Kushiel Tome1, La Marque – Jacqueline Carey

la-marque.jpgRésumé : Phèdre nó Delaunay a été vendue par sa mère alors qu’elle n’était qu’une enfant. Habitant désormais la demeure d’un haut personnage de la noblesse, pour le moins énigmatique, elle y apprend l’histoire, la théologie, la politique et les langues étrangères, mais surtout… les arts du plaisir. Car elle possède un don unique, cruel et magnifique, faisant d’elle une espionne précieuse et la plus convoitée des courtisanes. Rien ne paraît pourtant lui promettre un destin héroïque. Or, lorsqu’elle découvre par hasard le complot qui pèse sur sa patrie, Terre d’Ange, elle n’a d’autre choix que de passer à l’action. Commence alors pour elle une aventure épique et déchirante, semée d’embûches, qu’il lui faudra mener jusqu’au bout pour sauver son peuple.

Edition : Bragelonne

 

Mon Avis : Voilà j’ai décidé de me lancer dans la critique d’un des cycles de la fantasy qui m’a le plus étonné et surpris ces dernières années par sa qualité. Kushiel. Cela ne va pas être facile d’être le plus objectif et le plus neutre possible pour parler de ce cycle mais je vais essayer. Bragelonne a sorti deux couvertures différentes pour ce livre, celle relié (qui illustre mon article) et une pour les brochés. Autant j’adore les couvertures des livres reliés, travaillées et sensuelles, autant celle des livres brochés j’ai pas accroché, trop aguicheuses selon moi.

On va suivre ici les aventures de Phèdre qui, enfant, a été vendue par sa mère et se retrouve destinée au service de Naamah, la déesse de l’amour. Mais Phèdre n’est pas une servante de la déesse comme les autres, elle est une anguisette grâce à sa tache vermillon dans l’oeil. Elle est l’élue de Kushiel, l’ange punisseur des dieux. Cette particularité va la faire atterrir dans la maison de l’un des nobles de la cité qui va l’initier aux arts de l’espionnage.

Je dois dire que la première fois que j’ai entendu parler de ce roman, j’ai hésité. En effet tout le monde parlait de fantasy érotique. Après lecture on est pas vraiment dans un récit érotique et je n’ai rien trouvé de choquant, d’accord on parle ouvertement de sexualité mais l’auteur a réussie à le faire sans vulgarité ni voyeurisme. Cet érotisme permet de mieux définir l’héroïne, ses envies, ses désirs et ses souffrances dans son rôle d’anguisette. D’ailleurs j’ai trouvé la plume de l’auteur, en général, vraiment magnifique, forte et parfaitement fluide. On vit l’histoire à travers les mots de Jacqueline Carey.

L’histoire est extrêmement forte et bien travaillée. Peut être juste une précision, les 150 premières pages servent à poser l’histoire, les différents personnages et l’intrigue. Certains trouveront peut être ça long, moi ça ne m’a pas dérangé le moins du monde. C’est tellement bien écrit, les personnages sont tellement attachants et fascinants et l’intrigue est tellement complexe qu’il faut bien 150 pages pour tout poser. Et puis le reste du livre monte d’un cran, on est happé par cette course poursuite de Phèdre pour sauver sa patrie qu’on a du mal à lâcher le livre.

On sent que l’auteur s’est énormément documentée pour son histoire, que ce soit pour les religions, les différents peuples qui teintent le roman et les cultures. Les personnages sont terriblement attachants et ne sont pas stéréotypés; ils ont tous une part d’ombre en eux, une part qu’ils ne voudraient pas révéler. L’auteur nous fait voyager à travers des pays magnifiques et pas si éloignés que ça des nôtres ainsi que différentes ethnie captivantes.

Concernant l’intrigue, elle est  bien travaillée, complexe et surtout, elle est réaliste. Bien entendu l’intrigue est plutôt classique, mais l’auteur grâce à une plume efficace et directe évite de tomber dans des longueurs rendant son intrigue extrêmement solide, cohérente, fascinante et surprenante. 

En Résumé : Comme je l’ai dis au début pour moi ce cycle et un vrai coup de coeur. L’auteur a une écriture fluide rythmée et efficace. Les personnages sont attachants, singuliers et parfaitement décrits et l’intrigue est efficace et sans temps morts. Certains ressentiront peut être certaines longueur au début le temps de poser l’histoire, ce que je n’ai pas personnellement ressenti.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

La Forêt des Mânes – Jean-Christophe Grangé

Suivant

Kushiel Tome2, L’Elue – Jacqueline Carey

  1. Intéressant et intrigant… Du coup, un livre de plus dans ma wish-list (mon porte-monnaie ne te remercie pas du tout) !

  2. Décidément Bragelonne ont des livres plus géniaux les uns que les autres! Encore un pour ma LAL 😉

  3. Edgirl

    Je sens que ça risque d’être mon prochain livre de chevet, restera plus qu’à me trouver du temps pour le lire… (j’ai toujours pas lu mon Chattam c’est dire –‘)

  4. Ethernya

    Tout comme toi j’avais adoré cette lecture. J’ai hâte que ma médiathèque se procure les volumes suivants pour les lire. (Même si je pense que au final, la série rejoindra ma bibliothèque…)

  5. Marmotte

    J’en ai beaucoup entendu parler, et des avis comme le tien me donnent vraiment envie de le lire!

1 Pingback

  1. Mes Lectures de la semaine° 6/52 | sybulline

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :