Codex Merlin, L’Intégrale – Robert Holdstock

codex merlinRésumé : Des siècles avant sa rencontre avec Arthur, Merlin voyage à travers le monde, immortel et éternellement jeune, à la recherche du savoir. Il se lie d’amitié avec le héros grec Jason et l’accompagne dans sa quête de la Toison d’or. Une décision qui lui coûtera cher… Quelques centaines d’années plus tard, Merlin entend parler d’un navire perdu dans un lac gelé du Nord et d’où jaillit une longue plainte. Il découvre qu’il s’agit de l’Argo, le vaisseau de Jason, où gît l’âme du héros pleurant ses fils volés par l’enchanteresse Médée, éprise de Merlin dans sa prime jeunesse. Merlin s’engage alors dans une autre quête : retrouver les fils de Jason, projetés dans le futur par leur mère, Médée.

Edition : Le Pré aux Clercs

 

Mon Avis : Robert Holdstock est un auteur connu et reconnu de la Fantasy mais je dois bien avouer que je n’ai pas encore lu un seul de ses livres. Je suis tombé sur ce livre et au delà de la couverture, qui personnellement ne m’a pas accroché plus que ça, le quatrième de couverture m’a énormément tenté avec ce mélange de mythologies grecques et celtes. Alors quand j’ai vu que Livraddict proposait un partenariat sur ce livre, j’ai tout de suite tenté ma chance. Je remercie donc Livraddict et les éditions Le Pré aux Clercs pour la découverte de ce livre. A noter que cette intégrale regroupe Celtika, Le Graal de Fer et Les Royaumes Brisés.

Merlin est un homme qui parcoure le monde depuis l’aube des temps, son chemin l’a mené à rencontrer Jason pour la quête de la toison d’or mais aussi de voir périr les enfants de ce dernier sous la main de Médée. 700 ans après cette tragédie il découvre la supercherie de Médée qui n’a pas tué les fils de Jason mais les a envoyé à travers le temps. Merlin va partir à la recherche Jason
enfermé dans un lac gelé des pays du nord. Des livres sur Merlin, beaucoup ont été publiés mais là l’auteur a décidé d’être original et de nous montrer un merlin comme un Enchanteur existant depuis des millénaires consumant sa vie par l’utilisation de la magie, de plus le mélange de mythes grecs et celtiques et vraiment passionnant mais aussi surprenant.

Je dois dire que le début du roman est surpreant et déroutant, on se sent complètement perdu dans ce grand pays glacé ou l’auteur nous offre aucune explication sur ce qui arrive, mais si on maintient la lecture, petit à petit, l’intrigue et les explications se dévoilent au fur et à mesure mais de façon lente, il faudra attendre la troisième partie du livre pour vraiment comprendre l’ampleur de l’histoire et des rebondissements disséminés ici et là tout au long du livre. Le rythme du livre est vraiment lent, on est loin d’un livre épique, Merlin étant plutôt un héros d’inaction préférant ainsi ne pas utiliser ses pouvoirs et sauvegarder sa vie, mais pourtant si on se laisse embarquer alors l’histoire coule assez facilement et on tourne les pages avec un plaisir certain suivant les quête de ces personnages qui vont les mener aux confins de grands dangers. Par contre si vous cherchez une histoire épique passez votre chemin.

Les personnages sont vraiment des personnages travaillés, complexes, sombres et ne se laissent pas apprivoiser facilement par le lecteur. Par contre l’auteur a fait le pari d’humaniser les grandes figures présentes dans ce livre que ce soit Jason un être troublant qui ne pense qu’à lui même, Merlin qui n’a pas envie de vieillir au risque de ne pas utiliser sa magie pour aider ses amis ou encore Médée rongée par la haine et la colère. Je dois dire que j’ai grandement apprécié cette partie humaines de ces mythes mais ça peut déranger certains lecteurs de voir leurs mythes mis à mal voir écornés. En tout cas tous les personnages ont leurs bons et leurs mauvais côtés, que ce soit les personnages principaux ou secondaires, et ils ne laissent pas le lecteur indifférent chacun dissimulant leurs souffrances.

