Là Où Vont Nos Pères – Shaun Tan

Résumé : Pourquoi tant d’hommes et de femmes sont-ils conduits à tout laisser derrière eux pour partir, seuls, vers un pays mystérieux, un endroit sans famille ni amis, où tout est inconnu et l’avenir incertain ? Cette bande dessinée silencieuse est l’histoire de tous les immigrés, tous les réfugies, tous les exilés, et un hommage à ceux qui ont fait le voyage…

 

Edition : Dargaud

 

Mon Avis : Je me suis lancé dans la découverte de cet auteur après avoir visité le blog de Miss Spooky Muffin. Shaun Tan étant l’un de ses auteurs préférés et elle a réussi à me lancer dans la découverte de ces Bandes Dessinées. De plus je dois dire que je trouve la couverture vraiment très réussie, surprenante et qui attire le regard. A noter que cet album a gagné le fauve d’or Angoulème 2008 qui récompense le meilleur album.

Cet album raconte l’histoire d’un homme qui va fuir son pays envahi pour essayer de trouver un endroit meilleur où vivre avec sa femme et sa fille. Il va devoir s’adapter à ce nouveau pays, à leurs coutumes, leurs façons de vivre et leur langage. Cet album est une sorte d’hommage mais aussi un travail de mémoire et de souvenirs de l’auteur à tous ces immigrés, ces réfugiés, à tous ceux qui se sentent étrangers … Le père de Shaun Tan a lui même été obligé de s’exiler.

Première chose qui surprend quand on ouvre ce livre c’est qu’il s’agit d’un album muet, pas de dialogues du début à la fin et je dois dire que c’est une réussite. Etant immigrants il est normalement peu probable de connaître la langue du pays d’accueil et donc l’absence de paroles, remplacer par le langage des gestes et du corps ajoute énormément à cette impression de débarquer, et de découverte de ce pays. C’est cette incompréhension qui nous rend vraiment proche des personnages. L’histoire en elle même est vraiment riche et captivante et même après plusieurs lectures on continue à découvrir cet album.

L’auteur va aborder dans ce livre plusieurs sujets dont le déracinement, la pauvreté, les difficultés d’intégration, la solitude ou encore les problèmes d’administration, mais voilà l’auteur ne le fait pas de façon direct, il n’impose pas au lecteur ces images mais il le fait plus de façon représentative par des allégories que le lecteur découvre seul au fur et à mesure de sa lecture. D’ailleurs les image sont vraiment superbes dans ce livre, on a l’impression des fois de parcourir un album de vieilles photos tellement les personnages sont réalistes. Et la ville est, je trouve, sublime et surtout déconcertante par ces symboles et ces éléments complètement différents de notre monde.

L’autre grande force de cet album sont les émotions transmises par les personnages qui paraissent tellement réalistes, prenantes et sincères. Le personnages principal arrive à transmettre aux lecteurs ses sentiments que ce soit la solitude, la plongée dans une ville inconnue, le sentiment de dépareiller dans cette ville mais aussi finalement l’espoir de s’en sortir, de pouvoir réussir et vivre une vie meilleure. Je dois dire que ce livre fut pour moi une grande réussite et une très belle découverte je remercie donc Miss Spooky Muffin pour la découverte de cet album.

En Résumé : Cette Bande Dessinée ne se lit pas, non, on voyage à travers les pages de ce livre, on vit et ressent les sentiments portés par les images que ce soit le déracinement, la solitude mais aussi l’espoir. J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre, les dessins de l’auteur sont sublimes avec un trait saisissant et une retranscription des émotions intenses, mais aussi un trait onirique et magique principalement dans la découverte de la ville. Cet album mérite d’être découvert selon moi.

 

Ma Note : 9/10

Précédent

En Mémoire de la Forêt – Charles T. Powers

Suivant

Retour sur les Imaginales 2011

  1. Et voilà, une nouvelle victoire de canard – non muffin, pardon 😀
    Shaun Tan, c’est pas difficile, il suffit de se lancer et après on ne peut plus le lâcher. Bon, tu le sais déjà, mais maintenant il faut que tu te procures Lost and Found, il est tout à fait
    charmant mais d’une façon très différente…

  2. Héhé, une nouvelle BD que j’ai envie de découvrir.

    Je l’avais repéré sur un site mais ton avis me donne envie de « voyager ».

    Merci à toi 🙂

  3. Pareil, j’suis tombée dans l’univers de Shaun Tan grâce à MSM, et j’adore. C’est vraiment un artiste très talentueux. Qu’il utilise les mots ou non dans ses albums, les histoires sont toujours des
    réussites grâce aux images qui les composent..
    Perso j’ai lu Tales from outer Suberbia, un genre d’album de nouvelles tantôt à texte tantôt non, et le texte ne prend pas toujours la même forme. Et j’ai Lost & Found dans ma PAL, mais j’ose
    pas trop l’ouvrir pour l’instant, peur de le finir trop vite.

  4. Mmm… ça me plairait bien ça!

Laisser un commentaire

© 2010 - 2018 Blog-o-Livre

%d blogueurs aiment cette page :