Arlis Des Forains – Mélanie Fazi

arlis-des-forains.jpgRésumé : Lorsqu’on a onze ans, le monde est un endroit étrange…
Et quand ce monde se compose d’un ours, de singes savants et de serpents, l’étrange devient le quotidien. Car Arlis est un forain, et sa maison est la route. Il vit heureux en compagnie d’Emmett et de Lindy, qui dirigent la caravane, de Jared, le cul-de-jatte, d’Aaron et de Katrina. Si seulement Arlis savait ce qu’il fait parmi eux. Car il ignore tout de ses origines ou de sa famille.
Un jour, alors que les forains atteignent la petite bourgade de Bailey Creek, Arlis fait la connaissance de Faith, la fille du pasteur. Ils se lient d’amitié et deviennent complices, au cœur des blés, sous la lune et le vent.
Mais Faith n’est pas non plus une fille comme les autres. Elle connaît les secrets des champs de blés. Elle initie Arlis à d’étonnants sacrifices dédiés à l’épouvantail qui règne en maître sur ces lieux. Autour d’eux plane une présence invisible et effrayante.
Oui, lorsqu’on a onze ans, le monde est un endroit étrange, où peuvent surgir la violence et la mort, et changer votre vie à tout jamais…

Edition : Bragelonne

Poche : Folio SF

 

Mon Avis : Je connais les oeuvres de Mélanie Fazi à travers ces nouvelles, que je trouve magnifique, et je dois dire que j’était impatient de lire son roman. De plus le monde des forains à toujours qui a toujours eu, pour moi, un côté mystérieux, enchanteur et magique ainsi que la magnifique couverture réalisée par Didier Graffet m’ont convaincu de me lancer dans la lecture de ce livre.

Dans ce roman pas vraiment d’intrigue ou de machinations, simplement la quête d’un enfant pas comme les autres par son train de vie que tout le monde envie et qui pourtant aimerait avoir une vie normale. Une quête d’identité d’un enfant adopté qui ne connaît rien de ses parents,  jusqu’à sa rencontre avec Faith qui va l’initier aux secrets des champs; des secrets qui vont bouleverser un enfant de onze ans en quête de soi même. Et je dois dire qu’on se laisse emporter par Arlis et son histoire, une enfance d’illusion, de magie et de mystère, une enfance pourtant si réelle d’un garçon qui se sent incompris et surtout en quête de réponses.

Les personnages sont vraiment très bien travaillés que ce soit Arlis le garçon un peu paumé dont on s’accroche rapidement à Faith la petite peste qu’on se met a détester. L’auteur a su parfaitement jouer sur les émotions, les envies et les sentiments de chacun pour rendre chaque personnage palpable que ce soit dans leur bonté comme dans leur cruauté, et c’est un des points forts du livre. Les personnages sont assez hétéroclites et pourtant forment un ensemble cohérent et accrocheur; des personnages que j’ai trouvé profonds et surtout humains.

Mais voilà, la grande force du livre reste la plume de Mélanie Fazi qui nous emmène dans une bourgade au contexte un peu flou, une ville américaine donc l’époque est difficile à situer, une ville ou tout est permis, le tout sous une plume magnifique, poétique, efficace et surtout qui nous emmène dans un voyage fantastique qui ne laissera pas indifférent. Une écriture fluide et dense où se mélange douceur et souffrance. On a du mal à lâcher ce livre une fois embarqué dans l’histoire.

L’univers crée par l’auteur est très intéressant que ce soit par cette petite bourgade américaine intemporelle mais aussi par la présentation du monde des forains, de leur confrontations avec le monde sédentaire, leurs préjugés et leurs discordes. Alors bien sur quelques petit point dérangeants apparaissent, le rythme est très lent ce qui peut faire rêver comme ennuyer, à chacun sa façon d’appréhender ce livre, de plus le fait d’écrire le texte à la première personne fait que par moment on peut trouver Arlis trop mature dans ses explications. Mais voilà, selon moi, ce voyage poétique à travers cette quête d’identité vaut le coup d’être vécu. On notera aussi une fin ouverte qui laisse à certains, comme moi, le plaisir de répondre soi même à certaines questions mais qui pourra en frustrer certains.

En Résumé : Un livre fantastique qui risque de vous faire rêver à travers la quête d’identité d’un enfant de onze ans avec des personnages vraiment captivants, humains et parfaitement bien retranscris et surtout une plume magnifique et poétique qui vous entraînera à travers un voyage d’une grande finesse.

 

Ma Note : 8,5/10

Précédent

L’Héritier de Kushiel Tome1, Imriel – Jacqueline Carey

Suivant

La Première Loi Livre1, Premier Sang – Joe Abercrombie

  1. il semble que c’est un roman tout en sentiments et en sensibilité…
    perso, tant le thème (le monde forain) que la fin ouverte, me freinent…
    joli chronique…

  2. J’avais déjà envie de lire mais tu me décides définitivement à le mettre sur la liste des prochains achats. J’espère qu’il me plaira autant qu’à toi !

  3. Ton avis me conforte dans mon choix. Il est sur ma liste de livres à emprunter à la médiathèque.
    Lisant beaucoup de romans sombres, un peu de rêve et de poésie me seront bénéfiques…

  4. Je ne connaissais pas du tout !! La couverture est superbe et ton avis m’a donné envie de le lire.

    j’ai déjà vérifié, ma médiathèque l’a dans ses rayons !

  5. La couverture m’a séduite, la 4ème me laisse perplexe…
    Ton avis me donne envie à part peut-être pour la « fin ouverte »…
    Je ne connais pas du tout l’auteur, tu conseillerais, pour la découvrir, de commencer par ses nouvelles ou par ce roman ?

  6. Lelf

    Mélanie ne se sépare jamais d’une certaine ombre dans ses oeuvres je crois ^^
    Bon, il faudra que je m’y mette à l’occasion. Il est rapide à lire je suppose (même si te demander à toi revient forcément à dire que c’est rapide, vu que je lis nettement moins vite xD)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :