niveaux et certains se révèlent un ton en dessous, mais au final on a un recueil plus que solide qui mérite, selon moi, d’être découvert. Je lirai d’autres récits de l’auteur sans soucis.

 

Ma Note : 8/10

 

chalengeChallenge JLNN 12ème lecture

© 2010 - 2021 Blog-o-Livre