L’univers mis en place par l’auteur est vraiment un univers complexe, dense et travaillé avec des descriptions vraiment soignées donnant vie à ce monde mais aussi un univers possédant une histoire, un passé comme un avenir. Le tout est parfaitement mis en place par l’auteur donne à l’imagination du lecteur des images vraiment magique et magnifiques. De plus toute la mythologie est aussi très complexe et se dévoile au rythme des pages. L’auteur a vraiment fait des recherches et nous offre énormément d’informations sur son univers, ce qui par moment peut noyer le lecteur et le perdre un peu.

La plume de l’auteur est vraiment poétique et magique mais vraiment complexe et il faut un minimum de concentration pour entrer dans le livre, mais si on se laisse aller à la découverte de cet univers alors on passe un très bon moment. Le mélange entre les mythologies grecques et celtiques est vraiment une réussite et offre un sujet vraiment original de plus l’auteur sait maintenir son lecteur jusqu’à la fin. Une fois la dernière page on est encore émerveillé par ce voyage dans cet univers réellement magnifique et dépaysant. Alors bien sur comme je l’ai dis il faut un minimum de concentration pour ce roman sous peine de perdre le fil, de plus l’auteur donne tellement d’information que des fois on en sait plus très bien à quoi elles correspondent mais voilà ce roman offre tout de même un bon moment de lecture.

Par contre je tenais à souligner deux ou trois petits points qui m’ont dérangés déjà l’édition possède quelques coquilles visibles, rien de bien méchant sauf une ou deux fois où les noms ont été mélangés ce qui peut perdre le lecteur durant ce passage. De plus je ne sais pas si ca vient de l’auteur mais les jumeaux Conan et Gwyrion qui sont les fils du dieu Llew dans le premier récit, puis les fils de Lug dans le second récit puis de nouveau les fils de Llew dans le troisième récit. Je sais que les dieux possèdent plusieurs noms mais c’est déroutant. Autre petit point dans le troisième récit Merlin revit une scène du passé entre Jason et Médée où il parle de lui sous le nom de Merlin, alors qu’il a bien été clair qu’à l’époque de sa première rencontre avec Jason il ne s’est jamais fait appeler Merlin mais Antiokus. Voilà, rien de bien méchant mais ça surprend.

En Résumé : Je dois dire que j’ai passé un bon moment avec cette intégrale vraiment dense et complexe offrant une histoire qui prend pleinement son temps pour se dévoiler et offrir son dénouement, des personnages vraiment sombres et complexes, un univers vraiment dense, travaillé et qui est vraiment magnifique le tout porter par une plume poétique et sophistiqué qui demande un minimum de concentration. Le début est surprenant et peut être bloquant mais si on se laisse aller et emporter par le récit on passe alors un très agréable moment avec ce livre. Seul gros défaut le trop grand nombre d’informations données par l’auteur qui peut embrouiller, mais rien de bien dérangeant.

 

Ma Note : 8/10

Précédent

Alim le Tanneur Tome1, Le Secret des Eaux – Lupano & Augustin & Penloup

Suivant

Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles et La Traversée du Miroir et ce qu’Alice Trouva de l’Autre Côté – Lewis Carroll

  1. Je suis encore dans la lecture, à peu près au milieu du deuxième tome. Je trouve ça vraiment lent et si certains points me plaisent dans le récit, la lenteur de l’intrigue me dérange vraiment, et
    aussi le fait qu’on est noyé sous les infos. Je n’avance pas dans ma lecture et je déteste cette sensation ! Bref, j’avoue que je commence à me demander si je ne vais pas abandonner à la fin du
    deuxième tome, ce qui est dommage vu la qualité de l’écriture et de l’univers développé…

  2. J’ai le Bois de Merlin qui m’attend dans ma PAL…
    J’avoue que la 4ème de couverture m’avait interpellée mais pour une fois ton article me freine un peu : La quantité d’informations, la lenteur du récit mais aussi la grosseur de l’intégrale me font
    un peu peur…
    Pourtant, tout ce qui tourne autour de Merlin, de la mythologie m’intéresse…
    Bref, je n’arrive pas trop à me faire une idée pour le moment…

  3. Oui, je sais, je parlais du livre juste pour dire que je connaissais le nom de l’auteur ! 🙂

Laisser un commentaire

© 2010 - 2017 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :